Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 00:00

Israël Jacob repose à Metzervisse 

 

En cherchant la sépulture d'Israël Jacob, nous avons découvert que les juifs de Buding étaient enterrés à Metzervisse.

15-aout-2012-cimetiere-juif-DSC06147.jpg

Des jeunes hommes de passage au secours d'Alice pour fermer correctement la porte du cimetière © Metzervisse, 15 août 2012


 

Situé à la sortie de Metzervisse vers Volstroff, il fut aisé de trouver le cimetière israélite. A l'entrée, il est signalé que la clef se trouve au n° 18 de la rue d'en face chez Monsieur J.K. 

Il fait très chaud. On boîte. Un genou très douloureux depuis 3 semaines. On transpire. Mais rien ne nous arrêtera. Nous voulons retrouver la tombe d'Israël Jacob. Son arrière petite-fille de Strasbourg sera contente.


Le n° 18 nous ouvre sa porte. Un très charmant Monsieur nous confie la clef non sans avoir posé quelques petites questions. Normal. De nos temps, faut rester vigilent. Il nous prévient qu'il faut pousser très fort la porte. Elle est en fer et a tendance à se dilater avec les grandes chaleurs. On connaît le problème. En hiver... c'est l'inverse.


15-aout-2012-Metzervisse-cimetiere-juif-DSC06139-Cahen-Le.jpg

 

Nous y voilà ! Nous sommes émues. Nous nous arrêtons devant chaque stèle. Il fait chaud, mais chaud tant les pierres rejettent toute la chaleur emmagasinée au long de la journée. Nous nous décomposons mais continuons à avoir une pensée pour tous ceux qui reposent ici et tous les autres, sans sépulture, ceux qui ne sont jamais revenus de ces horribles camps de la mort. 


15-aout-2012-Metzervisse-cimetiere-juif-DSC06111.jpg

 

Des plaques commémoratives sont là pour nous rappeler cette tragédie. Des familles entières décimées. Comme celle d'Israel Jacob à qui il ne restait plus que ses enfants de Hestroff.

 

Il fait chaud. Trop chaud pour s'attarder encore. Nous avons trouvé la famille de Sophie Jacob, épouse Moïse Caen de Hestroff. Nous reviendrons. Un autre jour, chaleur et émotion ne faisant plus trop bon ménage chez nous.

15-aout-2012-cimetiere-juif-DSC06148.jpg

 

Zut. S'il fallait employer la force pour ouvrir la porte... il n'en était pas de même pour la fermer. Heureusement, la jeunesse peut être serviable. Il suffit de demander, de trouver les bons mots. En çà, Alice s'y connaît.


Retour au n° 18 pour remettre les clefs. On aurait dû les glisser dans la boîte aux lettres mais notre gardien de l'histoire nous avait aimablement préparé quelques feuillets qui reprenaient les grandes lignes de l'histoire du cimetière.


Un bref échange nous apprend que pour Monsieur J.K., Jacques Kleiser en personne, ancien instituteur de Volstroff, le chef-lieu du canton de Metzervisse n'avait plus de secrets. Aussi nous a-t-il sympatiquement souhaité bonne lecture de son dernier ouvrage, une mine d'or : Metzervisse, Village Lorrain, ISBN : 2-9523092-3-X, dans lequel il a dédié plus de dix pages à la communauté juive de la commune.


Merci, Monsieur Kleiser ! A bientôt !

 

Sur les traces d'Israël Jacob

 



Partager cet article

Repost 0
Published by solnade - dans Près de chez nous
commenter cet article

commentaires

pompermeier 28/08/2012 07:36


bonjour, très intéressant blog et article sur le cimetière israélite de Metzervisse, mon village natal. Ma grand-mère Elise Pompermeier y a avait les clés pendant de nombreuses années jusqu'à son
décés. Ma tante Mireille Stumpert y a restaurée, netoyée quelques tombes même. Je me rappel que parfois des familles venaient d'Israël retrouver des tombes de leurs ancêtres et s'y recueillir. A
noter également qu'il y avait à Metzervisse une synagogue, derrière l'actuelle pharmacie, en face de l'église. La pharmacie était avnt la maison du rabin. Ma grand mère habitant dans sa jeunesse
presque à côté y allait enfant pour allumer les lampes et faire d'autres petits traveaux domestiques le jour du shabat. Il reste de cette synagogue trois pans de mur avec le loeu où l'on mettait
les rouleaux de la Torah et une cave en dessous avec la piscine pour les bains rituels et les rites funéraires. Malheureusement c'est une propriété privée et difficil pour visiter tout celà. En
mémoire de ma grand mère et de ma tante, toutes deux décédées. Qui sans être de confession juive, ont gardé, à leur manière, la mémoire de cette communauté juive de Metzervisse.

solnade 29/08/2012 12:30



Merci pour toutes ces précisions qui intéresseront sans nul doute nos lecteurs. 



Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche