Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 00:00

 

Hestroff-Amities-12-mars-2011.jpg

 

 

Hestroff Amitiés vous invite à participer - de préférence déguisé - à son prochain repas carnavalesque.

 

 

Apéro, Couscous, Fromage-Salade, Salade de Fruits, Café

 

Adulte : 20 euros et enfant : 12 euros pour les moins de 12 ans

 

Hestroff-Amities-logo-AHA-blanc.jpg

 

Inscription jusqu'au 5 mars 2011 auprès de Chantal Klein et Martine Ott

 

 

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 12:29

Cuvée 2010, première dégustation-conseil à Ancy. Viticulteurs, restaurateurs, négociants, oenologues ont dégusté un crayon à la main.

 

Ancy 17fev2011 204

Ancy 17fev2011 205

Ancy 17fev2011 211Ancy 17fev2011 213

Ancy 17fev2011 225Emilie Bouriel, animatrice des Vignobles de Lorraine à la chambre d'agriculture régionale


Décrocher une bonne note est devenu plus difficile pour les vins de Moselle qui viennent très récemment d'obtenir leur AOC, appellation que les vignerons attendaient depuis quelques années.  Rappelons que l'Appellation d'Origine Contrôlée garantit l'origine des produits, le respect d'un savoir-faire spécifique, une production de haute qualité dans la conformité d'un cahier des charges rigoureux.

 

Ancy 17fev2011 246

A la porte de l'Auberge du Lion d'Or à Ancy on attend le Républicain lorrain

 

 

Nous avons pu entendre que le millésime 2010 sera sec, fruité et équilibré. Les vins bien notés pourront prochainement être mis en bouteille.

 

 

_______________ 

 

Voir article du RL du 22 février 2011

 

A lire ou à relire : AOC avant dégustation et l'AOC Moselle en vitrine à Paris

Vous informer sur le forum degustateurs.com

 

 

 


 

 

 

 

 

-------------------

Chambre d'Agriculture de Lorraine

Repost 0
Published by solnade - dans Val de Moselle
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 08:44

Connaissez-vous le vocabulaire des chefs ?


A chaque spécialité, son lexique. Le monde de la gastronomie n'y échappe pas. Savez-vous ce que signifient certains termes de cuisine ?

 

Si pour vous limoner signifie oter les parties sanguinolantes et les impuretés de certains aliments (filet de poisson, viande) en les passant sous l'eau, vous pourrez vous attendre à obtenir un score très honorable que vous pourrez publier. 


 Faites le quiz

Repost 0
Published by solnade - dans Interlude
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 14:46

Françoise de Haraucourt, abbesse de l'abbaye Saint-Pierre, 1621, et Marie, abbesse de Sainte-Marie à Metz étaient soeurs et filles d'Elisée, marquis de Faulquemont.

 

Parmi les membres les plus connus de la maison de Haraucourt citons Louis de Haraucourt, évêque de Verdun en 1430 puis transféré au siège de Toul en 1437; Guillaume de Haraucourt, son neveu, évêque de Verdun en 1436; Elisée de Haraucourt, mort en 1629, gouverneur de Nancy.

 

Oranne 14jan2010 Chapelle 026 Haraucourt Metz

Du dictionnaire de la Noblesse par François-Alexandre Aubert de la Chesnaye des Bois, on peut lire qu'Elisée de Haraucourt, marquis de Faulquemont, seigneur d'Acraignes, Dalheim (Dalem), Lorquin, et en partie de Haraucourt, dit Le Marquis d'Haraucourt, conseiller d'Etat, grand-bailli & gouverneur de Nancy, mort en 1629, avait épousé Christine de Marcossey, fille de Gaspard, baron de Turquestain & de Dommartin, seigneur d'Essey, grand-écuyer de Lorraine, bailli de Clermont, & de Claude, Baronne de Haussonville.

De ce mariage vinrent :

  1. Henri
  2. Catherine, en 1607, X  Henri de Beauvau, Baron de Manonville, Seigneur de Fléville, Conseiller d'Etat du Duc Henri, premier Gentilhomme de sa Chambre & Grand-Ecuyer de Lorraine, XX Jacques le Berche, Seigneur de Fresnes
  3. Elisabeth, mariée à François de Florainville, conseiller d'Etat, grand-fauconnier de Lorraine et gouverneur de Marsal
  4. Françoise, abbesse de Saint-Pierre à Metz
  5. Marie, abbesse de Sainte-Marie à Metz
  6. Bonne, chanoinesse de Remiremont

 

Françoise de Haraucourt, dont nous n'avons pas encore trouvé la date de naissance, devait être bien jeune en 1621 quand elle prit la succession de Jeanne de Marcossey abbesse de Saint-Pierre depuis 1588 et qui n'était autre que sa tante maternelle.

 

D'autres filles Haraucourt prendront la succession de Françoise, notamment Françoise-Thèrèse, ci-desssous.

 


Un seul garçon pour 5 filles... Henri, qui hérita de tous les titres que portaient son père Elisée, conseiller d'Etat, grand-maître de l'Artillerie de Lorraine & commandant 6000 hommes de pied & 1000 chevaux au service de l'Empereur, fut tué d'un coup de canon en 1632. Il avait épousé Anne de Joyeuse, fille d'Antoine, Comte de Grandpré et de Henriette de la Vielville, de laquelle il eut Charles, tué à l'âge de 18 ans en l'an 1635, entre Remiremont et Epinal; un autre Charles; Catherine, mariée à son cousin germain, Henri de Beauvau, baron de Manonville, seigneur de Fléville, dit le Marquis de Beauvau, gouverneur du duc Charles V et d'Emmanuel, Electeur de Bavière; N... religieuse de la Visitation à Metz.

 

Charles n° 2 épousa en premières noces Anne-Marguerite de Bassompierre, nièce de François de Bassompierre, abbesse d'Epinal, fille de Georges Affrican, marquis de Removille, grand-écuyer de Lorraine et grand-bailli des Vosges. Il n'eut pas d'enfants de son second mariage. Mais du premier lit il eut Charles-Elisée-Joseph, Françoise-Thérèse, aussi abbesse de Saint-Pierre de Metz, morte le 17 novembre 1700, et Bonne-Marguerite, chanoinesse de Remiremont qui fut mariée au comte de Bissy, lieutenant-général des Armées de France, gouverneur des Ville & Château d'Auxonne, frère du Cardinal de Bissy. Elle mourut en couches au château de Savigny en 1681, ayant eu pour fils unique le marquis de Bissy, qui succéda à tous les biens du marquis d'Haraucourt, son oncle.

 



1  de HARAUCOURT Françoise    > ../../1608         ../../1675
       Abbesse de Saint-Pierre à Metz  1621-1675           

2  de HARAUCOURT Elisée            ../../1629
       Marquis de Faulquemont, seigneur d'Acraignes, Dalem, Lorquin            Nancy, 54
3  MARCOSSEY Christine           

4  de HARAUCOURT Nicolas            ../../1574
       Seigneur de Haraucourt, Removille et Dalem           
5  de HARENGES Suzanne           
                  
6  MARCOSSEY Gaspard           
       Baron de Turquestain & de Dommartin, Seigneur d'Essey, Grand-Ecuyer de Lorraine           
7  de HAUSSONVILLE Claude           

8  de HARAUCOURT Jacques III           
       Seigneur d'Acraignes, Dalem et en partie d'Haraucourt; Grand bailli d'Allemagne           
9  de PAPENHOFF ; de PAHPENHOFFE Philippe Philiberte        02/02/1724    
                  
10  de HARENGES Jean           
         Seigneur de Merauvaux, Grand-mère de l'Artillerie de Lorraine, Bailli de Metz           
11  de GOURNAY Anne           
                    
14  d'HAUSSONVILLE Jean            28/08/1545
         Bailli de Metz en 1545           

16  de HARAUCOURT Jacques Ii            ca ../../1525
         Seigneur dudit lieu, Acraignes, Teintru, Grand Bailli d'Allemagne           
17  de DALEM Oriane           
                    
18  de PAPENHOFF ; de PAHPENHOFFE Nicolas           
         Seigneur de Thelot           
19  de MAILLI de VAUX Marguerite           
                    
28  d'HAUSSONVILLE Affrican

 

--------------------

A lire ou à relire notre article consacré à François de Bassompierre, fervent admirateur de Henri de Guise...

A lire ou relire la page d'histoire de Dalem

Repost 0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 20:47

Belle initiative de la Commission européenne. En ligne, vous pourrez jouer à un quiz consacré aux langues européennes. Point n'est besoin d'être multilingue. Votre culture générale devrait suffire...

 

Il faut disposer d'un certain temps. Plus de 50 questions. Nous avons dû interrompre à la 33e avec 215 points. Nous reprendrons.

 

Quiz-des-langues.jpg

 

Pour changer de langue il suffit de cliquer sur celles proposées en haut à droite !

Repost 0
Published by solnade - dans Interlude
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 12:44

Les dames de Metz définitivement éloignées de saint Benoît

 

L'abbaye possédait à la fin du 17e : Cens en argent, 1690 francs messins. Cens en nature, 808 quartes de blé, 392 d'avoine, 78 hottes de vin, 4 maisons à Metz, louées 400 francs les quatre; le domaine seigneurial de Norroy, près de Pont-à-Mousson, admodié 5000"; des maisons et métairies au Pontiffroy, à Magny, Sillegny, Augny, Borny, Lesse et Pierrevillers, le choeur et la nef des églises de Vaudières et Bazoncourt, et la nef de douze autres églises, avec les droits qui y étaient attachés. En somme, 18 granges et maisons, et 17 églises, dont l'entretien était fort onéreux. Le droit de l'abbaye sur les dîmes, menues et grosses, variait de la moitié aux trois quarts (Pouillé du diocèse).

 

La maison abbatiale comprenait de vastes dépendances, parmi lesquelles deux pressoirs, l'un, dit de Chèvremont, et l'autre, dit d'Apremont, qui était dans les bâtiments encore restés debout, rue des Piques.

 

Les dames de Saint-Pierre disposaient, en tout ou en partie, des cures de beaucoup de paroisses : telles que Arrancy, Pierrevillers, Pierrepont, Talange, Hestroff, etc.


 

Outre être bien nées et être d'une bonne santé et composition de corps, sans vice et difformité, nées en légitime mariage de père et mère catholique,combien étaient ces dames ?

 

En 1327 les dames de Saint-Pierre, dans une procuration donnée pour un appel en cour de Rome contre l'évêque de Metz, figurent au nombre de vingt et une. En 1361, elles sont dix-huit; en 1442, elles ne sont plus que sept; en 1516, elles sont neuf; en 1545 douze; en 1620 sept; en 1693 cinq, et le nombre en est fixé à douze pour être bientôt abaissé à neuf.

 

En 1172 les dames de Saint-Marie n'étaient qu'au nombre de cinq; en 1528 elles étaient dix; en 1635 elles restent au nombre de cinq; en 1668 elles sont onze; en 1696 leur nombre est fixé à huit; en 1739 elles ont encore atteint ce chiffre; mais en 1761, à la mort de Madame de Druy, elles n'étaient plus que trois.

 

Dans un arrêt qui parut le 17 janvier 1668, il est dit que "l'abbesse de Saint-Pierre recevra dans six mois des dames religieuses au nombre de neuf, y compris qui sont présentement dans la dite abbaye...". Elles étaient à ce moment-là au nombre de cinq seulement. Il y avait, de plus, deux demoiselles sur le point d'être reçues dames. Les dames de Saint-Marie étaient au nombre de dix.

 

 

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 13:23

Le radar automatique, le plus performant de Lorraine, installé sur l’A 31 à Elange, au nord de Thionville, a été tout bonnement tronçonné.

 

Le préjudice net serait de 80 000 €.

 

Mais à un coup de flash toutes les 6 minutes... soit quasi 250 flashs/jour, près de 90000 flashs déclenchés rien que pour 2009, un rapide calcul permettra à chacun de s'imaginer ce que ce radar a rapporté, même en déduisant un tiers d'étrangers qui n'ont pu être pénalisés.

 

 

 

--------------------

Article en clair sur le RL du 15 février 2011et emplacement de feu radar...

 

Repost 0
Published by solnade - dans Interlude
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 08:53

Hestroff 14fev2011 431

Hestroff 14fev2011 436Hestroff 14fev2011 437Hestroff 14fev2011 432

Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 00:00

Charlotte-Eugénie de Choiseul-Stainville, dernière abbesse de Saint-Pierre

 

Nous avons vu que le principe religieux avait été absorbé par le nobiliaire. Nos chanoinesses n'étaient-elles pas choisies parmi les filles de sujets du roi, ayant six degrés de noblesse militaire ou d'épée du côté paternel, et état de noblesse seulement du côté de leur mère ?

 

La charte de l'empereur Othon n'avait-elle pas défini Saint-Pierre "le grand monastère... où les religieuses ... vivent selon l'institut de saint Benoît ..." ?

 

En 1531, Claude d'Haraucourt, religieuse du monastère de Sainte-Marie aux Moniales de Metz, ordre de saint Benoît, n'avait-elle pas promis stabilité et conversion de moeurs et obéissance devant Dieu et ses saints ... de demeurer en chasteté et sans propriété selon la règle de saint Benoît ?

 

En 1688, le règlement fait par Mme d'Haraucourt pour l'abbaye de Saint-Pierre laisse subsister les trois voeux de "pauvreté, chasteté, obédience", mais il n'est plus question de l'ordre de saint Benoît.

 

Par la suite les dames de Saint-Pierre et de Sainte-Marie diront qu'elles ne sont qu'une agrégation de dames, filles de ducs, comtes, barons et gentilshommes, qui étaient élevées en tout honneur, qui y demeuraient tant qu'elles voulaient, et en sortaient soit pour se marier, soit pour se faire religieuses; que ce n'est à proprement parler que des séminaires de vertu au profit des familles de noblesse qui ont beaucoup d'enfants.

 

Rien n'était plus simple que le procédé en usage pour quitter l'abbaye. Il suffisait de remercier l'abbesse et les dames, en renonçant à sa prébende, et l'on était libre de rentrer dans le monde.

 

Ainsi, firent en 1564, Henriette des Armoises qui épousa François de Nettancourt; en 1615, Madame de la Caube qui épousa le baron de Soffres; en 1706, Antoinette d'Eltz, dame de Sainte-Marie; Marie-Françoise d'Apremont, en 1693, fit mieux, elle partit sans prendre congé de personne.

 

Si le mémoire des dames contre l'évêque de Metz en 1739 dit qu'il n'est pas fait de voeux mais de simples promesses de pauvreté, chasteté, obéissance, promesses faites à huis clos et sans cérémonie; que ces promesses n'engagent que pour le temps qu'on réside dans l'abbaye... Françoise d'Haraucourt avait bien prononcé ses voeux devant Jacques Foës, doyen de la cathédrale en 1621.

 

 

Repost 0
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 17:54

Hestroff 14fev2011 409Hestroff 14fev2011 410

Hestroff 14fev2011 414

Hestroff 14fev2011 419

Hestroff 14fev2011 423

Hestroff 14fev2011 424

Hestroff 14fev2011 425

Repost 0

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche