Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

25-9-03-essai-4.JPG

 

Le cimetière de la paroisse de Hestroff, en même temps que l’église, devint rapidement trop petit. Il fut dans un premier temps « rehaussé » et rebâti sur l’ancien cimetière comme en atteste la stèle retrouvée début 2007 lors de la réfection du mur de soutainement.

On avait coutume d’enterrer les personnes n’ayant pas vécu au village au « septentrion ». Tel fut le cas pour les personnes décédées au village mais n’y ayant pas résidé ainsi que les nombreux enfants de Metz placés en nourrice à Hestroff et y décédés.

Les familles présentes dès 1680 occupèrent d’abord le «midi » puis l’extension du cimetière se fit vers le « levant » entre le presbytère et l’église.

Parallèlement, de nombreux paroissiens furent aussi enterrés dans l’église jusqu’en 1761. Cet honneur était monnayable. A partir de 1764, une bulle papale mit fin à cette pratique. Le désir d’être enterré dans l’église dut aussi s’estomper, le prix à payer étant certainement prohibitif. Ils furent tout de même nombreux, nos ancêtres, à vouloir être plus proches du Bon Dieu…



 

Les paroissiens inhumés

dans l’église Saint Jean-Baptiste de Hestroff

 

par Ignace ALEXANDRE


Jean NADé -1680 - son corps a été inhumé dans l'église

Sébastien NOIRJEAN alias SCHWARTZHANS -1685 - second mari de Brigitte MILLY, grand-mère de Louis DALSTEIN,  inhumé devant l'autel de St Sébastien à l'église de Hestroff

Hugo NADé - 1706 - maire de Son Altesse Royale, âgé de cinquante ans, enterré dans l'église dudit lieu y ayant sa place

Louis DALSTEIN – 1706 - le vingt-sixième du mois d'octobre est décédé muni des sacrements de l'églis,e vivant laboureur de Hestroff,  lequel pour marque de sa piété et de sa dévotion a donné 400 francs barrois  à l'église paroissiale de ce lieu à charge que le Sr Curé chantera quatre messes pour le soulagement de son âme chaque année à savoir une à chaque quatre temps  d'icelle et a fondé pour la rétribution desdites messes  huit francs au Sr Curé, quatre au marguillier et les huit restants à la fabrique. Son corps a été inhumé en l'église devant le banc de communion du côté de St Sébastien .


 par Damien HENWEILLER 


Françoise CHWEIS -1711 -mère de Damien Henweiller, inhumée en l'église paroissiale de Hestroff

Jodoque TRITZ - 1729 - a été inhumée dans l'église paroissiale

Anne ZORN - 1729 – 2e épouse de Louis DALSTEIN devant le banc de communion à côté de son marry

Julianne DALSTEIN – 1730 - épouse de Jodoque TRITZ, inhumée dans l'église devant le banc de communion

Ignace ROBERT – 1731 - enterré en l'église de Hestroff du côté du banc des synodaux

Marguerite SCHWARTZ alias LENOIR - 1735 - soeur du curé d’Ebersviller,  inhumée dans l'église paroissiale devant l'autel de la Sainte Vierge

 

    par Jean Antoine MÜLLER


Pierre KIEFFER dit le Tonnelier - 1741 -
est inhumé à l'église devant l'autel de Saint Sébastien

Pierre DICOP - 1745 - enterré dans l'église de cette paroisse devant l'autel de la très Sainte Vierge

Nicolas BOULANGER – 1747 - maître de la Confrérie du très Saint Sacrement... âgé de soixante sept environ... a été enterré dans l'église sous la pierre marquée de son nom et fournie à ses frais

Mathis ou Mathieu TRITZ – 1749 - a été enterré dans l'église en bas du choeur dans la tombe appartenant aux héritiers de Jodocus Tritz

Marie WAGNER - 1753 - veuve de Nicolas BOULANGER, enterrée dans l'allée de l'église

Nicolas HACKSPILL - 1755 - âgé de quatre vingt quatre environ... enterré dans l'allée de l'église

Catherine DALSTEIN – 1755 - veuve de Pierre KIEFFER, âgée de soixante cinq ans, enterrée à l'église à côté de l'autel collatéral de Saint Nicolas

Noël DALSTEIN - 1756 - époux de Marie Catherine OSBILD, enterré à l'église à la gauche du ban des échevins côté de l'autel de la Sainte Vierge

Anne Catherine FERINGER - 1757 - âgée de soixante dix ans, veuve de Jacques WILLAUME, a été inhumée dans l'allée de l'église

Jeanne GUIRE - 1759 - veuve de Nicolas MÜLLER, mère du curé Jean Antoine Müller fut inhumée à Boulay le 4 avril 1759. Son corps est inhumé au long de son mari mon père dans l'église... en foi de quoy j'ai signé avec mon frère Me Ferdinand Ernest Müller avoué et notaire royal au baillage royal de Boulay

Philippe de WALMON – 1761 - fils de Mr de WALMON, Colonel et Commandant de l'infanterie de Nassau, 6 mois, en nourrice chez la femme de Pierre KIEFFER, décédé le 9 février; le lendemain a été enterré sous le marchepied de l'autel de la très Sainte Vierge

Martin CORDONNIER – 1761 - âgé de 19 ans, fils de Noël Christian CORDONNIER, échevin synodal et Jeanton KOUNE, décédé le 9 mars  et enterré le lendemain en l'église à côté de l'épître de l'autel de la Très Sainte Vierge (son parâtre fut Henry LECLERE, arpenteur de  la prévôté de Boulay et maire de Hestroff en 1761.


NB : Ces inhumations ont été relevés dans les registres paroissiaux de Hestroff dont les plus anciens remontent à 1680. Hugo d'Alsten & Brigitta Milly, ancêtres de quasi tout le village, ont de toute vraisemblance été enterrés dans l'église.

 

Visite virtuelle du cimetière de Hestroff

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche