Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 00:00

http://www.hestroff.com/article-le-traite-des-pyrenees-a-350-ans-38974015.html

Depuis fort longtemps, cherchons-nous la liste des villages qui avec Sierck furent cédés à Louis XIV après le traité des Pyrénées.

Pour rappel, le roi de France et le roi d’Espagne furent amenés à négocier le traité des Pyrénées en 1659. Sans consulter le duc Charles IV, l’Espagne cédait en Lorraine toute la partie sud du Luxembourg avec les villes de Montmédy, Damvillers, Thionville, Ivoy, Chauvency, Marville. Le traité prévoyait que la France conserverait le Barrois et restituerait le duché de Lorraine à Charles IV. Le duc de Lorraine refusa. Un accord fut donc trouvé en 1661 par le traité de Vincennes. La France renonça au Barrois et se fit attribuer Sarrebourg et Phalsbourg, les routes de Verdun à Metz et de Metz à l’Alsace avec Maizeray, Mars la Tour, Solgne, Lezey, Héming, la place de Sierck et ses dépendances (30 villages dont Hestroff), la part indivise du duc dans la prévôté de Marville, la saline de Vic et d’autres territoires de moindre importance.

Quels furent les 30 villages dépendant de Sierck ? Un début de réponse peut-être dans Der Deutschen Volkszahl und Sprachgebiet in den europäischen Staaten par Richard Böckh, Berlin 1870 :

Capture-1661-villages-annexes-France.PNG

Capture-Deutschen-Volkszahl-und-Sprachgebiet-in-den-europa.PNG

Von der Allemagne war bereits 1661 an Frankreich abgetreten worden :

Die Herrschaft Sierk, zu welcher 9 3/2 Gemeinden mit 7323 Einwohnern gehörten, nämlich im Canton Sierk : Sierk (Sierk) mit Rustorff, Apach, Hunting, Laumesfeld mit Kalemburg und Hargarten, Montenach und in der Gemeinde Kerling Ober-Sierk, -- im Canton Metzerwisse : llbren ? mit Lemestroff, Monneren, Kemplich, Aboncourt (Abendorf?) theilweise, -- im Canton Dupenweiler : St Franz und in der Gemeinde Dalstein die Ortschaft Menskirch (sowie auch St Hubert in der Gemeinde Villers-Bettnach im Canton Vigy).

 

 

 


En somme,

Sierck, Rustroff, Apach, Hunting, Laumesfeld, Calembourg, Hargarten,

Capture Sierck hestroff

Montenach, Kerling, Haute-Sierck; Lémestroff, Monneren, Kemplich, Aboncourt; Saint-François (Lacroix), Dalstein, Menskirch; Saint-Hubert dont dépend l'abbaye de Villers-Bettnach, seigneur foncier de Hestroff.

(pour Richard Böckh, Hestroff ou plutôt Heistroff faisait partie du canton de Dupenweiller)

Ferner find einige der 1661 vom Herzogthum Lothringen zum Haut-Chemin abgetretenen Orte deutsches Ramens, nämlich im Canton Bolchen : Ottonville (Ottendorf) mit Ricrange, halb Roupeldange und Rurange in der Gem. Günkirchen, -- im Canton Vigy : die Gem. Burtoncourt (Brettendorf) und Hessange ? in der Gem. Vigy, also 2 Gemeinden ganz, 3 theilweise mit zusammen etwa 1476 Einw.

 

Au passage peut-on noter que c'est toute la Lorraine ducale qui a failli être française bien avant le décès de Stanislas car Charles IV, qui avait du ressentiment contre son neveu et héritier continuait à intriguer. 


Hestroff, dont le sort avait été scellé dès 1661, n'était plus concerné par la Lorraine des ducs Léopold et Stanislas. Et pourtant... l'arrivée massive de "tyroliens" après 1661 ne devait pas être aussi innocente que ça...

 

----------

http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/02/05/noveant-un-pont-entre-le-passe-et-le-present

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche