Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 00:00

 

En passant par Colming, nous avons pu y noter la présence de la maison Haën vers 1702.

 

Les Haen de Trèves sont signalés à Schwerdorff dès le début du 17e quand Pierre y  prit possession du domaine de Bourg Esch ou Burgesch le 29 juillet 1620.

 

Ce Pierre de Haen est descendant de Frédéric ca 1497, vassal de Bade, électeur de Trèves.

 

A Colming, selon toute vraisemblance, il doit s'agir de Philippe-François de Haen, chevalier, baron de Haen, voué de Bouzonville, seigneur de Burgesch, de Serange (Zeurange ?), de Bettingen (Bettange ?), de Nittel, de Merchingen, etc., capitaine au service d'Espagne, qui épousa à Bruxelles au Coudenberg Anne-Marie de Beaudranguen (certainement Baudrenghien) puis Marie-Caroline-Agnès de Cools.

 

Coudenberg-maison-du-roi.jpg

  Le Coudenberg à Bruxelles avant sa destruction en 1731

 

Philippe-François laissa du premier lit Marie-Angélique, baronne de Haën, mariée à Jacques-Philibert de la Torre de Nordam, gouverneur de Wileworde (Wilworde à côté de Bruxelles), etc...

et  du second lit : 1) Lothaire-Ignace, chevalier, baron de Haën, voué de Bouzonville, seigneur de Burgesch, de Nittel, de Ze(u)range, de Bettingen, de Bubane, etc., capitaire aux Gardes wallonnes, marié à Marie-Josephe de Faust-Aschaffembourg, mort en 1757 au château de Burgesch, sans postérité.

 

La famille de Haen, déjà évoquée en 1376, serait d'origine saxonne. Nous, on pencherait plutôt pour des racines flamandes. De Haen ou Haan c'est le coq dans les Flandres et "de Dronckmann" se traduit littéralement par  l'homme ivre ou l'ivrogne...

 

 

Descendance de HAEN Pierre

de HAEN Pierre

N : < ../../1571 D : ../../1656

x TRUNCKMANN ; de DRONCKMANN Anne N : Trier

| ...

 

de HAEN Lothaire D : ../../1691 Chevalier, Baron de Haën; seigneur de Burgesch, Schwerdorff, Voué à Bouzonville

| ...

 

x de MANDERSCHEID Elisabeth

| ...

 

| ...de HAEN Philippe François D : ../../1723 Seigneur de Bourg Esch, Chevalier, Baron de Haën, Voué de Bouzonville

| ...

 

| ...

x de BAUDRENGHIEN Anne Marie M : < ../../1680 D : < ../10/1681

| ...

 

| ...| ...

de HAEN Marie Angélique

| ...

 

| ...| ...

x de la Torre de Nordam Jacques Philibert M : ../../1724 Gouverneur de Vilvorde

| ...

 

| ...

x de COOLS Marie Caroline Agnès N : Bruxelles (BXL Capita) M : 21/10/1681 Bruxelles-Coudenberg (BXL Capita)

| ...

 

| ...| ...de HAEN Lothaire Ignace D : 20/04/1759 Schwerdorff-Burgesch (57) Capitaine aux Gardes Wallonnes; chevalier; baron de Haën, Etc...

| ...

 

| ...| ...

x Fausten d'AschaffeMbOurg Marie Josèphe

| ...

 

| ...| ...de HAEN Geoffroy D : Thionville (57) Chevalier, Colonel au service d'Espagne

| ...

 

| ...| ...

x de BLANCHARD d'ARGELET Charlotte Dame d'Inglange

| ...

 

| ...| ...de HAEN Barbe Marie Josèphe D : Everlange Baronne de Haën

| ...

 

| ...| ...

x de BAUR de KITZINGEN François Sébastien Seigneur d'Everlande, d'Useldange, Maître & propriétaire des forges de la Sauvage et d'Herserange

| ...

 

| ...| ...

x d'ELÉVEMONT Joachim Joseph Capitaine de cavalerie

| ...

 

| ...| ...de HAEN Catherine Françoise Béatrix Baronne de Haën

| ...

 

| ...| ...

x de VILLERS Jean Charles M : 17/08/1726 D : 21/03/1752 Arrancy-sur-Crusne-Château (55) Marquis de Villers, Comte de Grignoncourt, Chevalier de St-Louis, Capitaine

| ...

 

| ...| ...| ...de VILLERS Anne Marie Camille N : 03/02/1729 Arrancy-sur-Crusne-Château (55) Marquise de Villers, Dame de La Sauvage, 'Herserange, Sosne, Rodange, Bertrange

| ...

 

| ...| ...| ...

x d'HUART Jean François Henri Gérard M : 17/02/1751 Everlange-Château Chevalier, Baron d'Huart, Major-général des armées d'Espagne etc.

| ...

 

| ...| ...| ...de VILLERS Jean Charles Adam N : 12/06/1732 Arrancy-sur-Crusne-Château (55) Seigneur de Bourg Esch; marquis de Villers, Voué de Bouzonville

| ...

 

| ...| ...| ...

x de GEISEN Marthe Louise M : ../../1766

| ...

 

| ...| ...| ...| ...

de VILLERS Jacques Louis Guisberg

| ...

 

| ...| ...| ...| ...

x VAKBURG de LIMPACH Madeleine

| ...

 

| ...| ...| ...| ...| ...de VILLERS Louis Victor N : 03/07/1810

| ...

 

| ...| ...| ...| ...| ...

x de SALIS-SOGLIO Elisabeth

| ...

 

| ...| ...| ...| ...| ...| ...de VILLERS GRIGNONCOURT Antoine D : ../../1911

| ...

 

| ...| ...| ...| ...| ...| ...

x de LIGNIVILLE Berthe

| ...

 

| ...| ...| ...| ...| ...

de VILLERS Soeur 1

| ...

 

| ...| ...| ...| ...| ...

de VILLERS Soeur 2

| ...

 

| ...| ...| ...| ...| ...

de VILLERS Soeur 3

| ...

 

| ...| ...| ...de VILLERS Jeanne Marie Marquise de Villers

| ...

 

| ...| ...| ...

x de MARTINI Philippe Jacques Officier aux Gardes Walonnes, Seigneur de Weiler-la-Tour, D'Aspelt, Gondelange

| ...

 

| ...| ...de HAEN Anne Marguerite Baronne de Haën

| ...

 

| ...| ...

x SAINT-IGNON Adrien Maréchal des camps et armées de S.M.C.

| ...

 

| ...| ...| ...SAINT-IGNON Marie Josèphe Comtesse de Saint-Ignon

| ...

 

| ...| ...| ...

x de RAIGECOURT Christophe Comte du Saint-Empire, Chambellan de S.M.I., Seigneur de Gros-Yeux, D''Augny etc

| ...

 

| ...de HAEN Jean Joachim Chevalier, Seigneur de Schwerdorff et Hemmering, Niedaltroff

| ...

 

| ...

x de HOCSWINCKE Marie Baptiste

| ...

 

| ...| ...de HAEN Anton Lamoral D : 12/11/1744 Chevalier, Baron de Haën, Seigneur de Schwerdorff, De Puttelange

| ...

 

| ...| ...

x de BEYER Marie Marguerite

| ...

 

| ...| ...| ...de HAEN Henri Antoine Maurice D : ../../1776 Schwerdorff-Château (57)

| ...

 

| ...| ...| ...de HAEN Marie Josèphe D : 24/07/1794 Metz (57)

| ...

 

| ...| ...| ...

x de DAMPONT Charles Jean Baptiste Robert D : 24/07/1794 Metz (57)

| ...

 

| ...| ...

de HAEN Nicolas

| ...

 

| ...| ...

de HAEN Régine Marguerite

| ...

 

| ...

x d'OBELHAUSEN Jeanne Dame de Fremestroff

| ...

 

| ...de HAEN Nicolas Chevalier, Baron de Haën mort au château de la Borne

| ...

 

| ...de HAEN Joachim Chevalier, Baron de Haën, Branche de Schwerdorff

| ...

 

x de MAASBOURG Marguerite Dame de Bubange

 

   

 

 

 

Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 16:02

Chémery-les-deux et notre énigme historique

 

 

La présence d'un Bourbon à Chémery pourrait paraître incongrue s'il n'y avait eu un château ...

 

A L'instar des Dalstein proches du château de Freistroff, il n'est pas interdit de supposer que François de Bourbon, dont la mère est lorraine, faut-il le rappeler, fit des séjours à Chémery. Inféodé par Freistroff, même le chevalier Perrin, dixit la Shan, abbé commendataire de l'abbaye de Freistroff, y installa son logement suite à l'incendie qui avait détruit le logement abbatial à la fin du 17e.

 

Ce château, doté de fossés et d'un pont-levis, était signalé dès le début du 14e. Il devint presbytère, du moins ce qui en restait, puis ferme après la Révolution.

 

Chémery 16oct2011 CIMG0114

 

L’église de Chémery,  reconstruite en 1751, et la paroisse étaient unies à l’abbaye de Freistroff dont l’abbé avait la charge de curé et qui déléguait un de ses moines pour y assurer le ministère. Même si l'abbaye de Villers-Bettnach y était seigneur foncier tout comme celle de Bouzonville, il semble que Freistroff en régnant sur le spirituel y eut un impact aussi important sinon davantage.

 

Chémery 16oct2011 CIMG0100

 

Le château de Chémery est encore mentionné à la fin du 17e quand un certain Arnould Foncin, originaire de Ruette dans les Ardennes belges du côté de Virton, vint s'y installer avec toute sa smala. Il fut cité censier du château de Chémery en 1696. Son fils Claude, qui resta dans le giron de Chémery, Hestroff, Saint-Hubert, Neudelange, naquit à Chémery en 1698 alors que tous ses autres enfants étaient nés à Villers-la-Montagne aujourd'hui en Meurthe-et-Moselle.

 

 

-------------

http://www.hestroff.com/categorie-10633082.html

http://shanied.unblog.fr/2009/06/07/histoire-de-chemery-les-deux-57/

 

 

 



Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 00:00

Dans le cadre de nos recherches sur les Dalstein, nous nous étions penchée birèvement sur une autre énigme historique concernant cette fois les Hombourger. Or, en passant par Chémery, nous n'avons pu nous empêcher d'y penser...

 

 

 

Chémery 16oct2011 CIMG0098

 

Un courrier plus tout à fait récent nous avait signalé une sépulture intéressante au cimetière de Chémery-la-Vieille mais aucune trace du 17e, époque où a vécu un certain Guillaume ou Vuillaume Hombourger.

 

 

Capture-Bourbon-Hombourger.PNGhttp://www.hestroff.com/article-fran-ois-de-bourbon-vendome-celibataire-sans-posterite-51159093.html

 

 

A notre connaissance, Guillaume Hombourger serait décédé le 11 décembre 1686 à Dalstein.

De ses quatre enfants de nous connus (il y en d'autres sur geneanet), l'aîné était né à Menskirch et le plus jeune à Dalstein. Pourquoi chercher des indices à Chémery-la-Vieille ? Son fils Jean-Mathias est décédé à Hobling où il avait pris épouse. A cette époque-là Hobling dépendait de la paroisse d'Ebersviller et non de Chémery-les-deux.

 


 



 

 


Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 19:33

 

Blois-Racines---Ailes.jpg

Mercredi 24 novembre à 20h35 sur France3

Des Racines & des Ailes installe son plateau au Château de Blois, résidence royale qui a vu séjourner les plus grands personnages de l’Histoire de France, comme Louis XII et son épouse Anne de Bretagne, François Ier, mais aussi Catherine de Médicis et Henri III.


Le château de Blois a également été le théâtre d’intrigues, comme la légende noire de Catherine de Médicis, et de nombreux complots : c’est ici que le Duc de Guise, petit-fils par les femmes de Louis XII et Anne de Bretagne,  aurait été ou fut ? assassiné, en pleine guerre de religions !

 

Blois est aussi la dernière résidence de Gaston d’Orléans, le dernier à marquer le château de son empreinte. Exilé à Blois en 1634 par son frère Louis XIII, Gaston, remarié avec la jeune Marguerite, soeur de Charles IV, duc de Lorraine - prince aussi fantasque que lui -, rajoute au château une aile qui constitue aujourd'hui l'un des chefs-doeuvre du classicisme français...A noter que la première épouse de Gaston ne fut autre que la richissime héritière de Renée d'Anjou, princesse de Montpensier.

 

Au cours de cette émission, des Racines & des Ailes ira aussi au château de Versailles.

 

Et bientôt à Metz, à la fin de l'année dit-on. . .

Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 00:00

Meysembourg, ancienne maison luxembourgeoise, très honorablement connue dès avant l'année 1176, portait : d'or, au chef de gueules, chargé de trois merlettes de sable.

 

La famille de Meysembourg s'est éteinte dans les mâles, paraît-il, pendant la seconde moitié du quatorzième siècle, dans la personne de Wauthier; seigneur de Meysembourg, sénéchal du pays de Luxembourg, lequel n'a laissé que quatre filles qui furent alliées aux maisons de Brandenbourg, Weiler-la-Tour, Bayer de Boppart et Kerpen.

 

Nous trouvons néanmoins encore en1637 Louise de Meysembourg, religieuse à l'abbaye du Saint-Esprit à Luxembourg, morte en cette année, qui devait appartenir à la branche de la famille de Brandenbourg qui se disait de Meysembourg.


Par la succession des temps la terre de Meysembourg avait été acquise par Christophe d'Arnoult qui fut créé Baron d'Arnoult et de Meysembourg par Patentes du 26 décembre 1716 et qui forma ainsi une nouvelle lignée de ce nom, mais celle-ci s'éteignit encore dans la personne de sa fille unique, Barbe-Marie-Françoise-Xavière, qui fut l'épouse de Charles-Ferdinand de Custine, comte de Wiltz. Par ce mariage la maison de Wiltz devint propriétaire de la dite seignerie et l'a possédée jusqu'à l'émigration en 1792-94. La République française la vendit le 9 février 1798 au Baron Antoine de Cassal dont les enfants la revendirent le 30 janvier 1843 à Mr J.-P. Reuter-d'Heddesdorf qui en définitive la rétrocéda pendant les dernières années au duc d'Aremberg.


Wauthier de Meysembourg est rappelé comme suit dans le manuscrit des Viri illustres : "Valterus D. in meisenburg, "ex Decano Metropolitane Ecclesiae Trevirensis Monachus Dominicanus, vir apostolicus qomitis Viandani permovit ad deserendum Mundum et ad ingressum in monasterium Vallis Mariae, Merienthal, fundator primus monsterii Dominicanosrum Treveris".


Wauthier de Meysembourg était fils d'Adelin qui fut conseiller de la vertueuse comtesse Ermesinde et de son fils, Henri-le-Blondel. Né vers les premières années du treizième siècle, il se voua à l'état ecclésiastique et obtint la dignité de prévôt du chapitre de la cathédrale de Trèves : ce grand homme, dit Bertholet, élevé dès son enfance dans les sentiments d'une piété solide, se fit clerc; mais dégoûté du monde il entra en religion où son mérite l'éleva bientôt aux premières charges de son ordre.


Il avait environ seize ans, ajoutent les Annales, lorsqu'il embrassa la règle de St Dominique qui était alors très en vogue, et fut peu de temps après un des principaux fondateurs du monastère des frères prêcheurs de la ville de Trèves dont il devint le premier prieur. Adonné sans cesse à l'étude des lettres sacrées et passant le reste de son temps dans la méditation, il fit bientôt des progrès si grands dans la vie de sa sainteté et de la science qu'il fut appelé à gouverner plusieurs maisons de sa règle, emploi qu'il remplit avec tant de prudence qu'il s'acquit la réputation d'un très célèbre docteur.


Ce fut entr'autres sous la direction de ce religieux éclairé qu'Alexandre de Soleuvre fonda en 1235 le monastère de Differdange et qu'il fit son testament qui fut souscrit par lui ainsi que par plusieurs autres personnages de marque. Ce fut encore Wauthier de Meysembourg qui fixa la vénérable Yolande de Vianden à choisir l'ordre de St Dominique pour s'y consacrer à Dieu et qui fit résoudre les parents de la noble jeune fille à permettre à celle-ci d'exécuter son religieux dessein malgré la répugnance qu'ils montraient pour consentir à se séparer d'elle. En 1261, il fut nommé exécuteur testamentaire de Henri III, duc de Brabant.


Thomas de Cantimpré a fait le portrait le plus flatteur de ce religieux, au deuxième livre de son histoire.


Wauthier de Meysembourg a été enterré à Marienthal, dit Bertholet qui rapporte le texte d'une épitaphe qu'il croit avoir été la sienne.

 

-----------------

Biographie luxembourgeoise; histoire des hommes distingués à l'époque de sa plus grande étendue ou qui se sont rendus remarquables pendant le séjour qu'ils y ont fait , par le docteur Aug. Neÿse, l'un des fondateurs et membre effectif de la société royale grand-ducale, etc...1860

 


 

Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 00:00
   
Anne Elsen, mère de Hugo d'Alsten ou Dalstein, pourrait-elle être Anne d'Eltz, dame de Château-Rouge, fille de Jean Richard d'Eltz et Anne d'Eltz,  agée de plus ou moins 36 ans, ou sa benjamine Anne Régine ?

D'après nos recherches Jean Richard d'ELTZ et Anne d'ELTZ appartenaient tous deux à la lignée d'Ottange.



d'ELTZ Jean Richard (° 31/05/1555  + ../05/1606 )
2  d'ELTZ Georges (° ../../1500   + ../../1562 ) Herr zu Eltz et zu Schöneck
3  d'ELTZ Anne (  )
4  d'ELTZ Jean Hans ( x 22/05/1496  + 04/11/1547 ) Vogt von Fürstenberg
5  von BREIDBACH Maria ( x 22/05/1496  )
8  von und zu  ELTZ Hans (  )
9  von HELMSTATT Margareta (  )
16  von und zu  ELTZ Hans (  + ../../1508 )
17  WALDBOTT von BASSENHEIM Katharina (  + ../../1466 )


d'ELTZ Anne ( + ../12/1604 Ottange)
2  d'ELTZ Salentin (  + ../08/1576 ) Seigneur d'ottange et de Volmerange
3  de MERCY Anne (  + 30/08/1567 Ottange (57))
4  d'ELTZ Bernard (  + < ../04/1550 ) Seigneur d'Ottange et de Volmerange; gouverneur de Thionville
5  de BEYMELBOUG ; de BOINEBOURG Marguerite (  + > ../../1557 )
6  de MERCY Antoine ( x 01/06/1539  + ../../1559 ) Seigneur de Limpach et seigneur de Mercy
7  de MÉRODE Marguerite ( x 01/06/1539  + ../../1545 )
8  d'ELTZ Pierre ( x 20/08/1480  + 13/12/1491 ) Seigneur d'Eltz et seigneur d'Ottange
9  d'OTTANGE ; von HÛTTINGEN Eve ( x 20/08/1480  + ../../1507 )
12  de MERCY Jacques ( x 10/02/1505  + > ../../1539 ) Seigneur de Mercy
13  d'OTTANGE Marguerite ( x 10/02/1505  )
14  de MÉRODE Warnier VI (  )
15  von COLYN Anne (  )
16  von und zu  ELTZ Hans (  + ../../1508 )
17  WALDBOTT von BASSENHEIM Katharina (  + ../../1466 )
18  d'OTTANGE Gérard (  )
19  de BRANDEBOURG Else (  )
24  de MERCY Roger ( + < ../../1500 ) Seigneur de Mercy, prévôt, capitaine de Longwy
26 = 18  d'OTTANGE Gérard (  )
27 = 19  de BRANDEBOURG Else (  )

 

Jean Richard d'ELTZ et Anne d'ELTZ ont eu au moins 10 enfants dont un seul fils Jean Antoine :

d'ELTZ Jean Richard    N : 31/05/1555       D : ../05/1606
-A  x d'ELTZ Anne    M : 05/02/1578              D : ../12/1604 Ottange


| ...-1  d'ELTZ Anne    N : ../../1570
| ...-2  d'ELTZ Jean Antoine    N : 17/10/1575     maréchal de camp, commandeur de Saint-Louis
    D : 02/09/1671 Ottange (57)
| ...-2A  x de METZENHAUSEN Anna Elisabeth    M : 29/07/1629
    D : ../../1718
| ...| ...-2.1  d'ELTZ Charles Henri    N : 13/03/1639
    D : ../02/1706
| ...| ...-2.1A  x de KESSELSTATT Marie Catherine    
| ...| ...| ...-2.1.1  d'ELTZ Jeanne-Charlotte    N : 26/07/1678
    D : ../../1746
| ...| ...| ...-2.1.1A  x d'HUNOLSTEIN François Herrmann Antoine François    N : 28/10/1667 Nancy (54)    Comte de Hunolstein, Seigneur de Château-Voué, de Zuch & Chevalier de St Louis
    M : 27/08/1715
    D : 20/06/1748 Nancy (54)
| ...| ...| ...| ...-2.1.1.1  d'HUNOLSTEIN Philippe Charles    N : ../../1719 Nancy (54)    Seigneur de Ittersdorf, Boulange, Ottange, Volmerange; capitaine de cavalerie
    D : 11/07/1790 Ottange (57)
| ...| ...| ...| ...-2.1.1.1A  x de GAUDES de MARTAINVILLE Marie Thérèse    M : 05/08/1749
| ...| ...| ...| ...| ...-2.1.1.1.1  d'HUNOLSTEIN Philippe Antoine    N : 04/05/1750 Metz (57)    Colonel du régiment de Chartres; maréchal de camp
    D : 24/04/1830 Marville (55)
| ...| ...| ...| ...| ...-2.1.1.1.1A  x de BARBANTANNE     M : ../../1770     Chambellan du Duc d'Orléans
| ...| ...| ...| ...| ...-2.1.1.1.1B  x de PUGET Elise Aglaé    N : 11/04/1766 Paris
    M : ../../1770
    D : 26/06/1798 Frankfurt-Am-Main
| ...| ...| ...| ...| ...-2.1.1.1.2  d'HUNOLSTEIN François Léonor    N : ../03/1751     Baron d'Hunolstein; Capitaine dans le Régiment de Schomberg
| ...| ...| ...| ...| ...-2.1.1.1.2A  xde CHÉRISEY Victoire Plaicarde Gabrielle    
| ...| ...| ...| ...-2.1.1.2  d'HUNOLSTEIN Reine Madeleine    D : ../../1753     Chanoinesse de Bouxières
| ...| ...| ...| ...-2.1.1.2A  x de LIGNY Charles Adrien    M : 15/02/1744     Marquis de Ligny
| ...| ...| ...-2.1.2  d'ELTZ Philippe Antoine        Chanoine à Trèves
| ...-3  d'ELTZ Anne Catherine    D : ../../1663
| ...-4  d'ELTZ Marie Madeleine    D : ../../1629
| ...-5  d'ELTZ Anne Marguerite    
| ...-6  d'ELTZ Jeanne    
| ...-7  d'ELTZ Wilhelme    
| ...-8  d'ELTZ Marie    
| ...-9  d'ELTZ Anne Régine    
| ...-10  d'ELTZ Marguerite

 

 


  --------------------------

Cet article vient compléter l' Enigme historique qui essaye de cerner les véritables origines de Hugo d'Alsten, ancêtre de toutes les familles anciennes de Hestroff et environs, supposé être petit-fils de Henri de Guise dit le Balafré.

Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 00:27

 

Henri-de-Guise-Casting-2.jpg

  C'est l'acteur Gaspard Ulliel qui interprète Henri de Guise

dans le film de Bertrand Tavernier dont le casting a été particulièrement soigné


 

Henri de Guise le Balafré

Les choses étaient en cet état, lorsque la maison de Bourbon, qui ne pouvait voir qu'avec envie l'élévation de celle de Guise, s'apercevant de l'avantage qu'elle recevrait de ce mariage, se résolut de le lui ôter et d'en profiter elle-même, en faisant épouser cette héritière au jeune prince de Montpensier. On travailla à l'exécution de ce dessein avec tant de succès que les parents de Mademoiselle de Mézière, contre les promesses qu'ils avaient faites au cardinal de Lorraine, se résolurent de la donner en mariage à ce jeune prince.

Henri de Guise casting

 

Toute la maison de Guise fut extrêmement surprise de ce procédé mais le duc en fut accablé de douleur et l'intérêt de son amour lui fit recevoir ce manquement de parole comme un affront insupportable Son ressentiment éclata bientôt, malgré les réprimandes du cardinal de Lorraine et du duc d'Aumale, ses oncles, qui ne voulaient pas s'opiniâtrer à une chose qu'ils voyaient ne pouvoir empêcher  et il s'emporta avec tant de violence, en présence même du jeune prince de Montpensier, qu'il en naquit entre eux une haine qui ne finit qu'avec leur vie.

 

Madame de La Fayette

 

 La Princesse de Montpensier est le nouveau film en costumes de Bertrand Tavernier  "C'est folie"  "Nous ignorons encore trop l'un de l'autre"

 

 

Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 00:23

Renée d'Anjou, marquise de Mézières et comtesse de Saint-Fargeau, fille unique et Renee-d-Anjou-princesse-de-Montpensier-Champigny.jpghéritière de Nicolas d'Anjou, marquis de Mézières, et de Gabrielle de Mareuil. Née le 21 octobre 1550, mariée en 1566 à François de Bourbon, duc de Montpensier, prince souverain de Dombes, la princesse décède vers 1574 à la fleur de l'âge.

 

Elle laissa un fils, Henri de Bourbon, duc de Montpensier, de Châtellerault et de Saint-Fargeau, prince souverain de Combes, prince de la Roche-sur-Yon, dauphin d'Auvergne, marquis de Mézières et chevalier des ordres du roi, gouverneur du Dauphiné et de Normandie.

 

Henri-de-Bourbon-duc-de-Montpensier.jpgNé en 1573, Henri de Montpensier est mort le 27 février 1608 des suites d'une blessure qu'il avait reçue au siège de Dreux.

 

Il avait épousé Henriette-Catherine, duchesse de Joyeuse, fille unique et Henriette-Catherin-de-Joyeuse-duchesse-de-Montpensier.jpghéritière de Henri de Joyeuse, duc, pair et maréchal de France, de laquelle il eut une fille, Marie de Bourbon-Montpensier, duchesse de Chatellerault et de Saint-Fargeau, princesse souveraine de Dombes, princesse de la Roche-sur-Yon, dauphine d'Auvergne, comtesse de Mortain et de Bar-sur-Aube, vicomtesse d'Auges et de Brosses, baronne de Beaujolais, dame de Champigny, mariée, en 1626, à Gaston-Jean-Baptiste de France, duc d'Orléans, frère de Louis XIII, et morte le 14 juin 1627 en couches de Mademoiselle de Montpensier qui recueillit toute sa succession.

 

Source  Le Nobiliaire universel ou recueil général des généalogies historiques et véridiques des maisons nobles d'Europe, 1855

 

Renée d'Anjou passa pour avoir été éprise de Henri de Guise et cet amour suscita au 17e une nouvelle de Mme de la Fayette. Suite à cette intrigue, Henri III aurait écarté le duc de Guise dans ses tentatives auprès de sa soeur Marguerite (la reine Margot) qui épousera le futur Henri IV.

 

Montpensier-princesse-casting.jpgExtrait du film le mariage en 1566 de Renée d'Anjou et de François de Bourbon au château de Champigny

 


 

Montpensier-Princesse-a-cheval.jpg la Princesse de Montpensier alias Mélanie Thierry

 

 


 



 


Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 23:00

François de Montpensier jeune hommeIssu du premier mariage de Louis III de Bourbon, duc de Montpensier, avec Jacqueline de Longwy, François de Bourbon né en 1542 et mort à Lisieux le 4 juin 1592 était un prince de sang de la maison de Bourbon. Il fut dauphin d'Auvergne du vivant de son père puis duc de Montpensier, 16e prince souverain de Dombes, seigneur de Châtellerault, vicomte de Brosse.

 

Bien que zélé catholique, François ne rejoignit pas la Sainte Ligue chapeautée par les Guise et resta fidèle à Henri III. A la mort de ce dernier, il se rallia à Henri IV puis devint gouverneur de Normandie. Il fit le siège de Rouen en 1591 pour le roi et mourut peu après.

 

Il avait épousé en 1566 Renée d'Anjou, marquise de Mézières et comtesse de Saint-Fargeau, fille unique et héritière de Nicolas d'Anjou et de Gabrielle de Mareuil, âgée de 16 ans. Le couple eut un fils en 1573 prénommé Henri ...

 

Montpensier-prince-casting.jpg

 

On disait de lui qu'il unissait à un brillant courage des talents militaires et les vertus de la vie privée.  Il n'aimait pas la flatterie  si on lui rappelait ses succès  "Oui, disait-il, là peut-être j'ai bien fait mais, dans beaucoup d'autres occasions, j'ai commis des fautes".

 

On racontait aussi que le jeune Prince de Montpensier, que l'on appelait quelquefois le Prince Dauphin, avait épousé une grande héritière sous la pression de la maison de Bourbon qui ne pouvait voir qu'avec envie l'élévation de celle de Guise.

 

 

Les armoiries des Montpensier étaient d'azur aux trois fleurs de lys d'or au bâton de gueules péri en bande chargé d'un croissant d'argent en chef ...

 

 


Montpensier-family-copie-1.jpg


Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 00:00

Princesse-de-Montpensier-copie-1.jpgAdapté du roman de Madame de la Fayette racontant la passion du Duc de Guise pour Mademoiselle de Mézières, alias Renée d'Anjou, réalisé par Bertrand Tavernier, la Princesse de Montpensier nous interpelle naturellement dans le cadre de notre énigme historique … Aussi en attendant la parution du film sur DVD, ouvrons nos livres d'histoire. 

 

Pendant que la Guerre Civile déchiroit la France sous le règne de Charles IX l'amour ne laissoit pas de touver sa place parmi tant de désordres & d'en causer beaucoup dans son empire. La Fille unique du Marquis de Méziere, Héritière très considérable & par ses grands biens & par l'illustre Maison d'Anjou dont elle étoit descendue, étoit promise au Duc du Maine, cadet du Duc de Guise, que l'on a depuis appelé le Balafré.   L'extrême jeunesse de cette grande héritière retardoit son mariage & cependant le Duc de Guise qui la voyait souvent & qui voiyoit en elle les commencements d'une grande beauté, en devint amoureux, & en fut aimé. Ils cachèrent leur amour avec beaucoup de soin.   Le Duc de Guise qui n'avoit pas encore autant d'ambition qu'il en a eu depuis, souhaitoit ardemment de l'épouser mais la crainte du Cardinal de Lorraine, qui lui tenoit lieu de Père, l'empêchoit de se déclarer.

 

Source  La petite bibliothèque de campagne à Bruxelles chez B Le Francq, Imprimeur-Libraire, MDCCLXXXV

 

 

Ainsi Mademoiselle de Mézières, fiancée à Charles de Lorraine, Duc de Mayenne ou de Maienne, était donc amoureuse du frère aîné de ce dernier, Henri de Guise dit le Balafré …

 

Par ailleurs, s'il est vrai que Renée d'Anjou s'unira avec le duc de Montpensier, union qu'elle aurait acceptée d'autant plus qu'il restait dangereux d'aimer son beau-frère, elle n'échappa pas pour autant aux Guise… puisque Catherine dite la duchesse de Montpensier, soeur du Balafré devint sa belle-mère par alliance …

 

Voilà une saga familiale qui aurait pu inspirer les scénaristes du soap Amour, Gloire et Beauté …

 

Revenons au film de Bertrand Tavernier et essayons de mieux connaître les Montpensier, famille rivale des Guise ...  

 

 

 

 

  • Date de sortie : 03 Novembre 2010 > Toutes les sorties de la semaine
  • Réalisé par :Bertrand Tavernier
  • Avec :Lambert Wilson , Grégoire Leprince-Ringuet , Mélanie Thierry ... > Tout le casting
  • Durée : 2h19min
  • Pays de production : france
  • Titre original : La princesse de Montpensier
  • Distributeur : StudioCanal
  • Synopsis : Adapté du roman de Madame de la Fayette racontant la passion du Duc de Guise pour Melle de Mézières, qui survit à son mariage forcé avec Le prince de Montpensier.1562, la France est sous le règne de Charles IX, les guerres de religion font rage…Marie de Mézières, une des plus riches héritières du royaume, aime le jeune Duc de Guise, celui que l’histoire prénommera plus tard «le Balafré». Elle pense être aimée de lui en retour. Son père, le Marquis de Mézières, guidé par le souci d’élévation de sa famille, la pousse à épouser le Prince de Montpensier qu’elle ne connaît pas. Ce dernier est appelé par Charles IX à rejoindre les princes dans leur guerre contre les protestants. Le pays étant à feu et à sang, afin de protéger sa jeune épouse, le prince l’envoie en compagnie du Comte de Chabannes, dans l’un de ses châteaux les plus reculés, Champigny. Il charge le comte, son ancien précepteur et ami, de parfaire l’éducation de la jeune princesse afin qu’elle puisse un jour paraître à la cour… À Champigny, Marie, insatisfaite, tente d’oublier la vive passion qu’elle éprouve toujours pour Guise.Le hasard des choses et le cours de la guerre feront que Guise et le Duc d’Anjou, futur Henri III, viendront séjourner à Champigny alors que Montpensier y a rejoint Marie. Anjou s’éprend à son tour de la princesse à laquelle Chabannes a succombé lui aussi… Elle deviendra alors l’enjeu de ces passions rivales et violentes.Ce film est sélectionné en compétition officielle pour le 63ème Festival de Cannes.

 

 
Repost 0
Published by solnade - dans Enigme historique
commenter cet article

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche