Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 00:00


Hestroff Bas du villageCollection Renée BARTHE-RENAULD

L'actuelle rue principale qui se terminait à la hauteur du Fossé du Botzing dite Mèedelsbach. Notez les "usoirs" où on  stockait à l’époque le bois de chauffage. Cette partie de la rue principale était surtout bordée de maisons de "manouvriers", les fumiers, chariots et charrues proliférant davantage dans la partie haute du village.


S'il est un nom de rue qui me parait bien ringard dans notre commune, c'est bien la "rue Principale" (qui ne l'est pas plus qu'une autre). Autrefois, quand il n'y avait pas de noms de rue, tout le monde habitait "rue Principale", donc le numéro suffisait (nous habitions au n°2). Je trouvais cela tellement "plouc", que sur les papiers administratifs, je préférais écrire plutôt "2, Grand-rue" (complexe d'adolescence). Bref, quand nous avons ensuite habité "rue de France", sans changer de maison, j'avais eu le sentiment de quitter la "rue Ringarde" pour "Sunset boulevard", rien de moins...
Jean-Luc DODELLER

Le n° 1 de l'ancienne rue principale, lors de la création de la Ligne Maginot, était occupé par un certain BUTTI, beau-père d'un BLUME, et servait aussi de débit de boissons. Les travaux de la Ligne Maginot prenant fin, Butti quitta le village et céda la maison à Célestin DEPENWEILLER et Marie BENOIT et leurs 7 enfants, qui commençaient à se sentir à l'étroit dans leur maison sise dans l'actuelle rue de Lorraine.

La dernière maison de l'ancienne rue principale était la propriété LAZARE.  Lui succédèrent Eugène KLEIN et Trina HILT de Guerstling. Lors de son premier mandat de maire de Hestroff, après avoir succédé à Eugène HACKSPILL, Eugène Klein alluma la guerre des fumiers.










Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 00:00
Hestroff derrière les jardinsCollection Renée BARTHE-RENAULD
La commune de Hestroff vue de la parcelle "Gutgarten" anciennement "Les Bons Jardins" au 17e


Quand le bonheur était encore dans les prés. Sur cette prise de vue des années '50, on peut  y voir les vaches d'Arthur MICHEL paître paisiblement dans la Judenwiss, aujourd'hui le lotissement "Les Chênes". Nous étions très probablement un lundi, jour de lessive. On distingue bien le linge séchant dans les jardins de m'Harainville.

Gutgarten-ru-du-botzing.jpg
2007. Naissance du lotissement "Les Chênes", bordé par le Fossé du Botzing.

On vient d'y tracer les futures rue des Chênes et impasses des Charmes et des Aliziers.

Repost 0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 00:00
Hestroff fontaine avant 1900Collection Renée BARTHE-RENAULD

Place de la Fontaine ronde telle qu'elle se présentait quand elle servait d'abreuvoir au bétail. C'est cette photo qui a dû inspirer l'artiste qui fit cadeau d'une huile à la commune il y a quelques années

Repost 0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 00:00

Hestroff floss et égliseCollection Renée BARTHE-RENAULD

Sur cette photo est encore visible le pont de la Floss tel qu'il était le 18 novembre 1944. La pompe à essence, aujourd'hui disparue appartenait à la boucherie Caudy. Elle a dû être installée fin des années '50. La grange en pignon n'existe plus.


http://www.solnade.com

Hestroff 19dec09 052Situation actuelle. Notez le chérubin dérobé il y a quelques années.

Repost 0

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche