Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 07:40

Capture-Jerome-Jacob-RL-30-mai-2012.JPG

Les aficionados de Jérôme Jacob sur Facebook savaient déjà que leur vedette, après avoir monté les marches du Festival, était revenu de Cannes avec la volonté de continuer son expérience cinématographique en vue de fouler une nouvelle fois le tapis rouge... tant l'émotion fut forte.

En attendant, venez à Hestroff le 17 juin prochain à la découverte du secteur fortifié de Hestroff, toile de fond de son dernier court métrage La Ligne.

Jérôme Jacob et son équipe vous y attendront devant les casemates de l'Edling en bordure de la route Hestroff-Hobling. Tirage restreint de l'affiche du film dont plusieurs projections seront gracieusement organisées au cours de la journée du 17.

 

PS : Jérôme Jacob sur TV Mirabelle ce soir, mercredi 30 mai 2012, entre 18h45 et 19H30, en direct durant l'émission Le Grand Rendez-Vous. Jérôme parlera de son film et de la Croisette après avoir fêté le 2e anniversaire de sa petite Nina.

 

------------------

http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/05/30/jerome-jacob-raconte-son-festival-a-cannes

http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/05/30/le-tapis-rouge-pour-jerome-jacob

http://www.facebook.com/laligne.film

 

 

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 17:15

Mgr Paul Joseph Schmitt confirma le 22 juin 1962 15 filles et 12 garçons. Madame Alphonse Mathis et Monsieur Gérard Collignon furent respectivement marraine et parrain.


Hestroff 1981 2012-05-28 16-50-54 0090

Hestroff 1981 2012-05-28 16-49-54 0089 Muller Boulanger Col

Hestroff 1981 2012-05-28 16-49-54 0089Photos par Jean-Luc Dodeller :


2ème photo : la jeunesse hestroffoise est au premier rang : Daniel Muller*, Fernand Boulanger Charles Colbus...

 


3ème photo: les pompiers sur le côté sont Gilbert Kieffer et Jean Nadé.  A côté de l'évèque, Joseph** Klein, maire (avec l'écharpe) et, me semble-t-il, Jean Ott, organiste. Derrière, le pompier Jean Stablon, le Conseil de Fabrique avec Baptiste Harter, mon père et Marcel Dépenweiller, plus tard adjoint au maire. Derrière lui, Jean-Claude Fencl, pré-adolescent. Plus loin, sur le côté (chapeau blanc) Mme Pauline Muller***, née Nadé, qui tient son fils Yvon par la main....


*) Il ne s'agit pas de Daniel mais de son père, Hubert, étonnament décontracté

**) Il s'agit d'Eugène Klein, maire. Joseph, son frère, était garde-champêtre.

***° Félicitations à Jean-Luc pour son acuité visuelle

 

 

 

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 09:18

Les 10 et 17 juin prochains, Boulay-Saint-Avold se rendra aux urnes pour élire son député parmi huit candidats sur 219 en lice en Moselle.

Suite à la suppression de la circonscription Rombas-Bouzonville dont le député sortant se déclinait au féminin, Aurélie Filippetti, nouvelle ministre de la Culture et candidate législative à Metz I, le canton de Bouzonville a été gonfler la 7e circonscription. 

Si Bouzonville doit sacrifier au passage son nom, il reste quand même logique que le canton suive le même destin que celui de Boulay. Un peu moins familier pour nous cependant... le canton de St-Avold.

Pour l'instant, Hestroff a fait connaissance avec trois candidats, Fabrice Boucher, André Wojiechowski et Paola Zanetti suppléés respectivement par Gaston Boutron, André Boucher et Joëlle Borowski. il reste à découvrir les 5 autres qui s'afficheront dans l'ordre suivant :


      Nathalie Pigeot (FN)

Yves Vilbois (NPA)

Fabienne Schnitzler (MEI)

Fabrice Boucher (Divers gauche)

Paola Zanetti (PS)

Nora Aline Herbet (DLR)

André Wojciechowski (UMP)

Catherine Lainez (LO)

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020915491&dateTexte=&categorieLien=id

Repost 0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 20:42

Leiding la Française

 

Heining-lès-Bouzonville, commune dont dépendent les annexes de Leiding et Schreckling, a été traitée très récemment par la SHAN, Société d'Histoire et d'Archéologie des pays de Nied. 

André Morhain, président de la Shan retraça le passé du village depuis le 10e. Ses explications furent traduites en allemand par Barthélémy Lemal, maire de Heining, la commune comptant plusieurs familles allemandes.

Une monographie intitulée "Trois villages, un même destin" est disponible auprès de l'association.

 

Capture-Heining-ecole---foyer.JPG 

La salle communale de Heining-lès-Bouzonville est équipée de quoi faire palir toutes ses soeurs du pays de Nied. Salle de théâtre digne de ce nom, bar pouvant accueillir une réunion d'association avec ouverture sur une cuisine professionnelle. Un must dans notre rural profond.

 

------------------

http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/03/15/trois-villages-un-meme-destin

http://shanied.unblog.fr/2011/12/12/histoire-de-heining-les-bouzonville-57-2/


Repost 0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 00:00

Onzième édition du Vide Grenier-Brocante-Artisanat organisé à Hestroff par l'Amicale des Moulins à Vent


Réservez vos emplacements pour 1€ le mètre linéaire au coeur du village, tout autour du Vieux Lavoir, auprès de  


Hestroff brocante 2012 2012-05-02 09-58-34 0074

 

 

Filomena Pick tél. 00 33 387 35 76 44

Marie-Line Schiltz - mailto marie-line.schiltz@orange.fr

 

Restauration & Buvette sur place

 




Repost 0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 00:00

Leiding en France, nouvelle paroisse

 

Du côté de Leiding, 1935, travaux soumissionnés, 1936, premiers coups de bêche. 1937, les travaux avancent. 

30 octobre 1937, 6 heures du soir, les dernières personnes quittent le cimetière de Leidingen où ils sont venus fleurir leurs tombes. A 8 heures le même soir, les autorités allemandes ferment la frontière. En ce 1er novembre 1937, les habitants de Heining, Leiding et Schreckling, subitement interdits de séjour dans leur paroisse, se recueilleront à la chapelle de Schreckling jusqu'à l'été 1938.


GUG-Leiding-13mai2012-DSC04930.jpg 

L'église sainte Jeanne d'Arc de Leiding et son presbytère © 13 mai 2012

 

Juillet 1938, relents de guerre. L'église est terminée mais le chemin d'accès reste mauvais. Septembre de la même année, elle est bénie par l'archiprêtre de Bouzonville. Reste encore à  financer l'harmonium chez Haerpfner à Boulay et trouver l'argent pour la statue de Jeanne d'Arc.

L'église sera finalement inaugurée le 13 mai 1939. La seconde guerre mondiale se profile à l'horizon.

 

DSC04937.JPG

Chemin d'accès à l'église de Leiding. En arrière-plan Saint-Rémy de Leidingen  © 13 mai 2012

 

Une question importante se posa aussi. Où enterrer les morts ? Le cimetière de Leidingen n'étant plus accessible, un nouveau cimetière sera construit à l'arrière de la nouvelle église de Leiding.

 

GUG-Leiding-13mai2012-DSC04936.jpg

Adrien Altmayer, dont les parents reposent sur le nouveau cimetière de Leiding, à l'écoute de Roland Gautier de Metz rappelant les faits marquants de 39-45 de part et d'autre de la frontière située à deux pas.

 

Heining-les-Bouzonville

 

Deux pays pour un village. Leiding ou Leidingen

Repost 0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 00:00

De Leidingen à Leiding

 

Quand de 1870 à 1918 Leiding la Française et Leidingen l'Allemande furent de nouveau réunies, peut-être pas du bon côté pour les uns ou les autres, la vie religieuse continuera à être commune. Cependant, la frontière politique balayée... en restait une autre moins visible mais tout aussi redoutable.


GUG-Leiding-13mai2012-DSC04927.jpg

 

 

C'est une frontière administrative qui continuera à séparer les deux communautés, les lois du nouveau gouvernement d'Alsace et de Moselle se distinguant de l'administration prussienne.

Heining doit payer sa part des réparations faites à l'église en 1874. Les habitants de Heining et Schreckling sont exclus du Conseil de Fabrique en 1875. Se rajouteront bien d'autres pommes de discorde. 


GUG-Leiding-13mai2012-DSC04921-morts-guerre.jpg

 

Après 14-18, le village de Leiding redevient français et la commune de Heining dont il dépend doit donner son avis sur la nouvelle frontière en août 1920.


Capture-Leiding-Bedersdorf-Ittersdorff.JPG

 

Outre, que les habitants d'une part et d'autre puissent conduire leurs denrées à leur domicile librement... notion importante car Schengen n'existait pas encore, les habitants de Heining, Leiding et Schreckling conservaient la moitié des propriétés et droits à l'église, le cimetière et le presbytère de Leidingen.


Si les habitants des 3 villages continuaient à remplir leurs devoirs religieux à Leidingen, petit à petit il y eut des plaintes à cause de la grande distance, des chemins impraticables.


Capture-Leiding-Leidingen.JPG

Entretemps, après le plébiscite de 1935, la Sarre retournant à l'Allemagne, la garde mobile et la douane s'installant à Schreckling - il est défendu aux fonctionnaires de franchir la douane -, le retour des douaniers allemands obligeant les habitants à présenter une carte frontalière pour assister aux offices, Paris se chargera de la construction d'une nouvelle église et d'un nouveau presbytère.


  Leiding la Française





Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 00:00

Leidingen arraché à la France en 1815

 

Leidingen est maintenant en Prusse. Qu'importe, Heining et Schreckling continuent à fréquenter l'église Saint-Rémy, le cimetière et l'école qui se trouvent à Leidingen.

1821. Des paroisses aux alentours qui appartenaient auparavant au Diocèse de Metz passent à Trèves. 

1829. La France et la Prusse rectifient leurs frontières de manière à ce qu'elles concordent avec des frontières naturelles. Il y eut échange de territoires. Schreckling et Villing reviennent dans le giron français ainsi qu'une partie des bans de Heining et Ihn. 


GUG-Leiding-13mai2012-DSC04914.jpg

 

1831. Schreckling est attribué à la nouvelle paroisse de Villing, mais comme Heining

maintient ses habitudes à Leidingen où certains habitants en signe de protestation commencent toutefois à construire sur le ban de leur commune situé en France. Ainsi va naître Leiding, annexe de Heining-les-Bouzonville face à Leidingen du côté allemand.

A la longue les relations entre Leiding et Leidingen finiront par s'assombrir jusqu'en 1871 quand leurs destins seront réunis sous un même drapeau jusqu'en 1918.

GUG-Leiding-13mai2012-DSC04923.jpgEntrée de l'église Saint-Rémy de Leidingen

 

 

Entre Leiding et Leidingen... on a beau scruter l'horizon à la recherche d'une frontière naturelle. La voyez-vous ?


GUG-Leiding-13mai2012-DSC04932-itersdorf.jpg

  Ihn en Sarre

GUG-Leiding-13mai2012-DSC04933.jpg

Ittersdorff en Sarre

GUG-Leiding-13mai2012-DSC04934.jpg

Schreckling en Moselle



Leiding en France, nouvelle paroisse


Repost 0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 00:00

L'église Saint-Rémy de Leidingen

 

Probablement un des villages les plus anciens de notre région, comme à Heining et Schreckling, on a retrouvé à Leidingen (Lidingen, Leidingen, Lydingen, Lidinga, Leydingen, Leyding, Leding ou Leding) d'importants vestiges d'occupations préhistorique, celte et romaine. Ainsi donc, la villa de Toltingo était déjà paroisse en 1030.


2012-05-14-13-56-41_0088-Leiding-leidingen-1989.jpg

Extrait de la page de couverturte de 50 ou 1000 ans de Leiding


Dès 1234, l'abbaye Sainte-Croix de Bouzonville fit l'acquisition de Leiding donné par Judith de Lorraine à St Maximin de Trèves. Leiding passe donc sous la haute justice de la châtellenie lorraine de Bérus qui passa dans le giron français à la mort de Stanislas en 1766.

Il y eut la Révolution en 1789 et, hélas, après Waterloo le premier Traité de Paris qui fit perdre la rive gauche de la Sarre, puis en 1815 Leyding, Schrekling et Villing.

 

De Leidingen à Leiding

 

-------------

http://www.hestroff.com/article-l-ancienne-seigneurie-de-berus-demantelee-65157513.html

http://www.polesud.ulg.ac.be/details_equipe.php?type=cv&id=23

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 13:43

Deux pays pour un village. Leiding ou Leidingen

 

C'est en 1742 que fut érigée l'église de Leidingen dans sa forme actuelle. La date de construction primitive reste encore inconnue. C'est du moins ce qu'affirme Paul Théobald, qui, lors du 50e anniversaire de l'église de Leiding en 1989, mit en ordre les résultats de plus de 10 ans de recherches.

2012-05-14-13-52-27_0087-Leidingen-1700.jpg 

L'église Saint-Rémy de Leidingen vers 1700. Dessin - auteur inconnu - extrait de 50 ans ou 1000 ans des Paroisses Leiding-Leidingen


Ainsi donc, dans 50 ans ou 1000 ans de Heining-Leiding-Schreckling, mis en page bénévolement par celui qui ce 13 mai 2012 nous fait découvrir sa paroisse, c-à-d Adrien Altmayer, Saint-Rémy de Heiningen dépendit jusqu'à la Révolution de l'archiprêtré de Varize, diocèse de Metz. 

A partir de 1700 et jusqu'à la Révolution, le droit de patronage revint à la Baronne d'Eltz, dame de Freistroff. En 1752, les décimateurs furent entre autres M. de Varsberg et le baron de Schmittbourg. En 1770, la moitié des dîmes alla aux Eltz et aux Varsberg, l'autre au curé. 

La paroisse Saint-Rémy semblait régner sur les villages et hameaux de Heining, Schreckling, voir Voelfling et Villing jusqu'au fatal traité de Paris de 1815.

 

Leidingen arraché à la France en 1815

 

-----------------

Les familles Eltz, Varsberg et Schmittbourg sur ce blog


 


 




Repost 0

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche