Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 05:32

Nous avions eu connaissance, l'an passé, que le Fort aux Fresques avait été victime de quelques visites nocturnes.  

Or, dans la page de Boulay à Bouzonville de ce jour, on peut lire que trois hommes et une femme, âgés de 32 à 34 ans, ont été présentés en comparution immédiate mardi dernier au tribunal correctionnel de Metz. 

Quatre amateurs de métaux lourds suspectés d'être à l'origine de trois vols courant 2011 à Bouzonville, Remelfang et au bunker de Hestroff...

Préjudice total estimé à 440000 euros. 

Ce sont les gendarmes de la compagnie de Boulay qui sont parvenus à mettre la main sur ces personnes toutes issues du secteur de Bouzonville.

Félicitations !

 


-----------

http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/04/27/vol-de-metaux-jugement-en-mai


Repost 0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 08:38

Bonjour,

  

        Il ne faut pas avoir peur des chevaux sous le capot, mais de l'âne derrière  le volant.

  

        Belle mère à l’arrière, voyage en enfer.

 

       Ce ne sont pas les enfants sur la banquette arrière qui font les accidents,

        mais bien les accidents sur la banquette arrière qui font des enfants.

 

        Il ne faut pas boire au volant, il faut boire à la bouteille.

 

        L’argent n’a pas d’odeur, mais quand on n’en a pas, ça sent la merde

 

        Quand tu t’adresses à une femme, il faut un sujet, un verbe et un   compliment.

 

        Les femmes qui se vantent d’être courtisées par beaucoup d’hommes ne

        devraient pas oublier que les produits à bas prix attirent beaucoup de  clients.

 

        La cravate est un accessoire permettant d’indiquer la direction du cerveau  de l’homme.

 

        Les hommes sont comme des arbres : avec l’âge ils deviennent dur de la  feuille et mous de la branche.

 

        Si un homme ouvre la portière de sa voiture à sa femme, c’est que l’une des deux est neuve.

 

        Pour les riches : des couilles en or. Pour les pauvres : des nouilles encore.

 

        Le suppositoire est une invention qui restera dans les annales.

 

        Un comprimé n'est pas forcément un imbécile récompensé.

 

        Dites à quelqu'un qu' il y a 300 milliards d'étoiles dans l' univers et il

        vous croira. Dites-lui que la peinture n’est pas sèche et il aura besoin de

        toucher pour en être sûr.

 

        Certains jouent aux échecs, d’autres les collectionnent.

 

 

        Mieux vaut se taire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser

        aucun doute sur le sujet.

 

        C’est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que

        tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l’air con.

 

transmis par Renée alias Peint Art


Repost 0
Published by solnade - dans Interlude
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 08:56

Si, à la fin d'un circuit culturel au pas de charge, on peut avoir le sentiment confus de ressembler à ces Américains - dont on se moquait beaucoup il y a des décennies - qui, débarqués à Rome après une halte express à Paris, sont toujours à la recherche de la Tour Eiffel... il nous faut avouer humblement avoir aussi perdu la boussole.

 

Il n'y a plus que les minarets pour nous rassurer... nous sommes toujours en Turquie.


Turkye-30mar2012-Antalya-CIMG0717.jpg

Mosquée face au Vera Club Beach Hotel, notre dernière étape avant retour sur Bruxelles-Paris


Troisième destination  la plus vendue par les voyagistes français après la Tunisie et le Maroc, la Turquie, grande découverte touristique des 20 dernières années, a considérablement agrandi son potentiel touristique entre Izmir et Antalya.


Turkye-Antalya-24mar2012-DSC04226.jpghttp://www.solnade.com/photo-2046680-Turkye-30mar2012-Antalya-CIMG0725_jpg.html


Mer, soleil, paysages, juxtaposition des cultures turque, grecque et romaine, souvenir du christianisme sont des atouts incontestables.


Entre Antalya et Alanya, nos points de chute après et avant aéroport, on peut aussi constater depuis l'an 2004 un taux d'urbanisation explosif.

 

Belek, destination déjà réputée, Sidé, port de la côte de Pamphylie sur le golfe d'Antalya, en passe de devenir un important site touristique. 


Turkye-30mar2012-Antalya-CIMG0725.jpg

Po moyen de se rappeler le nom de cette charmante petite place dominée par Ata Türck


Manavgat, où nous avons passé une nuitée à l'Anatolu Hatanesi, clinique de luxe pour les touristes, située à 20 mn d'ambulance de notre dernière étape avant envol vers Bruxelles-Paris. 

Turkye-30mar2012-Antalya-CIMG0712.jpgSiam Elegance Hôtel, Serik

 

Avons-nous complètement perdu notre sens de l'orientation ?  Ce qui est sûr c'est que nous sommes côté Est d'Antalya où les palaces continuent à pousser comme des champignons. On n'y parle pas français mais allemand, anglais et russe. Ici, les petites Françaises, de si "bonne" réputation à l'étranger, ont été supplantées par à nous les petites Anglaises et les Teutones, en passe d'être détrônées par de magnifiques poupées russes dont les "compagnons" investissent en masse. 


Turkye-30mar2012-Antalya-CIMG0723.jpg

 

Notre hôtel, le Vera Mare hôtel, accès direct à la plage, ne nous a-t-il pas offert une vue superbe sur un immense chantier où on travaille 7 jours sur 7 de 8h à 21h, dont nous nous sommes échappée involontairement pour l'Hôpital Silence ? 


Cela nous a remémoré un peu les Baléares ou les Canaries il y a 40 ans.

 

Voyez notre album consacré à la région d'Antalya.

http://www.solnade.com/photo-2046680-Turkye-30mar2012-Antalya-CIMG0694_jpg.html#start


 

 

----------------------

http://www.turcotour.org/turquie/carte-riviera-turque-cote-mediterranee.php

http://maps.google.fr/maps?hl=fr&cp=14&gs_id=1i&xhr=t&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_cp.r_qf.,cf.osb&q=antalya+alanya&um=1&ie=UTF-8&hq=&hnear=0x14dca27b822cd5fb:0xd160c1c8b3dc170b,Alanya/Antalya,+Turquie&gl=fr&ei=WWOST7G3Ica2hQfmromOBA&sa=X&oi=geocode_result&ct=image&resnum=7&sqi=2&ved=0CEgQ8gEwBg

 


Repost 0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 11:16

Turkye-tapis-29mar2012-CIMG0631.jpg

 

En pleine montagne, vers 1500 m d'altitude entre la mer Egée et la Mer Méditerranée, halte dans une fabrique de tapis où les techniques de tissage traditionnelles sont toujours bien vivantes.


Turkye-tapis-29mar2012-CIMG0626.jpg

Femmes tissant un tapis sur un métier vertical

 

Les tapis turcs, premiers tapis d'Orient à avoir été importés en Europe, sont confectionnés sur des métiers à tisser, sortes de cadre en bois sur lesquels les fils de trame sont disposés verticalement les uns à côté des autres, les tapis se nouent avec des pelotes de fils de couleurs, les noeuds étant tassés à l'aide d'un peigne spécial et les bouts de fils coupés suivant la longueur de velours désirée.    

Turkye-tapis-29mar2012-CIMG0622.jpg

 

Faits en laine, en coton et en soie, les tapis sont toujours noués au noeud turc appelé aussi noeud de Ghiordès ou turkbafi

 

Turkye-tapis-29mar2012-CIMG0625.jpg

femme filant la laine

 

 

Un tapis est dit laine sur coton quand la trame est réalisée en fil de coton et la chaîne en laine. En général le moins cher car la matière première est la moins onéreuse. Cohabitent les tapis en laine sur laine, en soie sur coton, en soie sur soie...


 

Turkye-tapis-29mar2012-CIMG0629.jpg

Les cocons de vers à soie

 

A savoir que le coton mercerisé a le même aspect et la même brillance que la soie. Ce fut notre choix pour un tapis de couloir il y a 4 ans. Il nous en a coûté la bagatelle de 3000 euros contre 12000 s'il avait été en soie.

 

Turkye-tapis-29mar2012-CIMG0630.jpg

Démo

 

Mais comme nous raisonnons rarement en termes d'investissement, c'est pour un art à part entière, datant d'au moins 3500 ans, que, cette année encore, nous avons été tentée par un tapis de prière en coton mercerisé, matériau qui nous plaît toujours autant à cause de sa finesse et sa douceur au toucher. Nous avons renoncé in fine tant les prix se sont envolés.



Turkye-tapis-29mar2012-CIMG0628.jpg

 

Petite parenthèse. Si aujourd'hui la plupart des teinturiers utilisent des colorants synthétiques qui ont permis de baisser les coûts, les teintures provenant de substances végétales continuent à être hautement recherchées : le rouge donné par la racine de garance, le bleu par les feuilles de l'indigo, le jaune par les feuilles de vigne ou le safran, le vert en mélangeant jaune et bleu avec le sulfate de cuivre, le tout combiné avec les couleurs naturelles du mouton et/ou du poil de chameau.

 

 

 

------------

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alliance_franco-ottomane


Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 21:11

D’abord un grand merci à toutes celles et ceux qui sont venus nous encourager le mercredi 4 avril dernier. Cela a été une grande émotion pour nous de voir le temple ainsi rempli.

Nous vous annoncions un deuxième moment fort le dimanche 29 avril à 17 heures, toujours dans le même temple : le concert-lecture Malgré Nous. Malgré Elles.

 

La partie théâtre aborde plusieurs moments de cette grande et terrible page de notre histoire.

Vous verrez les hésitations et les cauchemars qui peuplent les pensées d’un jeune déserteur de la Wehrmacht sur le front russe à travers la mise en scène du poème Caïn d’André Weckmann.

 

L’effarement du capitaine Schwing et de son épouse qui recueillent les témoignages des Malgré Nous rescapés des camps russes et en particulier du tristement célèbre camp de Tambov.

 

La manière dont les hommes « construisent » l’histoire dans le face à face à distance entre un Malgré Nous et un haut responsable français ayant visité ces camps et s’étant laissé berner par les autorités russes.

 

Les dernières lettres écrites par de jeunes Malgré Nous ayant échoué dans leur tentative de désertion et condamnés à être fusillés.

 

Le dialogue ubuesque, imaginé par Jacques Gandebeuf, entre un Malgré Nous caché dans un village et le commandant américain qui vient de libérer ce village.

 

La vie d’une jeune fille de Metz, arrachée à son milieu, embrigadée par le système nazi. Les corvées, l’endoctrinement, les atteintes à la santé, sous la direction d’une blonde Führerin, à peine plus âgée qu’elle, qui est fière de montrer sa croix gammée en or, la plus haute distinction du parti, et sur son bureau, une lampe de chevet avec un abat-jour confectionné en peau de déporté juif, cadeau du commandant du camp d'extermination de Birkenau.

La part de la musique sera très importante. Car elle accompagne les êtres humains dans leurs joies et leurs souffrances mais aussi elle révèle ce que sont les hommes.

Celle de Schubert dit mieux que les mots l’absurdité du destin de ces jeunes que la folie des uns, l’ignorance, parfois la bêtise des autres, ont jetés sur les routes d’Europe, des camps d’entraînement aux champs de bataille, des champs de bataille aux camps de prisonniers.

Des œuvres de ce que les Nazis appelaient Entartete Musik, musique dégénérée : celles de Hanns Eisler, sur des poèmes de Bertold Brecht. Tous deux furent obligés de s’exiler pour échapper aux Nazis.

 

Ruhe, meine Seele, une très belle mélodie écrite par Richard Strauss. Mais lui fut sensible au tapis rouge que les nazis déroulèrent sous ses pieds et collabora plutôt avec le régime.

 

Wolgalied, l’hymne des Malgré Nous du Pays de Bitche.

 

Lily Marleen, le premier tube planétaire. Une chanson qui a une incroyable histoire que nous vous raconterons.

 

Und der regen rinnt, dans laquelle  Ilse Weber s’adresse à son fils aîné qu’elle a réussi à sortir des griffes des Nazis en le faisant passer en Suède, au moment où, avec son cadet, elle est prisonnière à Terezin. Et à ce petit enfant, elle chante sa berceuse Wiegala avec ces paroles : Comme le monde est silencieux !

 

Nous n’avons pu rester silencieux et en ce 70ème anniversaire le l’incorporation de force, nous avons voulu rappeler toutes ces mémoires.

En espérant vous voir encore nombreux, recevez toute notre amitié.


Pierre et Marie-Paule


Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 20:01

Hestroff, longtemps miroir du vote national, a évolué. Les nouveaux citoyens ont renversé la donne.

 

Présidentielles 2012

Premier tour 


 

Marine LE PEN 75
François HOLLANDE 71
Nicolas SARKOZY 66
François BAYROU 38
Jean-Luc MELENCHON 26
Philippe POUTOU 6
Eva JOLY 2
Nathalie ARTHAUD 2
Nicolas DUPONT AIGNAN 2
Jacques CHEMINADE 1


Les résultats sur RL

 



Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 00:00

Bergamasque

Temple protestant d'Amnévile

Dimanche 29 avril 2012

 

Le Théâtre Musical  Bergamasque et la Classe de Chant du Conservatoire d'Amnéville dédiera son dernier concert-lecture aux Malgré-Nous et Malgré-Elles, dimanche 29 avril au temple protestant d'Amnéville.

 

CPays-de-Nied-en-musique0065--Nied-en-musique-copie-1.jpgLa Route des orgues en Pays de Nied © 2008

 

Seront à l'honneur :

 

  • L’incorporation des jeunes Mosellans.
  • Les Malgré Nous sur le front russe. Le camp de Tambov.
  • Le retour des Malgré Nous. Témoignages.


Textes : Bertold Brecht, Johan Esser et Wolfgang Langhoff, Rosa Holt, Pete Seegers, Kurt Tucholsky, Ilse Weber, André Weckmann.
Musiques : Hanns Eisler, Rudi Goguel, Herbert Kirmsze, Franz Schubert, Ilse Weber.

Mise en scène : Pierre Schaeffer
Comédiens et chanteurs
Maryline Ghin ; Sylvie Giaccio ; Céline Puskunigis ; Marie-Paule Schaeffer
Mathieu Cailotto ; Patrick Hentz ; Patrice Lafarges ; Pierre Schaeffer
Musiciens
Randy Dakskobler : guitare ; Gino Tondo : guitare ; Pierre Schaeffer : accordéon
Régie lumière, son et vidéo
Claude Bour ; Bernard Lacour

 

------------------------

Le mot de Pierre Schaeffer : (les Malgré-Elles) à leur sujet, un silence encore plus épais que celui qui a entouré les quelque cent trente mille Malgré-Nous, tabou de l'histoire française et de la mémoire nationale : silence de l'histoire et des historiens, silence des organisations de déportés et incorporés de force.

Au sortir de la guerre, les Malgré Elles ne pouvaient revendiquer à la nation ni le statut de travailleuses, ni celui de combattantes parce que le tribut qu'elles avaient payé à la guerre paraissait minime comparé à celui versé par les hommes.
C'était sans compter sur la combativité de certaines d'entre elles et leur volonté de témoigner. La fille de l’une d’elles, Nina Barbier, a forgé ce néologisme admirable d'expressivité mais aussi d'éviden¬ce tant le parallèle s'impose : les Malgré Elles. ,A travers les entretiens qu’elle a recueillis, on peut prendre désormais conscience du sort de dizaines de milliers d'Alsaciennes et de Mosellanes pendant l'Occupation.

 

Wikipédia : En 1942, le gauleiter Robert Heinrich Wagner, qui était responsable de l'Alsace, persuada Hitler d'introduire le service militaire obligatoire en Alsace-Moselle, ce qui fut fait officiellement le 25 août 19421. Le service militaire en temps de guerre équivaut à être enrôlé et à participer aux combats. Au final, 130 000 Alsaciens et 30 000 Mosellans se retrouvèrent principalement sur le front de l'Est à combattre l'armée soviétique (les Malgré-nous). La plupart furent affectés dans la Wehrmacht mais la moitié de la classe 26 (soit 2 000 hommes) fut versée d'autorité dans la Waffen-SS.

Nombre d'entre eux furent faits prisonniers par l'armée soviétique durant la débâcle allemande et envoyés dans des camps de détention soviétiques. Le plus connu est le camp de Tambov qui regroupa une grande partie des prisonniers d'Alsace et Moselle, soit environ 18 000 hommes dont six à huit mille y laissèrent la vie, ce qui valut à ce camp no 788 le nom de « camp des Français2 ».

« A Tambov, les conditions de détention sont effroyables. Les prisonniers y survivent dans une effarante promiscuité et dans une hygiène déplorable, à l'abri de baraques creusées à même le sol pour mieux résister au terrible hiver russe où la température descend en dessous de -30 °C. Un peu de soupe claire et environ 600 grammes de pain noir, presque immangeable, constituent la ration journalière estimée à 1340 calories (en comparaison, en 1944, les détenus d'Auschwitz recevaient 2000 calories par jour). On estime qu'environ un homme sur deux mourait à Tambov après une durée moyenne d'internement inférieure à quatre mois3. »

Le dernier malgré-nous libéré, Jean-Jacques Remetter, retourna chez lui en 19554.

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 11:20

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0461.jpg

La rue des Courètes et la bibliothèque de Celsius

 

Nous zappons volontiers tous les trésors d'Ephèse pour nous attarder devant la majestueuse bibliothèque de Celsius là où tous les groupes du monde se font tirer le portrait et s'offrent un moment de détente.

 

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0482.jpg

Une partie de notre groupe toujours attentif aux explications de Sahin alias Sunshine

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0460.jpg

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0487.jpg

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0489.jpg

 


Album Ephèse 2012

 

Les latrines d'Ephèse... c'est fini

 Ephèse, ville de la déesse Artémis

 

Repost 0
Published by solnade
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 00:00

On ne peut plus s'y asseoir. Les latrines sont définitivement condamnées. 

Certes, on aurait aimé y immortaliser les Mosellanes dont Isanade. Peine perdue.

 

 

Faudra se rabattre sur la Gisou qui eut encore l'honneur d'y poser son divin postérieur en avril 2008 .

 

PS : L'hôtel évoqué par Kerem Has était le Surméli, notre port d'attache d'il y a 4 ans.

Turkye Kusadasi 29mar2012 CIMG0587

Le Surméli. A côté un hôtel inachevé il y a 4 ans et qui l'est resté. Nous étions cette année au Richmond.



Album Ephèse 2012

 

Ephèse, ville de la déesse Artémis

Ephèse, courtisée par le monde entier 

Repost 0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 00:00

Ephèse, dans l'Antiquité, a déménagé trois fois.

La ville la plus ancienne était dominée par la colline d'Ayasuluk où on visite de nos jours la Basilique saint Jean, la mosquée d'Isa Bey et les ruines de l'Artémision.

Selon les archéologues, on y trouve des traces remontant au 3e millénaire avant JCN.

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0414-1.jpg

Le bus 49 avec nos beautés d'ébène, Aline et les autres à l'entrée du site d'Ephèse

 

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0479.jpg

Beauté belgo-africaine pour casting peplum

 

Dans Ephèse, il fut autrefois

Une dame en sagesse et vertus sans égale,
Et selon la commune voix
Ayant su raffiner sur l'amour conjugale.
Il n'était bruit que d'elle et de sa chasteté :
On l'allait voir par rareté :
C'était l'honneur du sexe : heureuse sa patrie :
Chaque mère à sa bru l'alléguait pour patron ;
Chaque époux la prônait à sa femme chérie ;
D'elle descendent ceux de la prudoterie,
Antique et célèbre maison.
Son mari l'aimait d'amour folle.
Il mourut. De dire comment,
Ce serait un détail frivole ;

Jean de la Fontaine

 

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0440.jpgTurkye-28mar2012-Ephese-CIMG0433.jpg

 L'Odéon : Aline, Josée, Maryse, Isabelle et les autres à l'écoute de Sahin alias Sunshine

 

La seconde ville, construite 3 siècles avant JCN, se trouve à 3 km au delà de l'ancienne autrefois plus près de la mer sur le flanc de la montagne Bülbül Dağ anciennement Koressos.


 

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0434.jpg

 

La ville hellénistique et romaine que nous visitons de nos jours n'est que le 3e déplacement. C'est aussi la partie la mieux conservée et la mieux dégagée même si à ce jour elle ne représente que 15 % de la ville enterrée.

 

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0452.jpg

Une jeune Japonaise plus fascinée par les chats que par les ruines d'Ephèse

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0435.jpg

Turkye-28mar2012-Ephese-CIMG0436.jpg

 

Album Ephèse 2012

 

Les latrines d'Ephèse... c'est fini

Ephèse, courtisée par le monde entier

Repost 0

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche