Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 00:00

METZ, ancienne, grande & très-forte ville, capitale du pays Messin, gouvernement de place avec une citadelle, le chef-lieu d’un gouvernement général, d’une généralité & d’une recette particulière ; le siège d’un évêché suffragant de Trèves, d’un parlement, d’une chambre des requêtes du palais, d’une chambre des comptes, d’une cour des aides & monnoies, d’une chancellerie, d’un bureau des finances, d’une table de marbre & d’une maîtrise particulière des eaux & forêts, d’une intendance, d’un présidial & d’un bailliage ; d’une chambre de police, d’une prévôté générale & d’une lieutenance de la maréchaussée ; d’un hôtel des monnoies, dont la marque & le caractère distinctif des espèces qui s’y fabriquent sont AA ; d’une jurisdiction des traites & fermes du roi, d’une subdélégation de la commission de Rheims, d’une jurisdiction consulaire, d’une autre pour la marque des fers, d’un hôtel de ville, avec un bureau de la recette du prêt & du droit annuel pour les officiers de judicature, police, finances & autres, sujets aux revenus casuels du roi, dans la généralité de Metz ; avec un bureau pour la recette des domaines & bois & c.

Metz doit être mis au rang des villes du second ordre &  on y compte 36000 habitants, ou environ.

Cette ville est située au confluent de la Seille & de la Mozelle, partie dans un fond & partie sur une montagne ; à dix lieues vers le septentrion de Toul, à une égale distance au septentrion de Nanci &  au couchant d’hiver de Sar-Louis ; à vingt-sept au levant d’hiver de Bouillon, à vingt-quatre au même point de Sedan, à trente-deux au couchant d’été de Strasbourg, à seize au levant d’hiver de Montmédi, à dix-neuf au couchant d’hiver de Trèves, à cinq au midi de Thionville &  à six au septentrion de Pont-à-Mousson ; à douze au levant de Verdun, à la même distance au levant de Longwy &  au midi de Luxembourg  & à soixante-douze au levant de Paris ; au 23 degré 51 minutes de longitude &  au 49 degré 7 min. de latitude. Route de Paris à Metz, par Pantin, Meaux, La Ferté, Château-Thierry, Dormans, Epernay, Châlons, Notre-Dame de l’Epine, Ove, Sainte-Ménéhould, Clermont, Verdun, Malatour &  de-là à Metz.

La Mozelle environne cette ville au couchant d’été & au septentrion. A une petite distance au-dessus de la ville, sur la gauche de la route de Metz à Paris, une digue de pierres, nommée Wadrineau, longue de 160 toises, détourne le cours de cette rivière & la partage en deux canaux, dont l’un entre la ville, où il est retenu en différents endroits par des écluses &  l’autre baigne seulement ses murailles. Cette digue a 20 pieds de pente jusqu’au radier &  l’eau de la Mozelle, en passant par-dessus, forme par sa chute dans toute la longueur de la digue une nappe d’eau & une cascade qui font un très-bel effet à la vue. On voit sur la riche gauche de ce bras de rivière & au-dessous de la digue, une promenade publique, vulgairement appellée l’Isle : elle est plantée depuis très longtemps & contient cinq allées de 137 pieds d’arbres chacune.

La Seille entre dans la ville au midi, à la gauche de la porte Mazelle, après s’être auparavant partagée en deux bras, dont le plus petit baigne les murs des remparts au levant &  y entretient une eau vive. Le bras qui entre dans la ville y est retenu par plusieurs digues & vannes, y fait tourner plusieurs moulins de toutes espèces &  y est d’une grande utilité aux tanneurs. Il entraîne d’ailleurs une bonne partie des immondices de la ville &  va se joindre à la Mozelle, à l’extrémité du retranchement de Guise, vis-à-vis l’ïle Chambrière.


Le bras de la Mozelle qui entre dans la ville, n’y est pas moins utile que celui de la Seille. On y passe ces deux bras de rivière sur 13 ponts, dont un ou deux seulement sont de bois : ce sont le pont des Morts, Pontifroit, le pont des Grilles, le pont S. Georges, le pont S. Marcel, le pont du Moyen-pont, le pont Cassaille, le pont Chailly, le pont du Pondé, le pont Moriaux, le pont Malfait, le pont de l’intendance &  le pont de la Comédie. Dans le nombre de ces ponts ne sont pas compris tous les ponts de bois qui sont faits sur les fossés des remparts, avant les portes ou pont-levis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche