Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 22:17

Ingling entre Chémery et Menskirch

 

Hestroff 22fev2012 DSC04125 Chémery ferme Foncin

 

La ferme d'Ingling qui nous intrigue tant semble chargée d'histoire... Ce qui est loin de nous étonner... tant ses pierres dégagent un magnétisme puissant...

 

Vos parents, vos arrière-parents s'en rappellent... C'est le cas notamment de feue Demoiselle Marie Evrard... Nous donnons la parole à son fils Jean-Luc de Rennes.

 

«S'il s'agit bien de la ferme qui se trouve entre Chémery et Menskirch (en retrait et à  droite de la route), je peux en raconter une anecdote à caratère familial.

En effet, ma mère qui était encore "ado" dans la guerre y venait à vélo et à travers champs depuis Monneren pour y acheter du lait ou des oeufs, hors tickets de rationnement évidemment, c'était tout l'intérêt de l'opération. Elle connaissait bien cette adresse car elle était née à Menskirch où elle et sa famille avaient vécu jusqu'à peu auparavant.

Elle m'a souvent raconté que dans cette ferme se trouvait "camouflée", une famille de Juifs qu'elle ...

 

Menskirch Communion 1937 1

Marie Evrard lors de sa communion à Menskirch. Collection Jean-Luc Dodeller

 

 

... à propos de la famille juive camouflée dans la ferme entre Chémery et Menskirch, ma mère me l'avait dit quand j'étais enfant des gens qu'elle a un peu connus et fréquentés par la suite. Spontanément, je pense à la famille B... ou apparentée à celle-ci, mais comme je les ai connus personnellement, je pense que je m'en serais parfaitement souvenu. Donc j'ai un doute....


J'ai vu que la synagogue a été détruite ou réaffectée l'été dernier. C'est un peu triste. Il doit toutefois rester quelques familles juives à Bouzonville, en plus du cimetière, auprès duquel, je suis né, comme bien des Hestroffois de ma génération.

 

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 08:03

 

Hestroff-Ritz-2.png

Collection Christiane Thirriard-Ritz, épouse M.M.

 

 

Nous remercions Michel Pick d'avoir transmis à hestroff.com une photo qui date certainement du début des années 1900.

 

Voici une vue de la sortie de Hestroff vers la route de Metz fort intéressante. La maison qu'on peut voir à main gauche est le berceau des Ritz, Thirriard, Sinteff et Schou. Elle appartenait au couple Nicolas Ritz et Justine Reinert qui eurent trois filles dont Marie, Anne et Germaine et un garçon prénommé Nicolas comme son père. 

 

Nicolas Ritz, ou plutôt Jean-Nicolas selon l'état-civil, fils de Jacques, cité charron en 1879, soit Stellmacher sous le règne de Bismarck, et de Marie Bérus, était né le 16 décembre 1881 à Hestroff où il décéda à l'âge de 84 ans le 13 janvier 1966.

 

Jean-Nicolas était membre de la grande famille RITZ de Bockange :

 


1  RITZ Nicolas (Jean Nicolas)   ° 16/12/1881 Hestroff (57) + 13/01/1966 Hestroff (57)
2  RITZ Jacques   ° 08/06/1837 Hestroff (57) Charron en 1879 "Stellmacher"
3  BERUS Marie   
4  RITZ Nicolas   ° 26/12/1802 Hestroff (57) x 02/08/1836 Hestroff (57) + 11/01/1864 Hestroff (57) Charron
5  KIEN Madeleine   ° 03/02/1805 Sainte-Marguerite (57) x 02/08/1836 Hestroff (57) + 11/09/1854 Hestroff (57)
8  RITZ Mathias   ° 07/03/1780 Hestroff (57)  + 07/09/1854 Hestroff (57)
9  MULLER Suzanne   
10  KIEN Pierre Henry   ° 05/01/1780 Hestroff (57) x 26/06/1803 Buding (57) + 01/04/1866 Sainte-Marguerite (57) Garde forestier 1812 Sainte-Marguerite
11  GUERDER Barbe   ° 22/01/1781 Kuntzig (57) x 26/06/1803 Buding (57) + 07/01/1860 Sainte-Marguerite (57)
16  RITZ Jean   ° ../../1745 Bockange (57)  + 03/02/1795 Hestroff (57) Charron 1777-1786 Hestroff
17  HOFFMANN Catherine   ° Rurange (57)
20  KIEN ; KÜN ; KINE Mathias   ° 09/11/1752 Hestroff (57) x 13/02/1776 Hestroff (57) + 09/06/1794 Metz (57) Tailleur 1780-81, maire fonc. de Villers, garde-for.; échevin 1787 Hestroff
21  LECLERE Marie Joseph   ° 29/12/1748 Hestroff (57) x 13/02/1776 Hestroff (57) + 19/12/1812 
32  RITZ    
34  HOFFMANN    ° Rurange (57)
40  KÜHN ; KIEN Jacques Jacob George   ° Brettnach (57) x 28/11/1743 Hestroff (57) + < ../04/1776  Cordonnier à Brettnach
41  BOULANGER Marie Catherine Joseph   ° 30/01/1718 Hestroff (57) x 28/11/1743 Hestroff (57)
42  LECLERE ; LESCURE Henry Henri   ° ca ../../1715  x 23/02/1745 Hestroff (57) + 29/04/1783 Hestroff (57) Arpenteur de la Prévôté de Boulay 1745-48; maire foncier Hestroff 1751
43  KOUNE ; KUNE ; KOUN ; KONNE Joanne Jeanne Jeanton Jeanine   ° 04/05/1713 Boulay (57) x 23/02/1745 Hestroff (57) + 16/05/1774 Hestroff (57)
80  KÜHN ; KOEN ; KIEN Christian   ° Brettnach-Vaudreching (57)  + > ../../1752


Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 18:33

Gau-griis-calendrier-de-gau-un-griis.jpg

 

 

 

Sorti de presse depuis dix jours, le calendrier 2013 de Gau un Griis a réservé une petite place à Hestroff. Notre village n'a pas été mis à l'honneur comme Neunkirchen-lès-Bouzonville qui commence l'année 2013, suivi de Bouzonville qui représente le mois de février, Merzig le mois de mars, etc.

 

2012-12-17-18-19-03_0238-gau-griis-kallenner.jpg

Mais, si on se reporte à la page Kénner wie Biller én den Johren 50, apparaît la photo de la classe 1958/59 de Mademoiselle Engelbreit.

 


C'est à Gisou, membre actif de Gau un Griis, que nous devons cet hommage.

 

hestroff-annee-scolaire-1958_59-D.jpg

 

 

----------------------
Prix 5 euros au café de la Nied, à la librairie Léon-Louis à Boulay, à la librairie Prugnon à Creutzwald, à la Maison de la presse à Saint-Avold et au siège de l’association, 2 A, cour de l’abbaye, à Bouzonville.

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 16:03

Sur les traces d'Israël Jacob

 

Israël Jacob, fils de David °1805 et de Sophie Cahin est né à Buding le dimanche 26 septembre 1852. Il épousa, à l'âge de 29 ans, Jeannette Cahen , fille de Salomon °1822+1900 et de Seurette Lévy (°1830 +1911). Au moins trois enfants naîtront de cette union :


Sophie, mariée le 13 juillet 1907 avec Moïse Caen de Hestroff, est née à Buding le mercredi 13 septembre 1882. Sophie décèdera à Hestroff en 1937. Le chagrin de perdre ses frères et leurs familles lui sera épargné.


15-aout-2012-Metzervisse-cimetiere-juif-DSC06127-Jacob-Wo.jpg

Raphaël, marié le 22 juin 1926 à Bionville-sur-Nied avec Germaine Worms, est né à Buding le mercredi 17 avril 1889. Déportés à Auschwitz, Raphaël, son épouse et ses enfants ne reviendront plus à Buding. Officiellement, tous décédés le 18 avril 1944.


David, dont nous ne savons pas grand chose si ce n'est qu'il était marié avec Estelle Hannaux, tous deux aussi déportés à Auschwitz et pas revenus.

 

Quant à Israël, réfugié en Haute-Savoie, il eut la vie sauve. Voir à ce propos les souvenirs de son neveu Sylvain Caen, résistant, déporté à Auschwitz. 

 

Israël est décédé le 29 octobre 1946 à l'âge de 92 ans à Bionville-sur-Nied et non à Thionville comme nous avons pu le lire. La guerre terminée, personne dans son entourage n'avait osé lui dire que ses fils et leurs familles étaient portés disparus. Le malheureux est décédé avec le sentiment que ses fils l'avait délaissé...

Israël fut inhumé à Metzervisse à côté de son épouse Jeannette Cahen décédée en 1925 à Buding.


Le cimetière juif de Metzervisse

 

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 18:49

Au 19e, l'Académie de Metz rapporta avoir remarqué que la population du département de la Moselle, tout en appartenant à la race caucasique, se décomposait en variété blonde et en variété brune, que le type blanc, aux cheveux blonds, aux yeux bleus, se constatait dans les villages allemands en se référant aux statistiques sur les frontières du nord-est de la France, par J. Audenelle et du département de la Moselle, par Verronnais, tandis que les individus au teint brun, aux yeux gris ou noirs, aux cheveux chatains, se remarquent surtout dans les villages français. Ces derniers ont semblé à plusieurs physiologistes, provenir du mélange de l’ancienne population aborigène, les Médiomatricks avec les légions romaines, qui fondèrent de nombreux établissements dans nos contrées.

 

Toujours au 19e, l'Académie de Metz trouva incontestable que les habitants du pays messin avaient un accent bien reconnaissable, ainsi qu’une coupe de figure particulière où domine un nez à la Socrate, aux ailes écartées.

 

De toute vraisemblance, ces messieurs de l'académie avaient oublié l'invasion des Huns, l'installation des Francs, qu'au cours de la guerre de Trente Ans le sport favori des Vikings avait été de violer nos aïeules, qu'après cette calamité les Tyroliens ou Souabes, plus bruns que blonds, sont venus nous coloniser, etc...

 

zinneke-parade-2012-5572.JPGhttp://musique.arabe.over-blog.com/photo-2068317-zinneke-parade-2012-5514_JPG.html

 

 

Avouez qu'affirmer que nos voisins allemands sont tous des grands blonds et les Français se limiter au teint brun serait tout de même très réducteur...

 

Ces hommes illustres de l'Académie de Metz, qui n'ont pas connu l'occupation prussienne de  1871 à 1918, ni l'arrivée des Polonais et des Italiens ... comment auraient-ils classé ces derniers, qui de Venise à Palerme, se ressemblent autant qu'un Suédois et un Sarde... quand dans les Pouilles et en Sicile la domination normande s'y rencontre à chaque coin de rue ? Que penser encore de nos racines espagnoles alors que ceux qui en portent le nom sont souvent plus blonds que bruns ?

 

Si un ouvrage datant des années '60 a étudié la différence génétique entre Normands et Bretons, affirmé que les Lorrains auraient des origines latines alors que les Alsaciens seraient des germaniques, seul de nos jours l'ADN sera en mesure,  pas seulement de nous différencier,  mais surtout de prouver que nous sommes tout cela à la fois, et que le Mosellan doit être fier de porter tant de cultures diverses en soi.

 

Se sont rajoutés entretemps Arabes, Magrébens, Turcs et autres ethnies qui feront de la Moselle une Europe élargie. Vaya con Díos !

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 18:38

Dans le  Rapport au conseil de la Société française de secours aux blessés des armées de terre et de mer, sur le service médico-chirurgical des ambulances et des hôpitaux, pendant la guerre de 1870-1871, par le Dr J.-C. Chenu,... il est possible de retrouver des ancêtres ou collatéraux.

 

Nous avons ainsi mis la main à la page 112 du volume 2. in-4e sur un gars de chez nous 


p. 112 : , éclat d'obus, Arthenay. — Amputé du bras au tiers supérieur. NADÉ, Jean-Pierre, né le 23 juillet 1847, Hestroff (Moselle), 1er de ligne. — Fracture comminutive de l'humérus gauche, coup de feu, Saint-Privat. — Désarticulation scapulohumérale.

 

Source : Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, 4-TD139-84 (2)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30233257k

 

 

Il s'agit de Jean-Pierre Nadé dont nous avions trouvé la photo de mariage de la fille aînée. Les anciens nous l'avaient dit qu'il avait perdu un bras lors de la guerre mais ils étaient incapables de dire de quelle guerre il s'agissait. Sur Gallica on apprend qu'il fut blessé à Saint-Privat connu pour son champ de bataille ou si vous préférez au Schlacht de Gravelotte. Ce bras lui avait mérité une médaille de combattant et une petite pension. Ce bras, en lui faisant fuir le champ de bataille, l'avait somme toute mis à l'abri. 

 

Ci-dessous notre Jean-Pierre... certes amputé d'un bras mais respectueux du devoir conjugal. De son union avec  Barbe Hackspill il eut 6 enfants :

Capture-Nade-Jean-Pierre-1847-petits-enfants.JPG


NADé Jean Pierre 1
Fils de NADé Joseph, et de DICOP Suzanne.
Troisième enfant de Joseph et Suzanne.
A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 36 ans et 30 ans.
Décédé en 1915 à l'âge de 67 ans.
Né le vendredi 23 juillet 1847 à Hestroff (57).
Marié le lundi 28 avril 1873 à Hestroff (57) à l'âge de 25 ans, avec HACKSPILL Barbe Suzanne dite Tante Bibi
Fille de HACKSPILL Louis, et de DICOP Anne Catherine.
Troisième enfant de Louis et Anne.
A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 33 ans et 28 ans.
6 enfants sont nés de cette union :
1. NADé Martin
Né le dimanche 14 juin 1874 à Frouard (54).
2. NADé Ernest
Né le lundi 30 août 1875 à Frouard (54).
Décédé en 1909  à l'âge de 33 ans.
3. NADé Philomène
Née le vendredi 9 février 1883 à Hestroff (57).
4. NADé Joseph
Né le mardi 17 janvier 1888 à Hestroff (57).
Décédé le lundi 23 janvier 1888 à Hestroff (57)  à l'âge de 6 jours.
5. NADé Marie
Née vers 1890 à Hestroff (57).
Mariée le mardi 23 mai 1905 à Hestroff (57) avec THIELEN Adolphe.
6. NADé Hélène
Née après 1892.
 Unie avec NN D'Algrange.

 

 

Source : Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, 4-TD139-84 (2)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30233257k

Provenance : bnf.fr

Mode texte disponible

Thème : Médecine

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 17:15

Mgr Paul Joseph Schmitt confirma le 22 juin 1962 15 filles et 12 garçons. Madame Alphonse Mathis et Monsieur Gérard Collignon furent respectivement marraine et parrain.


Hestroff 1981 2012-05-28 16-50-54 0090

Hestroff 1981 2012-05-28 16-49-54 0089 Muller Boulanger Col

Hestroff 1981 2012-05-28 16-49-54 0089Photos par Jean-Luc Dodeller :


2ème photo : la jeunesse hestroffoise est au premier rang : Daniel Muller*, Fernand Boulanger Charles Colbus...

 


3ème photo: les pompiers sur le côté sont Gilbert Kieffer et Jean Nadé.  A côté de l'évèque, Joseph** Klein, maire (avec l'écharpe) et, me semble-t-il, Jean Ott, organiste. Derrière, le pompier Jean Stablon, le Conseil de Fabrique avec Baptiste Harter, mon père et Marcel Dépenweiller, plus tard adjoint au maire. Derrière lui, Jean-Claude Fencl, pré-adolescent. Plus loin, sur le côté (chapeau blanc) Mme Pauline Muller***, née Nadé, qui tient son fils Yvon par la main....


*) Il ne s'agit pas de Daniel mais de son père, Hubert, étonnament décontracté

**) Il s'agit d'Eugène Klein, maire. Joseph, son frère, était garde-champêtre.

***° Félicitations à Jean-Luc pour son acuité visuelle

 

 

 

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 17:12

Mathias Dalstein, né à Hestroff le 13 décembre 1791, ouvrier en bois, conscrit du 15 mai 1811, 14e compagnie ouvrier d'artillerie, s'est noyé dans la Meuse sous les murs de VENLO Hollande, en se baignant...

Source : Les habitants de Hestroff 

Venlo-carte-ancienne-1860.jpg

 

Fichtre ! Comment notre jeune Mathias s'est-il retrouvé en villégiature aux Pays-Bas ? Puis prendre un bain dans la Meuse sans s'être initié préalablement à la nage dans l'Anzeling ou la Nied ...?

 

Departments_of_French_Empire_North_1811.pngVenlo, commune de la province néerlandaise du Limbourg, baignée par la Maas (Meuse) avait été conquise par les Français en 1794. Les armées napoléoniennes prirent le relais quelques années plus tard. Cette époque française s'acheva néanmoins en 1814. 

Source : Traité des grandes opérations militaires, Tome 6, Histoire critique et militaire des campagnes de la Révolutionnaire comparées au système de l'Empereur Napoléon par le Général Baron de Jomini, 1811

 

De nos jours, la proximité de Venlo avec la frontière allemande a, à l'instar de Maastricht, favorisé une forme de tourisme liée à la consommation de cannabis. Il y a quelques jours seulement... nous étions à quelques lieues de Venlo et de Maastricht. L'envie de vous en ramener des images ne nous a pas manqué. C'était cependant ne pas compter avec certains aléas.

 



Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 19:48

Hestroff a longtemps eu ses soldats du feu. Ils étaient joyeux et pleins d'entrain. On les aimait bien. Aussi, la photo transmise par Marie-Line Schiltz mérite-t-elle de figurer en bonne place dans l'album des photos anciennes du village.

Hestroff-Pompiers.jpg

Collection François Pick légendée par Alice d'Oliveira

 

de gauche à droite

premier rang

Willy Diehl, Ernest Casara, Lucien Depenweiller dit LangenLucien, Jean Nadé dit Stilchen

2e rang

Camille Schiltz, Louis Nadé, Joseph Nadé, François Pick, Eugène Nadé, Camille Casara, Herrmann Gottfried

3e rang

Gilbert Kieffer, François Boulanger, Jean Nadé, René Stablon, Lucien Vannière

 

----------

Le 5ème au 2ème rang ne serait-il pas tout simplement François Pick lui-même, dont je crois reconnaître la silhouette ?

Le 3ème au 3ème rang est Jean Nadé (et non pas Louis), tandis que le 4ème au même rang est Alphonse Fridrici (Jové).

Le 1er au 2ème rang est peut-être Vincent Botter.   

Jean-Luc Dodeller

 

En y regardant de plus près...je crois bien qu'il faudra permuter Jean et Louis Nadé. Le 5e du 2e rang pourrait bien être François Pick. Cependant, je ne reconnais pas bien Vincent Botter. Il était pourtant pompier. 

 

 

 Salut, C'est bien mon oncle au deuxième rang. Je vais lui demander les noms et je te les donne ce soir, il doit tous les connaitre. Bise et bonne journée ! 
  Marie-Line Schiltz 
 Merci Marie-Line 
 
Renseignements pris auprès de ma mère, voici le nom des pompiers :

En haut, premier à gauche : Gilbert Kieffer, François Boulanger, Jean Nadé, René Stablon, Lucien Vannière.

Deuxième rang premier à gauche : Camille Schiltz, Louis Nadé, Joseph Nadé, François Pick, Eugène Nadé, Camille Casara, René Hermann (avec la croix).

En bas, premier à gauche : (un peu en retrait) Willy Diehl, Ernest Casara, Lucien Depenweiller, Alphonse Nadé.

Voilà, tu sais tout, alors bonnes vacances puisque Mena m'a dit que tu pars bientôt.

Bise !

Marie-Line
 
 Merci Marie-Line à toi et à ta maman Alice. Le premier à gauche... je soupçonnais un peu le sosie de Sim. Les frères Nadé... Jean-Luc avait bien raison. Pour François aussi d'ailleurs. Quelle mémoire ce Breton d'adoption ! Ben voilà ! Nos braves sont au complet. A part Camille et François, nos doyens, Louis et Jean, que nous espérons chérir encore longtemps... ils ont tous déserté depuis un certain temps. 
 
 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 15:56

2012-02-20 15-10-14 0056 Hestroff 1946-1947

Année scolaire 1946-1947 (collection Alice Kien-Fantin)

 

de gauche à droite  au 1er rang

Jeanine Cibik, Liliane Nadé, Alice Kien, Pierrette Stablon, Hortense Klein, Marie Muller

2e rang

Marie-Thérèse Losson, Huguette Schiltz, Alice d'Oliveira, Madeleine d'Oliveira, Elise Kieffer, Marie-Louise Foncin, Yvonne Perini, Chantal Delmont, Claudette Ansanal, Jeannette Béron & Monique Klein

au premier rang

Paulette Casara, Ginette Schiltz, Colette Yungmann, Yvette Nadé, Huguette Nadé, Josette Cibik, Marthe Nadé, Marie Botter, Paulette Marchal

 

Nos remerciements à Alice Kien-Fantin pour la photo

et sa légende

complétée par Yvonne Perini et Marie Muller-Ketzinger

 

Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche