Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 00:00

      Sur la route de Chémery à Menskirch...

Capture-Ingling-hameau.JPG

Ingling par satellite sur geoportail

(les traits rectilignes en clair : les fondations du vieux château déjà disparu au 16e?)

 

Ainsi donc la ferme qui nous intriguait depuis si longtemps est bien celle mentionnée par la SHAN mais aussi par le Dictionnaire de la Moselle de Claude Viville qui mentionne que Chémery vieux et neuf était composé de deux hameaux distants d'un demi kilomètre soit Hobling et les fermes Ingling et Vintring.

 

Capture-Ingling-maps-google-1.JPG

La ferme d'Ingling avec Google Maps


  http://legimobile.fr/fr/jp/a/caa/54395/1999/6/24/96NC00399/

 

A noter par ailleurs que si la SHAN mentionne un hameau doté d'une chapelle et entourant un château sur un ban particulier d'environ 42 hectares, la ferme d'Ingling rayonnerait actuellement sur 85 hectares.

Capture-Ingling-maps-google.JPG

 

------------------

N.B. : Dans les habitants de Chémery-les-Deux et de Hobling pour le compte da la CG571, Jean Michel Benoit a consacré quelques belles pages à l'histoire de Chémery et ses satellites dont Ingling. Se basant sur les publications de Henri Hiegel, il nous livre plusieurs graphies qui pourront servir comme mots clefs pour ceux qui font des recherches dans la littérature ancienne : Ingreinges, Engelingen, Engelen, Engligen, Angligen, Ohrengelen... et enfin Engling puis Ingling à partir du 18e. (Sur le ban de Dalstein, limitrophe à Ingling, une parcelle s'appelle Engliger Feld).

Benoit nous y apprend qu'Eingringes, déjà évoqué en 1130 dans l'acte de fondation de l'abbaye de Freistroff, était devenu terre de conflit entre abbayes. Y étaient mêlées aussi l'abbaye de Mettlach et la Chartreuse de Rettel. 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by solnade - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Jean-Luc 28/02/2012 20:42


S'il s'agit bien de la ferme qui se trouve entre Chémery et Menskirch (en retrait et à  droite de la route), je peux en raconter une anecdote à caratère familial.


En effet, ma mère qui était encore "ado" dans la guerre y venait à vélo et à travers champs depuis Monneren pour y acheter du lait ou des oeufs, hors tickets de rationnement évidemment, c'était
tout l'intérêt de l'opération. Elle connaissait bien cette adresse car elle était née à Menskirch où elle et sa famille avaient vécu jusqu'à peu auparavant.


Elle m'a souvent raconté que dans cette ferme de trouvait "camouflée", une famille de Juifs qu'elle pensait être bouzonvilloise, sans en être certaine. Evidemment, c'était un secret dont il ne
fallait jamais parler à quiconque, seule sa famille était au courant et probablement d'autres personnes aussi, mais indépendamment d'elle.


 


D'après ma mère, cette famille juive a traversé la guerre et s'en est sortie. Elle serait évidemment plus précise que moi si on l'interrogeait à ce sujet aujourd'hui. Hélas, ce n'est plus
possible.


 


A+

solnade 29/02/2012 08:44



C'est une bien belle histoire que tu nous rapportes là. Quelle famille juive à Bouzonville ? Hélas, elles sont toutes parties...



Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche