Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 17:49
Nous avions promis à Charlotte de lui envoyer quelques idées à mettre en oeuvre dans le cadre de son stage dans l'hôtellerie de luxe...

Dans l'incapacité de lui transmettre notre petit espionnage industriel... Charlotte devra se contenter de consulter le diaporama spécialement créé pour elle.


Cliquez sur album Schwarzbrunn in Stans
Repost 0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 17:04

Marie-Thérèse FISCHER de connivence avec la cousine Maria HAGSPIEL-HERTLEIN a offert aux cousins HACKSPILL deux visites guidées à la chapelle St Bartholomäus à Oberstaufen-Zell et St Stephanus à Genhofen, annexe de Stiefenhofen.

L’une et l’autre possèdant des autels datant du 15e , ont vu passer vos ancêtres avant leur départ pour la Lorraine à la fin du 17e.

Repost 0
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 14:49
Repost 0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 08:57
Nous continuons provisoirement notre route Sur les traces de nos ancêtres sur Hackspill.over-blog.com.

Sont invités tous ceux qui maîtrisent la langue de Goethe à rajouter leurs commentaires à l'article : http://hackspill.over-blog.com/article-33449451.html

Au plaisir !

Repost 0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 17:06

Il pleut toujours. Que choisir pour notre dernière après-midi dans le Tyrol ?

Le Wolfsklamm et le St Georgenberg, à effectuer à pied ? Le départ s’effectue à partir de notre hôtel pour se terminer à l’abbaye bénédictine. Mais il faut s’équiper en mode randonnée et les camarades en sont revenus harassés…

C’est décidé, direction Jenbach, Maurach, Pertisau où nous pourrons prendre le bateau pour faire un petit tour du Achensee, le plus grand lac du tyrol, à une altitude de +/- 940m.


Malgré le mauvais temps, aucun regret. L'Achensee s'étend tel un fjord dans un cadre naturel exceptionnel même si les cumulonimbus ne nous lâchent pas les baskets.
Bateau ou pas bateau ?


Le petit train à vapeur pour entreprendre une sortie en "Haute Zillertal" là où la nature montre sa faune et sa flore ?

Le musée de "l'huile de roche du Tyrol" ?


Finalement, pluie cessante, nous optons pour un tour du lac, histoire de jouir d'un cadre naturel tout à fait exceptionnel.

Voir l'album
Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 16:39

En quittant la Lorraine nous avons emprunté la Grüne Strasse qui commence dans les Vosges, traverse le Rhin entre Neuf-Brisach et Vieux-Brisach, passe par Meersburg pour se terminer à Lindau où nous sommes arrivées vers 19h00. Plus le temps de découvrir Lindau. De toute façon, il faisait trop moche.

Sur le chemin du retour, au lieu de tracer via Ulm et Stuttgard, nous nous sommes tout de même offert le luxe de découvrir cette petite ville dont le centre historique se trouve sur une île au sud du Bodensee, aux confins de l'Allemagne, de l'Autriche et de la Suisse.


Dernier coup d'oeil sur Oberstaufen, patrie des Hackspill. Ce matin le soleil est enfin au rendez-vous.

Vue de la terrasse d'am Rathaus, Oberstaufen. 9h00 du matin. Hestroff est déjà parti.


Si Mappy annonce 39 mn pour parcourir 40 km, Jacques, à nouveau, a tout faux. Départ d'Oberstaufen à 10h00 et arrivée à Lindau-Insel à 11h30. Par où sommes-nous passées ? Plus moyen de s'en rappeler... Nous nous souvenons simplement avoir eu la fâcheuse impression de rester prisonnières de la montagne.

A Lindau, les petits bâteaux nous comblent d'aise. Rapide promenade dans cette ravissante petite ville où palmiers et fleurs exotiques nous plongent dans un monde nouveau. La magnifique entrée du port avec son lion en pierre et son phare, la mairie avec ses peintures murales représentant l'histoire de Lindau qui perdit ses privilèges impériaux avec la disparition du Saint Empire Romain Germanique en 1802.

Le port

 

La mairie

 


Le raccordement de Lindau au réseau de liaisons maritimes sur le lac de Constance a lieu en 1824. En 1856, la ville est dotée d'un nouveau port et d'un phare, le seul de Bavière.

En 1853, la ville est raccordée au réseau ferroviaire avec la construction d'un pont. En 1922, la commune de Lindau, qui ne comprend alors que l'île, est fusionnée avec les localités situées sur la côte.
La gare Lindau-Insel, 2e moitié du 19e

A la fin de la 2e Guerre mondiale, Lindau est occupée sans combat par les troupes françaises. Son arrondissement, qui faisait office de couloir aux Forces françaises stationnées en Autriche, est réintégré à la Bavière en 1955.
Après Lindau, nous décidons le prendre le bac à Meersburg pour Constance, que nous ne visiterons pas faute de temps.
Port de Constance

Petit arrêt gastronomique à Altersbach au bord du lac avec vue sur Mainau et le Thurgau.


Altersbach


Remontée vers Stuttgart et sortie à Rottweil, Jacques n'aimant pas trop l'autoroute. Il préfère nous faire admirer les belles gorges du Kintzig avant de nous mener sur Strasbourg. Hélas pas de photos de la belle Forêt Noire. La batterie était fatiguée.


In fine, c'est avec plaisir que nous retournerons au Lac de Constance. Néanmoins, après 1500 km en montagne, nous envisageons sérieusement d'étudier de plus près l'offre des autocars SCHIDLER.


Voir l'album

 











 

Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 19:50
Alors que Hestroff affiche plus de 30° le Tyrol se noie... La neige réapparaît sur les sommets et l'Inn est sur le point de sortir de son lit..


Beau temps donc que nous allons mettre à profit pour visiter Innsbruck et son goldenes dachl. Jacques, notre GPS, nous dépose au Triumphpforte, édifié en 1765 à l'occasion du mariage du futur empereur Leopold II.
Triumphpforte

De l'arc de triomphe, nous nous engageons dans la Maria-Theresien-Strasse qui nous mènera dans le centre historique de la ville, en passant par la colonne Sainte-Anne - Annasäule - édifiée en 1704-1706 par les Etats provinciaux du Tyrol afin de commémorer la retraite des Bavarois en 1703 lors de la Guerre de succession d'Espagne.

Maria-Theresien-Strasse & Annasäule en travaux

Il y a tant de choses à voir à Innsbruck qu'en une après-midi nous nous limiterons à découvrir l'Altstadt - la vieille ville - et le petit toit d'or ajouté par l'Empereur Maximilien 1er à la résidence des princes du Tyrol construite en 1420.

Le Museum Goldenes Dachl, le Kaiserliche Hofburg, le Volkskunstmuseaum, etc... attendront des jours meilleurs. Beaucoup trop de choses à faire à Innsbruck. On se contentera de "shopper"...

Bitte besuchen Sie Gwandhaus, die Heimat der Tracht. Sie werden begeistert sein.


Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 10:47
Schwaz, située sur les bords de l'Inn à 25  km d'Innsbruck, fut au Moyen-Age une des villes les plus influentes d'Europe. De ses mines d'argent ou travaillaient jusqu'à 11 000 ouvriers, sortaient 85% de l'argent mondial. Rapidement Schwaz frappa sa propre monnaie, le thaler (d'où le mot dollar tient sa source). Cette pièce d'argent s'imposa comme la principale monnaie en Europe. C'est avec la découverte des Amériques et l'exploitation de ses richesses au XVIe que s'amorça le déclin des mines de Schwaz devenue moins rentable.

Schwaz est un district, une subdivision territoriale du Tyrol, comprenant 30 communes dont  Stans qu'on a pu admirer en grimpant jusqu'au château du Freundsberg.


Stans et Schwaz, vallée de l'Inn

Le château de Freundsberg, situé sur une colline raide, résidence principale des seigneurs de Freundsberg, famille noble locale, a été construit au 12e. Sigismund, le "Münzreiche" (riche en coins ou en monnaies, en devient propriétaire vers 1467. La ville de Schwaz en est propriétaire depuis 1812.

Freundesberg

L'église gothique de Schwaz est réputée et son orgue itou.


Eglise gothique de Schwaz







Repost 0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 21:45
A Schwaz, chef-lieu du Gau SZ, à 25 km d'Innsbruck, vivez une aventure passionnante sous terre dans la mine d'argent. Un petit train vous emmènera à 800 mètres de profondeur dans la galerie Sigmund creusée en 1491, sur les traces des courageux chercheurs de trésors, parmi lesquels peut-être vos ancêtres...

Schwaz fut la plus grande métropole minière d'Europe centrale et la seconde plus grande localité du royaume des Habsbourg qui venaient chasser dans ses environs immédiats.

Lors de votre visite, un show multimédia vous plongera dans l'univers des mineurs.


A l'instar de la visite des forts de la Ligne Maginot, il est recommandé de porter des vêtements chauds. En été, vous risquez de passer du +30°C à l'ombre à une température ambiante de 12°C. Le prix de votre visite inclut par ailleurs le port du casque obligatoire et un "imperméable" vous protégeant de la forte humidité ambiante.
Le petit train vous emmènera dans le ventre argenté de la montagne. Attention, accrochez-vous et adoptez une attitude humble pour ne pas être lacéré au passage par les parois du tunnel très étroit par endroits qui vous mènera au coeur de l'action. Certaines armoires à glace risquent d'avoir des problèmes... Pas de photos ! C'est beaucoup trop dangereux.


Voir l'Album





Repost 0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 23:45
Notre GPS, vous le savez déjà, c'est Jacques... Il commence à s'habituer à nous réserver de bonnes surprises... Si vous voulez sortir des sentiers battus, naviguer par monts et par vaux, n'hésitez pas à l'adopter...
C'est qu'il est brave notre Jacques... Alors que les plus gros avions de ligne détournent leur route afin d'éviter de croiser le chemin d'un cumulonimbus, Jacques, qui connaît votre amour immodéré pour l'image, n'hésitera pas à vous jeter au coeur de la tornade à la recherche de l'inédit.
Entre Immenstadt et Oberstaufen, 26 juin 2009 - copyright Isanade

Jacques n'aime pas les tunnels dans lesquels il perd la boussole. Aussi, au lieu de
slalomer en plaine, il préfère braver les cirrus et se rapprocher des hauts sommets.


Alors que la Hagspielerei partie de la Bretagne, du Jura, de la Haute-Savoie, de la Lorraine et de Paris est déjà occupée à "shopper" au pays de ses ancêtres, Jacques snobe délibérément l'ennui des autoroutes pour vous offrir quelques sensations fortes.
Fernsteinsee, 26 juin 2009 - copyright Solnade

Pour rejoindre Oberstaufen en Bavière en quittant Innsbruck, Jacques vous annonce 160 km. En réalité, en cours de route, il fait des caprices et veut absolument passer par Garmisch-Partenkirchen, en pensant probablement y rencontrer le Gotha. Après Füssen, il se dirige vers Kempten - passage obligé - pour finalement changer d'avis et emprunter les petites routes de montagne histoire probablement d'éviter le tourisme de masse et dire bonjour aux vaches.

Résultat. En quittant Innsbruck vers 15h00, vous débarquerez à Oberstaufen après 21h00 quand tous les cousins sont déjà au dessert...




















Repost 0

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche