Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 13:41

Negative0015

 

Dimanche 29 août 2010, Hestroff continuera à être animé. Conjointement à la fête du village, le Fort aux Fresques ouvrira ses portes à tous les amateurs de bonne bière mais aussi des vestiges de la Seconde Guerre mondiale.

 

Une visite d’une durée d’une heure trente à partir de 14h00. Tarif adulte : 4 €, enfants de moins 12 ans : 3 €, ainsi que pour les groupes à partir de 10 personnes. Visites guidées et comme il fait environ 12°C à 30 m sous terre, ne pas oublier de quoi se couvrir. Renseignements au 03 82 83 43 35 ou 06 86 30 92 53.

 

Par ailleurs, au nom de tous les organisteurs de M.A.S.H et participants au Bunker Flower, hestroff.com remercie l'association du Fort aux Fresques et leurs deux guides, Dominique Mathis et Mathieu Pister, d'avoir consacré une nuit entière à faire visiter le fort à des jeunes gens venus tant de l'étranger que des quatre coins de la France.

 

Hestroff 30jul10 195

Les organisateurs de Bunker Flower posent avec Roger, le gardien du Fort aux Fresques

 

 

 

Repost 0
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 00:00

Thionville 18aou2010 778Mathias Robert de Hesseln fit une description de la ville de Thionville seconde moitié du 18e, la vocation de son dictionnaire universel n'étant point de retracer l'histoire de toutes les villes françaises.

 

Le passé de Thionville apparaît pour la première fois en 753 dans une chronique relatant le passage de Pépin-le-Bref quand "Theodonis Villa" prit le rang de palais et que les souverains carolingiens y tinrent de grandes réunions politiques et religieuses.

 

Charlemagne y séjourna au moins six fois et c'est à Thionville que sa jeune et féconde 3e épouse, Hildegarde de Wintzgau, épuisée par 7 grossesses dont une gémellaire, mourut en avril 783. Sa belle et vertueuse 5e épouse, Liutgarde d'Alémanie, y mourut itou en mars 800. 

 

C'est au 10e siècle que Thionville entra dans l'Empire germanique puis devint fief des comtes de Luxembourg au début du 11e. Henry le Blondel accorda, en 1239, une charte de franchise à la ville.

 

Dans le cadre des 17 provinces des Pays-Bas, la ville deviendra bourguignonne et appartiendra à la maison des Habsbourg avant d'être intégrée à l'Empire de Charles Quint lors de son avènement en 1519.

 

Thionville 18aou2010 873Demeures médiévales à l'emplacement du vieux château des comtes de Luxembourg

 

Les comtes de Luxembourg, pour défendre leur position avancée au sud de leur comté, édifièrent du 11e au 12e un château-fort dont la tour aux puces, qui héberge un musée retraçant l'histoire de Thionville, devait être un donjon.

 

Thionville 18aou2010 887

La Tour aux Puces, seul témoin du château-fort des comtes de Luxembourg

Repost 0
Published by solnade - dans Balades
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 06:40

IMAG4901.JPG

Hestroff : Retrouvailles 2007 à la Vieille maison de Gomelange

 

C'est donc jour de fête ce dimanche 29 août à La vieille maison de Gomelange, témoin d'une vraie demeure paysanne du 18e.

 

Au programme

 

Ouverture officielle des festivités, samedi 28 août 2010, à 16h00

 

Dimanche 29 août 2010 :

 

12h00     Repas campagnard au prix de 13 euros

14h00     Promenade contée

14h30     Jonglerie

15h00     Hip Hop

15h30     Bergamasque

16h00     Harmonie municipale de Gomelange

16h00     Promenade contée

16h30     Jonglerie

17h00     Hip Hop

17h30     Bergamasque


 

Le groupe musical Bergamasque présentera à 15h30 et 17h30 son dernier spectacle :

 

"Les relations amoureuses autrefois"


 

Pour en savoir davantage r-v sur les pages de Boulay à Bouzonville de notre journal local :  trois cents ans de secrets ... ça se fête...


 

 Et pour tous ceux qui ont l'esprit de fête, n'oubliez-pas qu'à moins de 2 lieues de Gomelange Hestroff se fera mousser tout le week-end !

Repost 0
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 00:00

Thionville 18aou2010 863La maison dite de Thionville, qui portait d'azur à trois tours d'or, a semble-t-il eu de tout temps des armoiries propres, distinctes de celles de famille quelconque. 

 

Le blason surplombant le porche qui mène à la cour du château des comtes de Luxembourg date de 1539 comme le démontre l'image ci-contre.

 

Le Comte de Luxembourg attribua, semble-t-il, les armoiries aux trois tours le 15 août 1239 quand il octroya à la ville une charte de franchise.

 

Thionville 18aou2010 862

Ruelle reliant la cour du château à la rue du Luxembourg et la place du Marché

 

Le blason actuel de Thionville a subi quelques modifications et s'est vu rajouter la Légion d'Honneur en 1920 et la Croix de Guerre avec palme et citation à l'ordre de l'Armée en 1948. Voir le site officiel de la ville de Thionville.

 

-----------------

Pour en savoir davantage : les blasons sur Genealogie-lorraine.fr 


Repost 0
Published by solnade - dans Balades
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 00:00

Thionville 18aou2010 794

Pont des Alliés


THIONVILLE, petite ville très forte, capitale du Luxembourg François, diocèse, parlement, intendance & recette de Metz; siège d'un baillage royal & d'un bureau des finances. C'est une bonne place de guerre où il y a grand état major, garnison, casernes, magasins, arsenal & artillerie, & on la doit mettre au rang des places de France de la première force. On y entre par 3 portes, celles de Metz, Luxembourg & Sarrelouis. Les François, ayant à leur tête le duc de Guise, la prirent sur les Espagnols en 1558 : elle leur fut rendue par le traité de Câteau-Cambrésis. Le marquis de Feuquières fut obligé d'en lever le siège en 1639, après avoir été battu par le général Picolomini (Piccolomini). Le grand Condé la reprit en 1643, après sa célèbre victoire de Rocroi; & elle est restée à la France par le traité des Pyrénées en 1659. Il s'y tint un concile en 844.

 

Cette ville est dans une situation avantageuse sur la rive droite de la Mozelle, à 6 lieues au septentrion de Metz & à la même distance de Luxembourg, à 9 lieues de Trèves, & à 76 de Paris. Le pont que Thionville a sur la Mozelle, pour passer de la ville au fort, est digne de l'attention de ceux qui aiment la méchanique : il est de parpentes sur des piliers de pierre dont il y en a qui sont éloignés de 60 pieds l'un de l'autre.

 

Il paroît que dans sa construction on a eu pour objet d'en rendre sa rupture facile, afin que la ville puisse, en cas de besoin, être en un instant séparée du fort.

 

Le nombre des habitants de Thionville va à 5600 : il n'y a plus que les anciens & le peuple qui y parlent la langue allemande, la garnison & les autres parlent communément la langue françoise. L'argent que les troupes y répandent contribue davantage à leur subsistance que leur commerce & leurs fabriques qui ne consistent qu'en quelques bonneteries & chapelleries.

 

Thionville 18aou2010 804

Saint-Maximin de Thionville, le presbytère et le parvis

 

Cette ville n'a qu'une seule paroisse qui vient d'être rebâtie fort proprement; elle est sous l'invocation de saint Maximin & la cure est à la nomination de l'abbaye de S. Maximin de Trèves. Il y a une nombreuse communauté de Capucins, des Augustins, des filles de sainte Claire & un hôpital militaire. Les Capucins ont un noviciat dans leur maison de Thionville, & les filles de sainte Claire prennent des pensionnaires.

 

Source : Dictionnaire universel de la France, M. Robert de Hesseln <1771

 

----------------

A lire ou à relire le siège de Thionville de 1639 : la Lorraine sur ifrance.

Repost 0
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 00:00

En novembre 2008, lors de nos recherches sur le généreux donateur de la paroisse de Hestroff, nous vous avions cité toutes les sources relatives à Mathias Robert de Hesseln, disponibles à ce moment-là sur le web. Entretemps, non seulement son fameux dictionnaire universel de la France est téléchargeable, mais d'autres éléments viennent compléter la biographie de Hesseln.

 

Mathias Robert de Hesseln, selon les archives parlementaires de 1787 à 1860, a laissé une veuve (La veuve Mathias Robert Hesseln et le sieur Hennequin, topographes de l'Assemblée nationale, sont admis à la barre. Ils viennent lui proposer d'étendre les con...). Peut-être pas de progéniture pour défendre sa mémoire...

 

 

 

Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de Louis Marie Prudhomme, An XIII (1804)

 

"FAULQUEMONT, bourg (Moselle) arrond. de Metz, ch.-l. de canton, près de la Nied allemande, à 13 kil. (3 l.) N de Morhange, 31 k. (7 l.) E de Metz, 18 kilom. (4 l.) S de Boulay. C'étoit le chef-lieu d'une terre considérable, érigée en marquisat, le 4 décembre 1629, par Charles III, duc de Lorraine, en faveur de la maison d'Haraucourt, éteinte depuis longtemps. Il y a une église paroissiale. Ce bourg a quelques tanneries. C'est la patrie de Mathias-Robert de Hesseln, censeur royal en 1733. On a de lui : Dictionnaire universel de la France, 6 vol. in 8e; Description topographique détaillée de la France, 71 cart. in-fol. Il y a dans ce bourg un sous-inspecteur des forêts. Pop. 1026. B. de p. "


 

Milieu, colonisation et développement durable : perspectives géographiques... par Vincent Berdoulay, Olivier Soubeyran, Paris, An 2000

 

"Il existe en effet un projet français qui date de 1780 et qui divise le pays en carrés uniformes (figure n° 5). Son auteur : Mathias Robert de Hesseln, censeur royal et géographe du roi. Dans le Prospectus de sa Nouvelle topographie ou description détaillée de la France divisée par carrés uniformes (Paris, 1780), Hesseln ne prétend pas modifier l'assiette administrative, mais seulement superposer à la France un quadrillage qui facilite sa cartographie, soit sa description à diverses échelles. Hesseln lui aussi s'oriente astronomiquement, puisqu'il organise son projet à partir du méridien de Paris, qui n'est autre que celui de Cassini, mesuré par triangulation en 1720 : en outre, pour permettre une triangulation de plus en plus fine, Cassini avait procédé au découpage de la France par rectangles; même si l'analogie avec l'Ordinance est sans doute fortuite, elle ne laisse pas d'être frappante. Hesseln propose des subdivisions selon ce qu'il appelle le système des neuf et baptise chaque subdivision d'un terme technique, soit, du général au particulier : régions-contrées-districts-territoires-bancs-cantons-ténements-careaux-pièces-mesures.

Neuf ans plus tard, la proposition de Hessel a bel et bien été reçu comme une méthode de découpage politique par la Révolution.  ... suite


 

L'intermédiaire des chercheurs et curieux, Volume 5, Paris 1869

 

"... L'auteur de ce projet de division cadastral est Robert de Hesseln, géographe de la ville de Paris, et auteur d'un dictionnaire (géographique) universel de la France encore estimé. Les biographies ne font aucune mention de ce savant." (Géographie historique de la France, par L. Dussieux. Paris, Didot, 1843, in-8; feuillet supplémentaire placé après la préface).

Selon Ersch, Quérard et Bégin (Biographie de la Moselle), qui ne donnent point d'autres détails, Mathias Robert de Hesseln, d'abord professeur de langue allemande et inspecteur des élèves de l'Ecole royale militaire, devenu ensuite censeur royal, né à Falkenburg ou Foulquemont (Moselle) le 20 mars 1733, serait encore auteur de Nouvelle topographie ou description détaillée de la France, 71 cartes, avec les Discours. Paris, 1785, in-folio. Il serait intéressant de s'assurer ici si ce dernier ouvrage ne contiendrait pas, en substance ou en totalité, la publication des Manuscrits (?) de Versailles découverts par M. Dussieux. Les plus récentes biographies ont continué à passer sous silence Robert de Hesseln.


(Epernay) Suum Cuique."

 

Bibliotteca historica, volume 12 - Par Burkhard Gotthelf Struve,Christian Gottlieb Buder,Johann Georg Meusel, 1793

 

118 Scriptores de rebus Francogallicis

 

Par M. (Mathias) Robert de Hesseln, c-devant professeur en Langue Allemande et Inspecteur de MM. les Elèves de l'Ecole Royale Militaire. à Paris 1771. VI Voll. in 8.  Auctor ipse sancte affirmat, maximum se collocasse laborem in hocce opere persiciendo atque polendo; praeter permultos libros typis expressos, adiutum se suisse manuscriptis, ab hominibus, qui loca, de quibus sermo est, curiosus consideraverint, compositis; super locis adeo maioris momenti plus una vice consuluisse viros bene de iisdem edoctos.

Cf. Journal encycl. a. 1772. Febr. p. 454 fqq.


Nouvelle topographie ou Description détaillée de la France, divisée par Carrés uniformes par Robert de Hesseln, à Paris 1780 fqq... Voll. in fol.


 



 


 

 



 


 

Repost 0
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 19:47
   BSJ9-108-bsj.jpgBan St-Jean : Cérémonie du 13 septembre 2009

L'Association franco-ukrainienne,
dans le cadre de la réhabilitation du Ban Saint-Jean,
rendra son hommage annuel aux victimes ukrainiennes et autres slaves
le 12 septembre 2010


Au programme :

09h00       office religieux oecuménique à l'église de Boulay
10h00       dépôt de gerbes au Ban Saint-Jean
11h00       dépôt de gerbes au cimetière ukrainien de Boulay
12h00       discours et vin d'honneur à la salle des fêtes de Boulay

 

Présence  d'un  groupe folklorique ukrainien.

 


En souvenir des milliers de victimes, chacun peut venir avec un petit bouquet à déposer à côté des gerbes officielles sur le site du Ban Saint-Jean.


BSJ9-141-le-salut-copie-1.jpgDépôt de gerbes au Ban Saint-Jean

 

BSJ9-183-Attache-militaire-Ukrainia-bis.jpgDépôt de gerbes au cimetière ukrainien de Boulay

 

 

 

Rappel : L'ensemble VYCHYVANKA de Ternopil, présente à la journée du souvenir au Ban Saint-Jean, donnera des concerts à: Longeville les St Avold le 10 septembre à 20 h, à la MJC de Montois la Montagne le 11 sept à 20h30, à Hamm/Vasberg le 12 à 16 h, à Créhange au Créanto le 16 sept à 20 h, à Pourmoy la Chétive le 17 sept; à 20 h, à la MJC de Yutz le 24 sept.

Repost 0
Published by solnade - dans Ban Saint-Jean
commenter cet article
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 00:00

 

 

Communication du SMVT du Pays de Nied

via la SHAN

 

Voir le Fichier : Pays_de_Nied_en_fete_12_sep_2010.pdf

 

 

Pays-de-Nied-en-fete-sep-2010.jpg

 

Pour visualiser l'ensemble du dépliant  veuillez cliquer sur le lien en haut de page ou rendez-vous directement sur http://www.nied-tourisme.com/.

 


Repost 0
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 11:07

Bier09-248.jpg

2 soirées animées par DJ DELTA ANIMATION

les 27 et 28 août 2010


A partir de dimanche 16h00

SUPER AMBIANCE

animée par le sosie d'Elvis Presley

 

 

Flamms, pizzas, grillades, frites en sus du

Top 30 des bières à déguster

Bier09-253.jpg

Comme d'habitude c'est au Vieux Lavoir que cela se passe...

 

Hestroff Bière 2010

Repost 0
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 00:00

  Labour-255.jpg

 

Les meilleurs jeunes laboureurs du canton Boulay-Bouzonville auront rendez-vous ce dimanche 22 août à Volmerange-lès-Boulay, près de la salle polyvalente.

 

Les qualifiés de chaque catégorie participeront au 57e concours départemental qui aura lieu le dimanche 28 août à Cattenom.

 

Comme d'habitude, les jeunes laboureurs étancheront votre soif et calmeront les estomacs dès 11h00.

 

Nous leur souhaitons la météo splendide qu'ils ont connu à Hestroff en l'an 2009.

 


Repost 0

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche