Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 00:00

Bergamasque

Temple protestant d'Amnévile

Dimanche 29 avril 2012

 

Le Théâtre Musical  Bergamasque et la Classe de Chant du Conservatoire d'Amnéville dédiera son dernier concert-lecture aux Malgré-Nous et Malgré-Elles, dimanche 29 avril au temple protestant d'Amnéville.

 

CPays-de-Nied-en-musique0065--Nied-en-musique-copie-1.jpgLa Route des orgues en Pays de Nied © 2008

 

Seront à l'honneur :

 

  • L’incorporation des jeunes Mosellans.
  • Les Malgré Nous sur le front russe. Le camp de Tambov.
  • Le retour des Malgré Nous. Témoignages.


Textes : Bertold Brecht, Johan Esser et Wolfgang Langhoff, Rosa Holt, Pete Seegers, Kurt Tucholsky, Ilse Weber, André Weckmann.
Musiques : Hanns Eisler, Rudi Goguel, Herbert Kirmsze, Franz Schubert, Ilse Weber.

Mise en scène : Pierre Schaeffer
Comédiens et chanteurs
Maryline Ghin ; Sylvie Giaccio ; Céline Puskunigis ; Marie-Paule Schaeffer
Mathieu Cailotto ; Patrick Hentz ; Patrice Lafarges ; Pierre Schaeffer
Musiciens
Randy Dakskobler : guitare ; Gino Tondo : guitare ; Pierre Schaeffer : accordéon
Régie lumière, son et vidéo
Claude Bour ; Bernard Lacour

 

------------------------

Le mot de Pierre Schaeffer : (les Malgré-Elles) à leur sujet, un silence encore plus épais que celui qui a entouré les quelque cent trente mille Malgré-Nous, tabou de l'histoire française et de la mémoire nationale : silence de l'histoire et des historiens, silence des organisations de déportés et incorporés de force.

Au sortir de la guerre, les Malgré Elles ne pouvaient revendiquer à la nation ni le statut de travailleuses, ni celui de combattantes parce que le tribut qu'elles avaient payé à la guerre paraissait minime comparé à celui versé par les hommes.
C'était sans compter sur la combativité de certaines d'entre elles et leur volonté de témoigner. La fille de l’une d’elles, Nina Barbier, a forgé ce néologisme admirable d'expressivité mais aussi d'éviden¬ce tant le parallèle s'impose : les Malgré Elles. ,A travers les entretiens qu’elle a recueillis, on peut prendre désormais conscience du sort de dizaines de milliers d'Alsaciennes et de Mosellanes pendant l'Occupation.

 

Wikipédia : En 1942, le gauleiter Robert Heinrich Wagner, qui était responsable de l'Alsace, persuada Hitler d'introduire le service militaire obligatoire en Alsace-Moselle, ce qui fut fait officiellement le 25 août 19421. Le service militaire en temps de guerre équivaut à être enrôlé et à participer aux combats. Au final, 130 000 Alsaciens et 30 000 Mosellans se retrouvèrent principalement sur le front de l'Est à combattre l'armée soviétique (les Malgré-nous). La plupart furent affectés dans la Wehrmacht mais la moitié de la classe 26 (soit 2 000 hommes) fut versée d'autorité dans la Waffen-SS.

Nombre d'entre eux furent faits prisonniers par l'armée soviétique durant la débâcle allemande et envoyés dans des camps de détention soviétiques. Le plus connu est le camp de Tambov qui regroupa une grande partie des prisonniers d'Alsace et Moselle, soit environ 18 000 hommes dont six à huit mille y laissèrent la vie, ce qui valut à ce camp no 788 le nom de « camp des Français2 ».

« A Tambov, les conditions de détention sont effroyables. Les prisonniers y survivent dans une effarante promiscuité et dans une hygiène déplorable, à l'abri de baraques creusées à même le sol pour mieux résister au terrible hiver russe où la température descend en dessous de -30 °C. Un peu de soupe claire et environ 600 grammes de pain noir, presque immangeable, constituent la ration journalière estimée à 1340 calories (en comparaison, en 1944, les détenus d'Auschwitz recevaient 2000 calories par jour). On estime qu'environ un homme sur deux mourait à Tambov après une durée moyenne d'internement inférieure à quatre mois3. »

Le dernier malgré-nous libéré, Jean-Jacques Remetter, retourna chez lui en 19554.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche