Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 18:26

Dans notre article Les Transberg ou Transberger à Hestroff avant 1680, (http://www.hestroff.com/article-les-transberg-ou-transberger-a-hestroff-avant-1680-27193816.html), nous avions effleuré cette dynastie de maîtres charpentiers et/ou menuisiers et ébénistes originaires du Tyrol, du moins ce qu'ils prétendaient, en vous présentant quelques passations de marché avec l'abbaye de Villers-Bettnach.

Jusqu'il y a peu nous ne fûmes pas en mesure de situer exactement nos ancêtres Transberg, jusqu'à ce que nos recherches Dodeller, grâce à Jean-Luc du même nom, le franc tombasse enfin... Ysamar ou autres graphies s'y rapprochant s'adressaient en réalité à Immenstadt im Allgäu. 

Voici, ci-dessous, une autre passation de marché concernant les Transberg grâce à Christine Fehr, documentaliste de l'association pour la sauvegarde du site de l'abbaye de Villers-Bettnach. 

Nous sommes à l'aube du 18e.

 

 

Marché pour la charpente sur le réfectoire des moines - 1702.  ADM H1855

       Je soussigné abbé de Villers reconnais avoir fait le marché suivant avec Mr Jean Transberg, menuisier d’ Hestroff et charpentier savoir le dit Jean Transberg s’est obligé comme par le présent il s’oblige de faire une charpente neuve sur le réfectoire depuis le dortoir jusqu’au grand grenier propre à mettre de la tuile plate, laquelle charpente doit être bonne, forte et recevable à dire d’experts ; de plus rabaisser et refaire celle du cloître du côté du réfectoire pour la rendre bonne et propre à porter de la tuile creuse en sorte que le toit du réfectoire se décharge sur celui du cloître ; de plus s’est aussi obligé le dit Transberg de faire quatre lucarnes au grenier qui est sur les chambres d’hôtes moyennant tout quoi je me suis obligé de lui fournir les bois nécessaires qu’il coupera, écarera ( équarrira) autant que faire se pourra dans le bois et que je ferai charroyer et de lui payer la somme de soixante écus à trois livres l’un en trois payements, le premier commençant l’ouvrage, le second à la moitié et l’autre après réception d’icelui ; de plus six quartes de blé mesure de Metz, sept hottes de bière et une hotte de vin lorsqu’il lèvera* le bâtiment ; de quoi nous sommes convenus nous obligeant le dit sieur Transberg et moi à l’exécution de tout sous l’obligation* respective de nos biens.

 

   Fait à Villers le cinquième mars mil sept cent deux en présence de Thomas Pellier et Thomas Le Roux, témoins qui ont signé avec les parties soussignées et sous marquées.

 

     J. Transberg.                 Fr. N.Fébure.

 T. Le Roux, témoin.           Thomas Pellier, témoin.

 

* Lorsqu’il lèvera : lorsqu’il exécutera les travaux.

* L’obligation respective de nos biens : obligation respective de respecter le marché ( droit).

 

 


Marché pour la charpente du quartier abbatial.-1703.  ADM H 1855

 

       Ce jourd’huy trente et unième décembre mil sept cent trois, marché et convention a été fait entre monsieur le révérend abbé de  Villers Bettnach d’une part et Jean et Georges Les Trancheberg maîtres charpentiers habitant Heistroff se sont obligés envers mon dit sieur abbé de faire toute la charpente qu’il convient faire pour l’appartement abbatial ci-après spécifié à savoir faire toute la charpente du comble* de la toiture au dessus du dit appartement qui commencera au pignon du côté de la basse-cour qui sera fait en croupe* et continuée jusqu’au mur de la face de l’église avec son retour qui rejoindra le grand pavillon , laquelle charpente sera faite de la même façon que celle du dit pavillon composée de quatre fermes* avec les deux croupes celle du côté de l’église suivant la même pente et alignement du pavillon ; poser toutes les poutres et solives au dessus de l’escalier et des deux chambres propres à recevoir un plafond de plâtre ; faire les deux trémeaux* au dessus et au dessous des cabinets et garde- robe de même façon que celle du pavillon comme aussi faire un escalier à vis de la hauteur d’un étage pour conduire au grenier ; faire cinq lucarnes de bois façonné selon le dessin de l’entrepreneur du bâtiment et poseront les courbes qui doivent former l’impérial* alentour du plafond du grand escalier ; bien entendu qu’ils feront l’abattage des arbres nécessaires pour le dit ouvrage et écareront ( équarriront) tous les bois  et fourniront tous leurs outils nécessaires et façons pour tous les susdits ouvrages.

    Mon dit sieur abbé promet de faire faire toutes les voitures et leur donner la somme de soixante  et dix écus à trois livres l’un payable en trois termes savoir un tiers au commencement de l’ouvrage, un tiers au milieu et l’autre à la fin et une hotte de vin lorsqu’ils feront le bâtiment ; s’obligent les dits ouvriers à travailler incessamment et toutes les fois qu’ils en seront requis et rendre leurs ouvrages faits et parfaits à dire d’expert.

    Fait double le jour et an d’autre part en présence du sieur François Derechel qui a été l’ interprète et du sieur Jean Feuillette maître menuisier bourgeois de Metz tous présents au dit Villers qui ont signé avec les parties.

 

      Fr. N.Fébure, abbé de Villers Bettnach.

 

      Marque  J.T de Georges Trancheberg.          F. Derechel.    J. Feuillette.

 

* En croupe : partie supérieure et arrondie, à l’extrémité d’un comble.

* Ferme : triangle de pièces de charpente supportant les rampants du toit.

* Trémeau ( trumeau) :panneaux de menuiserie.* Impérial : sorte de galerie

 

------------------

A lire ou à relire : (http://www.hestroff.com/article-les-transberg-ou-transberger-a-hestroff-avant-1680-27193816.html)

http://www.hestroff.com/m/article-57686865.html


Repost 0
Published by solnade - dans Hestroff autrefois
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 00:00

Les frimas  de l'hiver sont de retour. Les haies à baies ayant bordé routes, chemins et champs se sont raréfiées; nos jardins soigneusement engazonnés, nos arbres élagués n'offrent plus les disponibilités alimentaires qui s'offraient à nos oiseaux autrefois. L'hiver ayant été relativement doux, graines et boules de graisse sont restées à l'étal des jardineries et autres commerces. Il n'est donc pas trop tard pour penser à nos oiseaux.

 

Hestroff 29nov2010 049RHestroff, hiver 2010-2011

 

Par ailleurs, la LPO, Ligue pour les Oiseaux, a reconduit son enquête sur l'observation des oiseaux. Elle compte sur toutes personnes qui disposent d'un peu de temps pour les observer, les compter et saisir en ligne les données relatives à la gent ailée fréquentant leurs jardins.


http://www.faune-lorraine.org

 

 

NB : un site remarquable pour les amoureux des oiseaux


http://www.oiseaux.net/dossiers/gilbert.blaising/

Repost 0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 08:16

Si vous n'en savez rien, il serait peut-être intéressant de suivre la réunion d'information que tiendra le CLIC de la Nied au Vieux Lavoir à Hestroff le

mercredi 8 février 2012 à 14h00

 

Le CLIC a en effet mis sur pied un programme pour sensibiliser les personnes âgées aux chutes. Première cause de mortalité accidentelle chez les plus de 65 ans, le CLIC propose 10 séances d'activité physique, à raison d'une heure hebdomadaire pour un groupe de 10 à 14 personnes à partir de 55 ans.

 

Inscription au CLIC de la Nied au

03 87 57 04 62


ou auprès de Chantal Klein pour Hestroff Amitiés au

03 87 35 76 34

 

 

 

 

NB : Le Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) de la Nied est un dispositif mis en place par le conseil général de la Moselle. En partenariat avec les municipalités et/ou associations, le CLIC organise de nombreux ateliers, Internet et informatique notamment, à destination des seniors qui désirent restés branchés.

Repost 0
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 09:12

Dans le Républicain Lorrain du 26 janvier dernier, nous avons noté la naissance d'une petite fille prénommée Alice. Hestroff lui souhaite la bienvenue.

Félicitations à la famille Rameau.

 

 

Repost 0
Published by solnade - dans Naissances
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 10:00

C'était devenu une nécessité. La Communauté des communes du Bouzonvillois ne pouvait indéfiniment tourner le dos aux nouvelles technologies de l'information alors que sa voisine du Boulageois était déjà bien ancrée dans le monde numérique.

Capture-ccb-hestroff.PNG

Entièrement dédié à l'information, le site a réservé à chaque commune de son ressort une page d'info avec photo de la mairie, les heures d'ouverture, l'adresse email, site web s'il existe, ainsi qu'un agenda culturel qui reste à compléter... Nous aurions souhaité y voir figurer la photo du maire et de sa/son secrétaire de mairie et pourquoi pas de tout le conseil municipal. Comme il est agréable de mettre un visage sur un nom, un who is who serait bienvenu. 

Il est enfin possible de consulter les journées de collectes des ordures ménagères pour ne pas encombrer inutilement nos trottoirs.

Pas encore grand chose sous "Tourisme" où ne figure pour l'instant, dans l'espace CCB, que le château de Freistroff.

Patience. Souhaitons simplement que le site a été pensé et conçu pour évoluer en fonction de besoins futurs.

 

www.ccbouzonvillois.fr


 

 

Repost 0
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 00:00

Bonjour l'harmonisation.

 

mairie.alzing@wanadoo.fr

mairie@anzeling.fr

mairie.bibiche@wanadoo.fr

maire@mairie-bouzonville.fr

brettnach.mairie@wanadoo.fr

mairie.dechemeryld@wanadoo.fr

mairie.colmen@wanadoo.fr

mairie-dalstein@wanadoo.fr

mairie.ebersviller@orange.fr

communefilstroff@wanadoo.fr

freistroff.mairie@wanadoo.fr

mairie.guerstling@wanadoo.fr

heining.mairie@wanadoo.fr

mairie-hestroff@wanadoo.fr

mairiedeholling@wanadoo.fr

 mairie-menskirch@orange.fr

mairie.neunkirchenbouzonville@orange.fr

mairie-remelfang@orange.fr

lacroix.mairie@wanadoo.fr

mairie.schwerdorff@orange.fr

mairiedevaudreching@orange.fr

 

Repost 0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 00:25

Nos Jakobuspilger sur le plateau de l'Aubrac

 

Pour vous qui n'ignorez sans doute pas qui fut saint Jacques, saviez-vous qu'un ange aurait révélé à un pélerin que le lieu de sa sépulture serait indiqué par une étoile très brillante ? Le lieu fut baptisé campostella (champ de l'étoile).

 

Alors que saint Jacques, († vers 44), ou Jacques, fils de Zébédée, ou Jacques le Majeur, le plus célèbre de tous, apôtre, frère aîné de Jean l'Évangéliste et fils de Salomé, fêté le 25 juillet, avait été chargé d'évangéliser l'Espagne, il fut décapité en Galilée où il retourna après avoir échoué dans sa tâche. Sa dépouille fut déposée dans une barque qui aurait dérivé jusqu'en Galice... Fallait bien le concours d'un ange ou d'une étoile pour retrouver les reliques de Jacob de Zébédée ...

 

Alphonse II le Chaste, roi de la Galice et des Asturies se plaça sous le patronage de ce saint que le ciel lui avait envoyé pour bouter hors de son royaume les Sarrasins.

 

Source : Propos du Père Sébastien Ihidoy, curé de Navarrenx

 

Ouf ! Hestroff  a dépassé les deux étapes aveyronnaises de l'Aubrac qui mènent à la vallée du Lot. Nous voilà à 800m d'altitude en ayant évité le grand naufrage.

 

Capture-compostelle-3-chely-aubrac.PNG

Courage !

 

Nos Jacquets à Saint-Géry

----------------

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Ch%C3%A9ly-d'Aubrac


Repost 0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 07:40

Hestroff sur les chemins de Compostelle

 

Avant de rejoindre la riante vallée du Lot, Hestroff doit affronter les grandes steppes de l'Aubrac. Il y fait peut-être froid (de -1°c à 3°c) mais le soleil est au rendez-vous. Pas de neige ni le brouillard qui égarait les pélerins.

 

Capture-Compostelle-5e.PNG

 

Rappelons que nos deux Jakobuspilger ont choisi le chemin du Puy ou la Via Podiensis pour se rendre à St Jacques de Compostelle. Ce tronçon doit leur faire découvrir l'Auvergne, la Margeride, le Gévaudan, les hauts plateaux de l'Aubrac tant redoutés en hiver. Mais aussi la très belle vallée du Lot avant de traverser ses hauteurs pour rejoindre Conques.

 

Au moment où nous vous écrivons, le chemin de Cathy Skyrock entamera son 6e jour si le Bon Dieu l'a réveillée.

 

Nos chercheurs d'étoiles ont quitté St Chely d'Aubrac

Repost 0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 18:39

Le propriétaire d'un cirque a passé une annonce pour trouver un dompteur de
lions . Deux personnes se présentent :un homme de bonne présentation, retraité , de près de 70 ans, et une blonde spectaculaire de 25 ans environ. Le patron du cirque reçoit les deux candidats et leur dit :


"Je n'irai pas par quatre chemins : mon lion est très fort et a tué mes deux
derniers dompteurs."
"Ou vous êtes très bon ou ça ne durera pas une minute ! Voici l'équipement : le banc, le fouet et le pistolet ."
"Qui veut commencer ? "

 

La blonde dit : "moi j'y vais ."


Elle fait fi de l'équipement, du fouet, du pistolet et entre rapidement dans
la cage.  Le lion rugit et court jusqu'à la blonde. Quand il arrive à moins d'un mètre, elle commence à se déshabiller et reste complètement nue, montrant son corps superbe.


Le lion s'arrête immédiatement ! Il se couche devant elle et lui lèche les
pieds . Petit à petit... il se relève et lui lèche tout le corps pendant un long moment !


Le patron du cirque n'en revient pas et dit :"Je n'ai jamais vu ça de toute ma
vie ! "
Il se tourne vers l'ancien et lui demande : " Est-ce que vous pouvez en faire
autant ? "


Et l'homme lui répond :" bien sûr ... mais d'abord sortez le lion "

Repost 0
Published by solnade
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 13:04

Bergamasque-Fastov-CIMG0167.jpg

 

Répétition générale ouverte au public

au Vieux Lavoir


Hestroff, le 25 janvier 2012 à 18 heures

Entrée libre

 

 

Fastiv ( Фастів) en ukrainien ou Fastov (Фастов) en russe est une ville de l'oblast de Kiev, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Fastiv. Sa population s'élevait à près de 50 000 habitants en 2011. Située sur l'Ounava (Унава), affluent de l'Irpine au sud-ouest de Kiev, Fastiv ou Fastov avait une importante communauté juive attestée depuis 1750. En 1919, Fastiv fut le théâtre d'un pogrom qui fit 1000 à 1500 victimes parmi les Juifs de la ville qui ne seront plus qu'au nombre de 3500 au recensement de 1939. Pendant l'occupation nazie, en août 1941; 252 Juifs de 12 à 60 ans furent assassinés par une unité de l'Einsatzgruppe C 2/. Fermons néanmoins cette parenthèse.

 

Fastov sera libéré du joug nazi en 1943 par l'Armée Rouge. Dans un détachement allemand, installé sur une butte boisée et oublié par les chars russes,  il y a trois Malgré-Nous...

 

Les Nuits de Fastov, roman d'André Weckmann, dont la première aura lieu à Nilvange le 3 février 2012,  est mis en scène par Bergamasque dans le cadre du 70e anniversaire de l'introduction du service militaire obligatoire pour les jeunes Mosellans.

 


Adaptation : Pierre Schaeffer

Avec : Marie-Paule Schaeffer,             Bernard Bailly,             Patrick Hentz,            Patrice Lafarges
            Pascal Legout;             Dominique Mathis;             Pierre Schaeffer ;             Gino Tondo

Lumières : Bernard Lacour   &  Son et vidéo : Claude Bour

 

 

NB : Paru en 1968, Les Nuits de Fastov est le premier livre publié d'André Weckman °1924, Alsacien, professeur d'allemand, qui s’inspire de sa propre expérience, y compris pour la localisation de son roman.

Capture-Fastiv.PNG


-------------------------------

http://bergamasque.asso.free.fr/bergamasque/Html/news.htm

http://www.malgre-nous.eu/IMG/article_PDF/article_a2273.pdf

http://www.malgre-nous.eu/spip.php?article2273

Repost 0

Présentation

  • : Hestroff, village de la Moselle francique
  • Hestroff, village de la Moselle francique
  • : Hestroff avant, pendant, après, de 1680 à 1789, 1939-45, 2009, 2010, 2011. Ses habitants, son histoire, sa généalogie, son actualité. Histoire et généalogie pays de Nied, Metz, Moselle
  • Contact

Recherche