Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 18:49

Au 19e, l'Académie de Metz rapporta avoir remarqué que la population du département de la Moselle, tout en appartenant à la race caucasique, se décomposait en variété blonde et en variété brune, que le type blanc, aux cheveux blonds, aux yeux bleus, se constatait dans les villages allemands en se référant aux statistiques sur les frontières du nord-est de la France, par J. Audenelle et du département de la Moselle, par Verronnais, tandis que les individus au teint brun, aux yeux gris ou noirs, aux cheveux chatains, se remarquent surtout dans les villages français. Ces derniers ont semblé à plusieurs physiologistes, provenir du mélange de l’ancienne population aborigène, les Médiomatricks avec les légions romaines, qui fondèrent de nombreux établissements dans nos contrées.

 

Toujours au 19e, l'Académie de Metz trouva incontestable que les habitants du pays messin avaient un accent bien reconnaissable, ainsi qu’une coupe de figure particulière où domine un nez à la Socrate, aux ailes écartées.

 

De toute vraisemblance, ces messieurs de l'académie avaient oublié l'invasion des Huns, l'installation des Francs, qu'au cours de la guerre de Trente Ans le sport favori des Vikings avait été de violer nos aïeules, qu'après cette calamité les Tyroliens ou Souabes, plus bruns que blonds, sont venus nous coloniser, etc...

 

zinneke-parade-2012-5572.JPGhttp://musique.arabe.over-blog.com/photo-2068317-zinneke-parade-2012-5514_JPG.html

 

 

Avouez qu'affirmer que nos voisins allemands sont tous des grands blonds et les Français se limiter au teint brun serait tout de même très réducteur...

 

Ces hommes illustres de l'Académie de Metz, qui n'ont pas connu l'occupation prussienne de  1871 à 1918, ni l'arrivée des Polonais et des Italiens ... comment auraient-ils classé ces derniers, qui de Venise à Palerme, se ressemblent autant qu'un Suédois et un Sarde... quand dans les Pouilles et en Sicile la domination normande s'y rencontre à chaque coin de rue ? Que penser encore de nos racines espagnoles alors que ceux qui en portent le nom sont souvent plus blonds que bruns ?

 

Si un ouvrage datant des années '60 a étudié la différence génétique entre Normands et Bretons, affirmé que les Lorrains auraient des origines latines alors que les Alsaciens seraient des germaniques, seul de nos jours l'ADN sera en mesure,  pas seulement de nous différencier,  mais surtout de prouver que nous sommes tout cela à la fois, et que le Mosellan doit être fier de porter tant de cultures diverses en soi.

 

Se sont rajoutés entretemps Arabes, Magrébens, Turcs et autres ethnies qui feront de la Moselle une Europe élargie. Vaya con Díos !

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article

commentaires

philippe delmont 31/07/2012 15:12


Pas  d' ADN  ,  de  racines  , mon   frère   voyou    m'appeler  : "ATTILA "

solnade 01/08/2012 13:10



Qui sait cousin ? Peut-être le sang d'Attila ou plutôt d'un de ses guerriers coule dans nos veines 



PHILIPPE DELMONT 31/07/2012 15:07


http://www.youtube.com/watch?v=fpz0WOSwnZI

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche