Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 00:00

BOULAY ou BOULA ou BOLCHEN.

Boulay ou Boula, prévôté appartenant à la Lorraine, située dans la Lorraine Allemande, diocèse de Metz, entre la Niède et la Sàre, entre Metz et Sare-Louis, à la gauche d'un ruisseau appelé Kalsbach, que la Niède reçoit par sa droite, à une demi-lieue de là; Boulay est à trois lieues de Bouzonville, de Sare-Louis et de Saint-Avold, et à six de Metz. Il y a avec le bailliage, recette des finances, hôtel-de-ville, une paroisse dans laquelle il y a une primacerie.

Boulay-Charleville-vue-de.jpg

Boulay, vue de Charleville-sous-Bois - printemps 2009

 

Boulay a été autrefois possédée par des seigneurs fort puissants, qui ont fait la guerre à la ville de Metz. Robert de Lorraine, fils du duc Simon 1er, épousa vers l'an 1136, Demonde, fille et héritière d'Oalde, comte de Boulay.

 

On trouve plusieurs lettres de reprises de Boulay faites par les comtes de Chiny, pour ce qu'ils tenaient du duc de Bar à Boulay. La première de ces lettres est de l'an 1216. Le duc Simon 1er qui est mort en 1139, gagna une grande bataille contre les Messins, dans la plaine de Boulay.

 

En 1386, le seigneur de Boulay, avec les seigneurs Gérard de Blankenheim, le duc de Julliers et le comte de Nassau, défièrent la ville de Metz, et mirent le feu à une grande partie du pays Messin. Après leur retraite, ceux de Metz à leur tour, allèrent faire le dégât autour de Boulay.

 

En 1387, les Messins se rendirent encore devant Boulay jusqu'à trois fois, sans y rien faire de mémorable, sinon qu'ils y tirèrent plusieurs coups d'artillerie et de bombardes; mais ceux de Boulay leur prirent quinze lances de Soudoyeurs, et entr'autres Bertrand de Varize.

 

En 1402, le sire de Boulay, accompagné de quelques seigneurs de Metz et de quelques soldats Lorrains, chassa des environs de Metz, certains pillards qui ravageaient les campagnes; il les prit tous et ne perdit que très peu de ses gens.

 

En 1406, le duc Charles II, avait guerre contre les comtes de Nassau, de Sarwerden, de Salm et le seigneur de Boulay. Pour leur résister, il se ligua avec Henri sire de Blâmont.

 

boulay_dadatours_600.jpg

Boulay Dada Tours - 2006


En 1402, le sire de Boulay avec d'autres grands seigneurs du pays, déclarèrent la guerre à ceux de Metz, et en firent plusieurs prisonniers. La guerre recommença en 1405, et comme les bourgeois de la ville de Metz étaient alors en dissension entr'eux, plusieurs citoyens furent faits prisonniers par la mauvaise conduite de leurs chefs, qui ne s'entendaient pas bien entr'eux, ni avec leurs troupes. Le sire de Boulay fut fait prisonnier à la journée de Bulgnéville, en 1431.

 

 

Je ne vois pas que les seigneurs de Boulay aient pris le titre de Comte. La prévôté et office de Boulay comprend jusqu'a 43 tant bourgs que villages et hameaux. La ville de Boulay relevait autrefois des comtes de Bar, comme on le voit par les lettres de reprises faites aux comtes de Bar, par les comtes de Chini, pour ce qu'ils avaient à Boulay en 1216, etc.

 

L'an 1301, Gérard de Relanges, évêque de Metz, donna ses lettres pour permettre de transférer l'église de Boulay, du château où elle était, en un lieu plus commode, le sixième jour d'après la Trinité 1301, Gérard de Relanges mourut la même année.


En 1502, Elisabeth de Rodemaker, céda au duc de Lorraine, le droit de rachat du château, terre et seigneurie de Boulay et ses dépendances : le duc René en fit le rachat en 1503, et en cette même année il confirma tous les droits, franchises et libertés de ladite ville de Boulay.

 

En 1408, le 27 de juillet, le seigneur de Boulay nommé Gérard, s'était ligué avec Amé de Sarrebruck, seigneur de Commercy; Amé ayant été fait prisonnier, les confédérés lui donnèrent six mille francs pour lui aider à payer sa rançon, dont il leur donna quittance le 27 juillet 1408.

 

En 1503, René II duc de Lorraine, s'engagea à confirmer aux habitants de Boulay, leurs franchises et libertés, par acte du 12 septembre 1503.

 

Boulay 2010 267

  Boulay, Pâques 2010

 

En 1633, Henriette de Lorraine, princesse de Phalsbourg et de Lixim, comtesse de Boulay, baronne d'Apremont, dame de Sampigny, prêta au duc Charles IV son frère, une somme de trois cents mille francs, pour lesquels le duc Charles lui vendit à faculté de rachat, son domaine de Boulay; la princesse Henriette revendit partie de ce domaine, aussi à charge de rachat, à dame magdelaine de Reiffemberg, veuve du seigneur de Pallant, pour la somme de quarante mille deux cents francs; elle vendit avec le domaine de Boulay, les autres terres de Guenekirchen (Guinkirchen), Helstroff et Macher et les Marais, dit le Titre, en dépendant,

 

Cette partie du domaine de Boulay vendue par Henriette de Lorraine à Magdelaine de Reiffemberg, a été retirée des mains de dame Julienne de Breton de la Touche, veuve du sieur de la Cour, par M. le marquis de Custine, gouverneur pour lors de la ville de Nancy et colonet du régiment des gardes; par retrait féodal obtenu du duc Léopold 1er.

 

La coutume de Lorraine est suivie à Boulay; mais Saint-Avold, la Chambre, Lixim, Erbesing, Dourdhall, Fresbouze, Haute-Vigneule, Hombourg haut et bas, l'Hôpital, Macheren, Ebersviller et Valmont, sont régis par la coutume de l'évêché de Metz.

 

Boulay 2010 268 Boulay, place de la République, Pâques 2010

 

Le baillage de Boulay contient environ soixante-quinze villages ou hameaux; il y a dans Boulay : bailliage, recette des finances, hôtel-de-ville; paroisse du diocèse de Metz. Le château ayant été cédé aux Récollets Irlandais, ils y ont bâti leur couvent. Il y a des juifs à Boulay qui y occupent une rue entière et y tiennent synagogue.

 

Source : Notice sur la Lorraine de Dom Calmet

 

------------

A lire ou à relire notre page histoire de Hestroff qui comporte des liens vers Henriette de Lorraine et André des Bordes que Dom Auguste Calmet ne mentionne point dans sa description.

 

La municipalité de Boulay a publié, en l'an 2000, et fait distribuer à chaque foyer boulageois  une magnifique monographie (ISBN 2-9122645-25-5) sur l'histoire de Boulay basée sur les recherches de feu Paul Bajetti.

 

(Re)branchez-vous sur le site officiel de Boulay-en-Moselle de plus en plus dynamique avec son nouveau maire André Boucher.  Tous les numéro utiles

 


 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by solnade - dans Près de chez nous
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche