Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 18:26

Dans notre article Les Transberg ou Transberger à Hestroff avant 1680, (http://www.hestroff.com/article-les-transberg-ou-transberger-a-hestroff-avant-1680-27193816.html), nous avions effleuré cette dynastie de maîtres charpentiers et/ou menuisiers et ébénistes originaires du Tyrol, du moins ce qu'ils prétendaient, en vous présentant quelques passations de marché avec l'abbaye de Villers-Bettnach.

Jusqu'il y a peu nous ne fûmes pas en mesure de situer exactement nos ancêtres Transberg, jusqu'à ce que nos recherches Dodeller, grâce à Jean-Luc du même nom, le franc tombasse enfin... Ysamar ou autres graphies s'y rapprochant s'adressaient en réalité à Immenstadt im Allgäu. 

Voici, ci-dessous, une autre passation de marché concernant les Transberg grâce à Christine Fehr, documentaliste de l'association pour la sauvegarde du site de l'abbaye de Villers-Bettnach. 

Nous sommes à l'aube du 18e.

 

 

Marché pour la charpente sur le réfectoire des moines - 1702.  ADM H1855

       Je soussigné abbé de Villers reconnais avoir fait le marché suivant avec Mr Jean Transberg, menuisier d’ Hestroff et charpentier savoir le dit Jean Transberg s’est obligé comme par le présent il s’oblige de faire une charpente neuve sur le réfectoire depuis le dortoir jusqu’au grand grenier propre à mettre de la tuile plate, laquelle charpente doit être bonne, forte et recevable à dire d’experts ; de plus rabaisser et refaire celle du cloître du côté du réfectoire pour la rendre bonne et propre à porter de la tuile creuse en sorte que le toit du réfectoire se décharge sur celui du cloître ; de plus s’est aussi obligé le dit Transberg de faire quatre lucarnes au grenier qui est sur les chambres d’hôtes moyennant tout quoi je me suis obligé de lui fournir les bois nécessaires qu’il coupera, écarera ( équarrira) autant que faire se pourra dans le bois et que je ferai charroyer et de lui payer la somme de soixante écus à trois livres l’un en trois payements, le premier commençant l’ouvrage, le second à la moitié et l’autre après réception d’icelui ; de plus six quartes de blé mesure de Metz, sept hottes de bière et une hotte de vin lorsqu’il lèvera* le bâtiment ; de quoi nous sommes convenus nous obligeant le dit sieur Transberg et moi à l’exécution de tout sous l’obligation* respective de nos biens.

 

   Fait à Villers le cinquième mars mil sept cent deux en présence de Thomas Pellier et Thomas Le Roux, témoins qui ont signé avec les parties soussignées et sous marquées.

 

     J. Transberg.                 Fr. N.Fébure.

 T. Le Roux, témoin.           Thomas Pellier, témoin.

 

* Lorsqu’il lèvera : lorsqu’il exécutera les travaux.

* L’obligation respective de nos biens : obligation respective de respecter le marché ( droit).

 

 


Marché pour la charpente du quartier abbatial.-1703.  ADM H 1855

 

       Ce jourd’huy trente et unième décembre mil sept cent trois, marché et convention a été fait entre monsieur le révérend abbé de  Villers Bettnach d’une part et Jean et Georges Les Trancheberg maîtres charpentiers habitant Heistroff se sont obligés envers mon dit sieur abbé de faire toute la charpente qu’il convient faire pour l’appartement abbatial ci-après spécifié à savoir faire toute la charpente du comble* de la toiture au dessus du dit appartement qui commencera au pignon du côté de la basse-cour qui sera fait en croupe* et continuée jusqu’au mur de la face de l’église avec son retour qui rejoindra le grand pavillon , laquelle charpente sera faite de la même façon que celle du dit pavillon composée de quatre fermes* avec les deux croupes celle du côté de l’église suivant la même pente et alignement du pavillon ; poser toutes les poutres et solives au dessus de l’escalier et des deux chambres propres à recevoir un plafond de plâtre ; faire les deux trémeaux* au dessus et au dessous des cabinets et garde- robe de même façon que celle du pavillon comme aussi faire un escalier à vis de la hauteur d’un étage pour conduire au grenier ; faire cinq lucarnes de bois façonné selon le dessin de l’entrepreneur du bâtiment et poseront les courbes qui doivent former l’impérial* alentour du plafond du grand escalier ; bien entendu qu’ils feront l’abattage des arbres nécessaires pour le dit ouvrage et écareront ( équarriront) tous les bois  et fourniront tous leurs outils nécessaires et façons pour tous les susdits ouvrages.

    Mon dit sieur abbé promet de faire faire toutes les voitures et leur donner la somme de soixante  et dix écus à trois livres l’un payable en trois termes savoir un tiers au commencement de l’ouvrage, un tiers au milieu et l’autre à la fin et une hotte de vin lorsqu’ils feront le bâtiment ; s’obligent les dits ouvriers à travailler incessamment et toutes les fois qu’ils en seront requis et rendre leurs ouvrages faits et parfaits à dire d’expert.

    Fait double le jour et an d’autre part en présence du sieur François Derechel qui a été l’ interprète et du sieur Jean Feuillette maître menuisier bourgeois de Metz tous présents au dit Villers qui ont signé avec les parties.

 

      Fr. N.Fébure, abbé de Villers Bettnach.

 

      Marque  J.T de Georges Trancheberg.          F. Derechel.    J. Feuillette.

 

* En croupe : partie supérieure et arrondie, à l’extrémité d’un comble.

* Ferme : triangle de pièces de charpente supportant les rampants du toit.

* Trémeau ( trumeau) :panneaux de menuiserie.* Impérial : sorte de galerie

 

------------------

A lire ou à relire : (http://www.hestroff.com/article-les-transberg-ou-transberger-a-hestroff-avant-1680-27193816.html)

http://www.hestroff.com/m/article-57686865.html


Partager cet article

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche