Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 09:53

      Hestroff détaché de la Lorraine ducale dès 1661

 

Le repeuplement de nos villages ravagés par la Guerre de Trente Ans aurait été tenté à partir de 1660 environ.

Pour la Lorraine, on peut lire que la restauration économique et démographique aurait été le fait autant du duc Charles IV, revenu à la tête de ses états de 1661 à 1670 que de Louis XIV, soucieux de remettre en état un pays dont il comptait bien devenir le maître.

On pourrait logiquement supposer que la présence dès 1663 de colons originaires de Picardie et du Vermandois en particulier du côté de Dieuze et Lorquin aurait plutôt été le fait de Louis XIV...

Alors que les historiens lorrains semblent - à ce jour - ne pas encore disposer de documents pour cerner les circuits d'information de l'immigration et en faire le bilan exact, en Alsace, on évoque une ordonnance royale de  1661 appelant les Français et étrangers à « se retirer dans le pays d'Alsace » et promettant des terres abandonnées ou non revendiquées - rappelons que Louis XIV dont le règne personnel commença en 1661 à la mort de Mazarin voulait renforcer sa conquête de l'Alsace -. Un autre édit de 1662 aurait renforcé l'immigration par d'autres faveurs : exemption d'impôts pour 6 années, bois de construction gratuit. D'autres mesures auraient aussi été prises en 1682 et 1687. 

En Lorraine, les mesures de Charles IV, duc de Lorraine,  destinées à relancer les activités de Nancy ne devaient concerner en rien l'économie rurale des villages de l'ancien baillage d'Allemagne et encore moins ceux nombreux désormais au service de la France.

Qu'en est-il de Hestroff, village ravagé aux trois quarts ? Des registres paroissiaux qui débutent en 1680 il est possible de distinguer les gens du cru, ayant survécu à plusieurs sombres décennies, des  immigrants venus du Tyrol dans leur grande majorité. Ces "Tyroliens" - maçons, couvreurs, charpentiers - sont repérables via les mariages mais aussi les baptêmes dans la mesure où une grande solidarité règne dans cette nouvelle communauté. Au passage on pourra noter que ces émigrants étaient catholiques et savaient signer alors que les autochtones dans leur grande majorité se contentaient d'apposer une croix sur les divers actes émaillant leur parcours de vie.

Beaucoup de ces Tyroliens se sont arrêtés en Alsace. D'autres ont poussé plus loin vers le nord-ouest. Sur le plan linguistique ils n'auront aucun problème de communication ni en Alsace ni en Moselle-Est. Ils s'adapteront aisément au parler local du nord de la Moselle jusqu'au duché du Luxembourg.

Si nos parents nous ont raconté que les premiers colons originaires du Tyrol, du moins pour ce qui concerne Hestroff, ont répondu à un appel de l'abbaye de Villers Bettnach désormais aussi dans le giron français, aucun écrit hormis des passations de marché ne nous est encore parvenu. Et puis, l'abbaye n'a pas rayonné sur toute la Moselle, encore moins sur l'Alsace et le Luxembourg...

Alors l'arrivée massive de ces Tyroliens ne serait-elle pas plutôt  le fait de ce Charles V dont on connaît si peu ?

Au fait, qui était Charles V ?

 

 

-------------------

Guy Cabourdin pour Francegenweb : Le repeuplement en Lorraine après la Guerre de Trente Ans

http://www.francegenweb.org/lorraine/guer30.htm

 

 

 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by solnade - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche