Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 21:08

Pour tous ceux qui font des recherches soit historiques soit généalogiques, le Pagus Nidensis ne leur est pas inconnu. Nous l'avons même adopté comme pseudonyme sur ISC, un scrabble en ligne.

LaNied.info, site wiki développé il y a dix ans mais ayant succombé à un transfert de données suite à un changement de serveur, s'était fait connaître auprès des généalogistes à la recherche de leurs ancêtres en pays de Nied. Surtout auprès de nos cousins outre Atlantique branchés bien plus tôt que notre rural profond.

Si le présent blog, hestroff.com, vous permet de laisser des commentaires, il ne permettra cependant pas de modifier le contenu, ni même de corriger la petite faute de frappe qui agace tant. Or, avec Wiki, tout était possible... en bien comme en mal. C'était formidable.

Un beau matin, en vérifiant le nombre de connexions au site, stupeur... notre pays de Nied s'était transformé en pays des Niais...

Un plaisantin qui maîtrisait le wiki, certes, mais qui avait dû s'inspirer de la philologie française ou dictionnaire étymologique, critique de François Noel, L. J. Carpentier de 1831 :

Définition de niais, niaise, adj. et *. Les auteurs ne sont pas d'accord sur l'origine de ce mot. Ménage et le P. Labbe le font venir du latin nidensis (qui est encore au nid, pris au nid). «Nidensis avicula» (jeune oiseau qui n'est point encore sorti du nid) soit un niais, un nigaud, un bec jaune...

 

Bref, les Romains nous auraient-ils pris pour des doux naïfs voire des cons ?

Au fait, comment auraient-ils décliner en latin les vieux cons qui reviennent au Pagus Nidensis ?

 

---------------

Histoire de Lorraine (duché de Lorraine, duché de Bar, Trois-Évêché: Volume 1 ;Volume 1

books.google.comRobert ParisotRobert Parisot - 1922 - 964 pages - Extraits

La partie lotharingienne de l'archidiocèse de Trèves comprenait les pagi suivants : le Maginensis, le Trigorius, le Bedensis, le Saroensis inferior, le Methingowe, YArrelensis. Les pagi messins étaient : le Mettensis, le Nidensis...

books.google.comClaude LancelotGail - 1822 - Afficher la publication en entier
D'autres dérivent niais de nidensis , par métaphore prise des oiseaux qui sont encore dans le nid, et que las Grecs appellent viotravt ou viotÏo/ j il» ont ausû dît yie?7 Ofj d'où nidusy le nid. Nicaise, de yUa , victoire, r.
Autres éditions Ajouter à Ma bibliothèque
books.google.comAntoine Furetière - 1690 - Afficher la publication en entier
Ce mot vient de niden- sis, pns au nid. Ménage. L' Italien dit aussi nida- z,o. Borel le dérive de l'Hebreu nies , qui signifie un estonrdi. On a appellé aussi en Latin les oileaux niais, nidafii & nidarii. Niais, se dit figurément en ...

 

 

Repost 0
Published by solnade
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 22:17

 

 

De : com interne 
Envoyé : mardi 6 mars 2012 11:32
À : Toute l'entreprise
Objet : Ina grand écran jeudi 8 mars à 12h30

 

L’Ina vous propose de découvrir, en avant première (sortie en salle le 14 mars), le film Le chemin noir (1h18’) d’Abdallah Badisjeudi 8 mars à 12h30, salle de projection de Bry 2.

 

Résumé

De la campagne française aux paysages sinistrés de Lorraine, le chemin noir traverse la France d'aujourd'hui et celle d'hier.
le-chemin-noir-23849-860860335.jpg
La France, j’y suis bien. Je n’ai le passeport français que depuis peu, mais j’ai toujours aimé le son des cloches, comme celles de l’église du bourg, là-bas à un kilomètre à vol d’oiseau, dans ma cambrousse. Je suis européen, tout va bien. Je crains cependant que ce ne soit un peu plus compliqué.

Je croyais être tout entier ici, avoir inventé un avenir vierge, un chez moi séparé du passé, mais chez moi, je ne sais plus très bien ce que cela veut dire aujourd’hui. Né dans un pays à l’identité incertaine, l’Algérie, je vis en France où j’ai grandi et mes parents se meurent aujourd’hui là-bas… à l’étranger.

Comme si je me découvrais exilé (en serais-je un ?), le voyage au pays de naissance n’est pas un déplacement des plus simples ; ce n’est pas du tourisme. Il faut s’arracher pour traverser. Il y a de la couture à faire, il y a un fil secret à suivre et ce fil m’emmène dans les paysages français de mon enfance. le-chemin-noir-2012-23849-1224978071.jpgC’est là le cadre de l’essentiel des souvenirs que j’ai de mes parents. Le cadre est en miettes, les lieux de mon enfance méconnaissables. On a tué le travail qui unissait et les cités sidérurgiques de Lorraine sont orphelines. L’usine n’y est plus, mais sa lave brille encore dans mon esprit, comme une veilleuse. À sa lumière, j’ai vue sur tous ceux dont je suis.

Le monde a changé, mais les Arabes sont restés des « invisibles ». Attirés par la sidérurgie comme des papillons par la lumière, beaucoup s’y sont brûlés. Certains en sont morts. Je les vois, ces rescapés, réunis près du foyer de travailleurs où il n’y a plus de travailleurs.


Ces vieux Arabes ont l’âge de mon père.

 

Abdallah B

Repost 0
Published by solnade - dans Interlude
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 21:48

Des Alsacien, Lorrain et Lyonnais sont surpris en état d'ébriété en Arabie Saoudite, 
alors que la consommation d'alcool y est rigoureusement interdite. 

 
Le Sultan décide de les punir, tout en restant bienveillant.

Pour éviter l'incident diplomatique, il leur dit :

 " Pour la consommation d'alcool, vous aurez une punition de 50 coups de  fouet ! 
 

Mais, puisque vous êtes des étrangers et que vous ne connaissiez pas l'interdiction, 
  je vais être bon. Avant la punition, vous avez droit à un souhait ! "


Là-dessus, le Lyonnais dit :


" Je souhaite que vous m'attachiez un coussin sur le dos, avant de me fouetter."


Son souhait est réalisé, mais le coussin, sous la force des coups  fouet, 

rompt malheureusement déjà après 25 impacts.


L'Alsacien qui voit cela, souhaite qu'on lui attache deux coussins sur le dos.


Aussitôt dit, aussitôt fait, mais pour lui aussi ça tourne mal, 

les coussins se sont hélas déchirés très vite ...


Maintenant, le Sultan s'adresse au Lorrain et dit :

 " Puisque tu es Lorrain, que je suis un grand fan de football 
  et que vous jouez si bien au football du côté de Metz, 
  je vais être particulièrement indulgent avec toi ! 
Tu as droit à deux souhaits, mais choisis bien ! 

Le Lorrain dit:


" OK, j'ai déjà choisi. 

  Mon premier désir est de recevoir 100 coups de fouet au lieu de 50 seulement ! "

L'Alsacien et le Lyonnais sont très surpris et le prennent pour un fou.

 Le Sultan dit :
" Je ne te comprends certes pas, mais le double des coups t'est toutefois accordé ! " " Et ton deuxième désir ? " Le Lorrain répond :
" Qu'on m'attache l'Alsacien dans le dos ! "

Transmis par Henry Dalstein

Repost 0
Published by solnade - dans Interlude
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 12:12

En voici les principaux articles.

Le Duc Charles sera rétabli dans ses Etats, en démolissant Nancy (les remparts). Cédera au Roi Moyenvic, Clermont, Stenay & Jametz. Jouira du duché de Bar, à condition d'en faire l'hommage au Roi, auquel il cèdera en échange du Barrois, la ville de Sierck, Cauf-man (r), Falsbourg, & cette partie de la Prévôté de Marville, qui appartient à Son Altesse; Item, l'abbaye de Gorze, en place de laquelle S. M. consent que l'abbaye de l'Isle en Barrois, soit réunie à la Primatiale de Nancy, à la diligence & perquisition de S.A. le Duc Charles renoncera à sa souveraineté sur les lieux de Mars-la-Tour, Marchéville, Harville, Labauville, Mezeray, Felstroff sur la Niéde, Fremestrof sur la Sâre, Monclair, château situé sur une éminence, dans un coude que forme cette rivière, vis-à-vis Traerback (Monclair¹ fut démoli en 1669 à la prière de l'Archevêque de Trèves). Il cèdera le chemin de la côte de Delme,  les villages qui se rencontrent dans la route de Verdun par Metz en Alsace, depuis le dernier village du Pays Messin, entre Metz & Vic, jusqu'à Phalsbourg inclusivement, lesquels appartiendront à Sa Majesté en toute souveraineté; de même que le chemin d'un village à l'autre, sans interruptiuon pour la longueur, & demi-lieue de Lorraine en largeur.

Moyennant ce que dessus, S.M. dans la possession et jouissance de tous ses autres Etats & Seigneuries, même des Villes, Places & Pays qu'il avoit autrefois possédés, dépendant des trois Evéchés de Metz, Toul & Verdun, comme généralement de tout ce dont le feu dernier Duc Henri jouissoit lors de son décès. Et en conformité de l'Article 68 du Traité des Pyrénées, le Duc Charles déclare de bonne foi, qu'il se départ & désiste de toutes intelligences, ligues, associations, traités & pratiques, qu'il auroit, ou pourroit avoir fait avec quelques Prince, Etat ou Potentat que ce puisse être, au préjudice de S.M. promet qu'à l'avenir il ne fera aucun traité ni accord, qui puisse donner un juste sujet de jalousie à S.M. & ne donnera retraite dans ses Etats, à aucun ennemi ou sujet rebelle de S.M.

En exécution du Traité de Vincennes, dont on vient de voir les Articles, le Duc fut sommé de se rendre au Louvre le 23 de mars pour y rendre au Roi ses foi & hommage pour le duché de Bar. Il s'y rendit, & fut conduit à travers les Gardes Suisses, rangés en haye, & les Gendarmes, qui bordoient les avenues. Le Roi, assis dans un fauteuil, étoit au milieu des princes du Sang, & d'une foule de Seigneurs. Charles remit son chapeau, son épée & ses gants au premier Gentilhomme de la Chambre en l'absence du Grand Chambellan. Il se mit à genoux sur un coussin & le Roi lui tenant les mains entre les siennes, le Chancelier prononça à haute voix la formule de l'hommage, en ces termes : "Monsieur vous rendez au Roi la foi & hommage-lige que vous lui devez, comme  à votre souverain, à cause du Duché de Bar; pour les Terres dudit Duché, qui sont mouvantes de la Couronne, & pour les autres qui vous appartiennent en propriété, en l'étendue du chemin depuis Metz jusqu'en Alsace, dont S.M. s'est réservé la Souveraineté, par le Traité fait entr'Elle et Vous, le dernier de février de la présente année 1661. par lequel vous êtes remis & rétabli dans vos Etats, pour en jouir, ainsi que faisoit le Duc Henry, aux réserves & conditions portées par icelui. Vous jurez & promettez à S.M. de lui rendre la fidélité, service & obéissance que vous êtes tenu de lui rendre, à cause de vos Terres & de le servir de vos personne & biens, envers tous & contre tous, sans nul excepter, en toutes les guerres ou divisions que lui ou les Successeurs Rois pourroient ci après avoir contre les ennemis de sa Couronne, pour quelque chose que ce soit, ainsi que vous y  êtes obligé pour raison de vos Terres; & ne permettrez qu'en icelles il soit fait aucune chose au préjudice de S.M. & de son Etat. Ainsi le jurez & le promettez.

A quoi ledit Sieur Duc répondit : Oui, Sire, je le jure.

 

------------

¹ Le château de Montclair à une demie lieue de Mettlach est sur une montagne presque environnée sur la Sarre. Il fut d'abord ruiné par l'évêque Baudoin en 1351 qui y soutenut un siège de plus de 7 mois.   

(r) autrement Sarbruch ou Sarbrich ou Sarbourg (ref Sarrebourg)

 

Revoir les 30 villages de la prévôté de Sierck sur http://books.google.fr/books?id=5jkFAAAAQAAJ&pg=PA303&dq=ch%C3%A2teau+de+montclair&hl=fr&sa=X&ei=1I9CT82zFcWZhQeE5cm1BQ&sqi=2&ved=0CEgQ6AEwAw#v=onepage&q=ch%C3%A2teau%20de%20montclair&f=false

Repost 0
Published by solnade - dans histoire
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 16:54

J'ai dit que ce n'est que pour moi que j'écris; je ne me donne point la peine de tâcher à mettre ce qui est arrivé dans les temps ni d'y donner un grand ordre : l'un fatigueroit ma mémoire et l'autre me donneroit de la peine, et je ne prétends pas faire l'auteur, n'ayant pas assez d'habileté pour cela, et il ne me convient en aucune manière. Ainsi tout sera mis comme il pourra...


Anne Marie Louise d'Orléans, petite-fille de France, duchesse de Montpensier

GrandeMlle.jpgNous voilà totalement en empathie avec la Grande Mademoiselle qui resta célibataire sans pour autant être obligée d'aller dans un couvent comme son époque l'exigeait. Celle qui voulut être nommée tout court Mademoiselle, voir Saint-Simon ci-dessous, comme elle ne se maria pas resta tout court Mademoiselle toute sa vie.

Pourtant, l'affaire ne fut pas si simple car le mariage de Mademoiselle dépendait de la politique royale. S'il paraît fastidieux d'établir la liste de tous ses prétendants et de tous ses refus, il faut quand même préciser que Mademoiselle était moins recherchée pour sa beauté que pour son immense fortune. 

 

Nous avons parcouru ses mémoires dans l'espoir d'y découvrir ses véritables sentiments à l'égard de Charles V de Lorraine. Si elle lui a consacré quelques lignes quand il avait quinze ans, nous n'avons rien trouvé quant à son mariage avorté. Aussi, pour l'instant, allons-nous nous référer à ce que Dom Calmet nous en rapporta et ce que Jean de Labrune écrivit à ce propos en 1691.

---------------
Le nom singulier de Mademoiselle est encore plus moderne... Chez Monsieur, dont elle fut dix-huit ans fille unique, elle n'était nommée que Mademoiselle tout court. Les mémoires de ces temps-là apprennent qu'elle figura de bonne heure, et les siens montrent bien franchement le mépris qu'elle avait pour Madame, sa belle-mère, et quelle différence, bien ou mal à propos, elle mettait entre elle et ses soeurs parce qu'elles étaient du second lit. Elle voulut donc une distinction au-dessus d'elles, bien que de rang égal, et à l'exemple du singulier nom de Monsieur et de Madame tout court, elle voulut être nommée tout court Mademoiselle. 

Repost 0
Published by solnade - dans histoire
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 13:56

Suite aux alertes diffusées par geneanet.org, nous nous sommes replongée dans l'immense imbroglio des Dalstein ou d'Eltsen ou d'Altsen de Freistroff et Guiching.

 

Aux dernières nouvelles, tous ceux qui descendent du couple Jacques Dalstein et Juliana Luxembourger cousinent avec l'homme politique né en 1931 à Rikitea (Mangareva),

Gaston Flosse, élu président de la Polynésie française, vendredi 17 mai 2013 à Papeete, par 38 voix sur 57 représentants.

 

Jacques, maire de Ste-Croix, lieutenant de la prévôté de Freistroff, échevin, fils de Jacques et de Marie Wölflinger ou Welvinger Marie, est né aux environs de 1640 à Guiching où il décéda le 25 mai 1703.

 


Juliana, environ 24 ans lors de son mariage, est fille de Jean-Nicolas Luxembourger et de Marie Malbrunne.


Le couple eut 9 enfants dont Jean-Bernard, né le 12 février 1669 à Freistroff. Une arrière petite-fille de Jean-Bernard, Anne-Marie Salmon, fille de Simon Mathias et de Catherine Berweiller, épousa le 20 août 1826 un certain Philippe Antoine Flosse, fils de Jean Baptiste Nicolas et Marie Magdeleine Huto.

 

Philippe Antoine Flosse, percepteur, né à Boulay-Moselle le 7 décembre 1757, était fils de Jean-Baptiste Nicolas, avocat à la Cour souveraine de Lorraine et Barrois exerçant au baillage de Boulay.

 

 

 

-----------

Gaston Flosse sur Wikipedia

 

Les origines bretonnes de Gaston Flosse de par sa mère Scholastique

Les  sushis de Gaston Flosse

 

 

 

Repost 0
Published by solnade - dans histoire
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 19:18

Hier, 29 février 2012, 17° à Boulay-en-Moselle vers 14h00, Hestroff affichant maximum 15°.  Aujourd'hui, 1er mars 2012, 17h00, 20° à l'ombre à Hestroff et plus de 30° au soleil !!!

 

Hestroff 1ermars 2012 DSC04167

 

Si les fleurs déboussolées au coeur de l'hiver sont définitivement grillées, il n'en est pas de même des crocus. Alors qu'ils avaient montré le bout de leur nez juste avant le gros dernier gel, soleil et chaleur viennent de les revigorer.

 

 

Hestroff 1ermars 2012 DSC04171 abeille

 

Eclatants de bonheur, ragaillardis, ils ont offert un nouveau refuge aux abeilles, bourdons, osmies, syrphes et autres auxiliaires du jardin bio pour qui nous avions laissé sur place débris de plantes, tiges creuses, amas de feuilles.

 

Les coccinelles se sont réveillées itou tandis que nos gastropodes à qui nous avons involontairement offert le gîte et le couvert semblent encore dormir...

 

Dieu que nous regrettons de ne pouvoir vous offrir quelques belles macrophotographies...

 


Repost 0
Published by solnade
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 14:12

Charles V de Lorraine, le duc sans duché...

 

Ainsi l'histoire nous rapporte que Charles V, second fils de François Nicolas de Lorraine, neveu de Charles IV, n'a jamais pu prendre possession de son duché.

D'abord parce que son oncle, dont il était l'héritier légitime ne le portait pas dans son coeur. Ce dernier,  n'a-t-il pas intrigué pour contrecarrer tous les projets de mariage de son neveu d'abord avec la Mancini, nièce de Mazarin puis Mademoiselle de Monpensier, fille du premier lit de Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII et oncle de Louis XIV ? N'a-t-il pas favorisé les élans de son neveu vers Mademoiselle d'Orléans afin de le mettre mal avec le roi, tous ces bons partis ne pouvant être que désavantageux pour son propre fils, le prince de Vaudémont   Charles IV, jaloux d'un neveu qui avait toutes les vertus et toutes les qualités d'homme qui lui manquaient ?  

Last but not least, Charles V dut aussi renoncer à Mademoiselle de Nemours pour laquelle Louis XIV était entièrement porté.

Le jeune homme de 18 ans, trahi par son oncle par le traité de Montmartre, sans terres, & souvent sans ami & sans argent & ne sachant de quel côté se tourner;  s'échappe de la cour du Louvre. Il résolut de se roidir contre toutes les bourrasques que la France soulevoit contre lui & sa famille.

Ce grand prince et un des plus grands capitaines du 18e allait obliger la France à lui faire des propositions d'accomodement pour la Lorraine qu'elle avait commencé d'usurper.

Alors que sa vie & ses glorieux exploits ont été accompagnés de tant de circonstances d'adversité, & de prospérité, qu'il faudroit plusieurs volumes pour les pouvoir mettre au jour, le duc sans duché, très mal connu des Lorrains, a-t-il encouragé l'émigration de ses sujets tyroliens histoire de barrer la route à l'immigration française vers ses terres déjà conquises par la France ?

Eut-il du temps entre plusieurs combats épiques contre les Turcs à favoriser l'immigration ? Avec quels moyens ?

 

Nos recherches continueront dans ce sens. Dans l'immédiat, nous nous attarderons un peu sur Mademoiselle que nous venons de découvrir inopinément. 

 

 

-----------------

Le mal caché sous les apparences du bien est le plus dangereux (Sénèque)

 

Repost 0
Published by solnade - dans histoire
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 21:12

Repeuplement "tyrolien" de nos villages après 1661

 

Charles V Léopold de Lorraine, appelé le duc sans duché, né à Vienne en  1643 et décédé à Welz en Autriche en  avril 1690, fut titré duc de Lorraine et de Bar de 1675 à 1690. Il était fils de Nicolas François, frère de Charles IV, brièvement duc de Lorraine, et de Claude de Lorraine, soeur de Nicole, duchesse de Lorraine x Charles IV, toutes deux filles de Henri II.

D'abord destiné à la vie écclésiastique, Charles fut ensuite nommé grand prévôt du chapitre de Saint Dié dès 1648 puis abbé de Gorze en 1649. La mort de son frère aîné le fit héritier du trône ducal de Lorraine. Aussi renonça-t-il à sa carrière religieuse.

Charles-V-Lorraine.jpgCharles, bien que né à Vienne, vit d'abord à la cour de France. Il résida à Paris au Palais du Louvre. Il fut très proche de sa cousine Marguerite-Louise d'Orléans dont il devra pourtant s'éloigner car elle était promise au grand-duc de Toscane, Cosme ou Como III. En 1662, il fut fiancé à Marie Jeanne Baptiste de Savoie, parente de Louix XIV. Mais ses vues à nouveau contrariées, il quitta Paris pour se réfugier auprès de l'empereur Léopold 1er, la Lorraine étant restée terre d'Empire. C'est à la cour de Vienne que Charles fréquentera désormais la jeune demi-soeur de l'empereur, l'archiduchesse Eléonore d'Autriche (1653-1697), "reine douairière de Pologne".  Ce sera - paraît-il - un vrai mariage d'amour... sans avantage toutefois ni pour Charles ni pour Eléonore de Habsbourg. Malgré tout... notre duc sans territoire excita les jalousies et fit jaser. Mais l'Empereur, qui l'avait en grande estime, donna à son beau-frère le gouvernement de la province de Tyrol...

Faut-il rappeler que Charles, grand chef militaire, fut vainqueur des Turcs qui attaquèrent Vienne en 1683 ? Que de lui Louis XIV dira " J'ai perdu le plus grand, le plus sage et le plus généreux de mes ennemis" ?

Capture-Charles-V.JPG

Charles V et Louis XIV se sont cotoyés quelques années avant de se tourner le dos. Le tonton de Louis, Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII,  avait épousé Marguerite de Vaudémont, soeur du duc de Lorraine, Charles IV. Si le jeune prince lorrain habitait le Louvre c'est parce qu'il fut confié à sa tante Marguerite.

 

Ah ces histoires de famille...

 


---------------------

NB : Par son mariage et sa présence à la cour de Vienne, Charles V a tissé des liens familiaux et culturels forts avec les Habsbourg d'Autriche, lesquels prépareront les destinées de son petit-fils François III de Lorraine.

Repost 0
Published by solnade - dans histoire
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 19:34

François est né le 27 février alors que Camille a déjà fêté son anniversaire le 30 janvier dernier. Happy Birthday !!!

Hestroff-26fev2012-FP-85-ans-DSC04157-preferee-3.jpg

Nos deux compères, si espiègles d'habitude, semblent bien dubitatifs sur la photo ci-dessus. Ne vous y trompez pas... ils n'étaient qu'à l'écoute attentive de leurs vies antérieures. Et, malgré le champagne qui coula à flot, il n'entama en rien leur mémoire qui reste aussi fraîche que s'ils avaient 20 ans. 

 

Hestroff-26fev2012-FP-85-ans-DSC04162-ma-preferee-1.jpg

 

Cerise sur le gâteau : Madeleine, épouse François, en compagnie de sa soeur Alice nous a fait le plaisir de commenter quelques photos d'époque que nous publierons bientôt.

En attendant, souhaitons longue vie à tous et à nous aussi... car être en leur compagnie est un réel plaisir.

 

Camille et François ont encore tant de choses à nous raconter, Madeleine et Alice aussi !

 

 

 


 


Repost 0

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche